YouTube vient de RÉDUIRE DRASTIQUEMENT les exigences de monétisation

Dans une récente mise à jour majeure, YouTube a décidé de rendre plus accessible la monétisation pour les créateurs de contenu sur sa plateforme. Cette décision a été accueillie avec enthousiasme par de nombreux utilisateurs qui voient là une opportunité accrue de générer des revenus grâce à leurs vidéos. 

Les changements apportés aux exigences de monétisation ouvrent de nouvelles portes et offrent une perspective prometteuse pour les créateurs, qu’ils soient novices ou chevronnés. 

Dans cet article, nous explorerons en détail ces modifications significatives et les implications qu’elles peuvent avoir sur le paysage de la création de contenu sur YouTube.

Changement des critères d'éligibilité

Des ajustements significatifs ont récemment eu lieu dans les critères d’éligibilité pour la monétisation sur YouTube, et il est impératif de vous informer de ces changements, en particulier si vous gérez une petite chaîne en pleine croissance, et plus particulièrement encore si vous mettez l’accent sur l’implication de votre audience.

Pour les chaînes axées sur une communauté active, des tribus de fans engagés, cette mise à jour représente une opportunité considérable. Avant cette modification, la monétisation de sa chaîne n’était pas une tâche facile, mais depuis le 13 juin 2023, YouTube a complètement revu ses critères en réduisant de moitié le nombre d’abonnés requis. 

Auparavant, le seuil était fixé à 1000 abonnés, et il est désormais de 500 abonnés seulement. De plus, il vous suffit de publier trois vidéos au cours des 90 derniers jours, soit une vidéo par mois.

En termes d’heures de visionnage, vous devez cumuler 3 000 heures au cours des 12 derniers mois. Alternativement, si votre contenu est principalement basé sur des shorts, vous pouvez atteindre l’éligibilité avec 3 millions de vues au cours des 90 derniers jours. Il est important de noter qu’aucune violation active des règles de la communauté n’est tolérée.

YouTube vient de RÉDUIRE DRASTIQUEMENT les exigences de monétisation
Les nouveaux critères d'éligibilité à la monétisation

Si vous remplissez ces critères, vous pouvez désormais vous inscrire directement dans l’onglet « Revenu » du YouTube Studio. Cependant, si vous ne remplissez pas encore ces conditions, vous avez la possibilité de vous inscrire pour recevoir une notification dès que cela sera accessible. 

Ces nouvelles normes d’éligibilité semblent-elles trop belles pour être vraies ? Nous allons explorer cela plus en détail.

Que comprendre des nouveaux critères ?

La réponse à cette question est à la fois complexe et nuancée. En effet, l’accès aux abonnements payants, également appelé « membership« , constitue l’une des principales nouveautés. Cette fonctionnalité permet aux créateurs de proposer un contenu exclusif à leurs abonnés, monnayant des abonnements mensuels allant de 1 euro à 500 euros

Cependant, l’efficacité de cette option peut être sujette à débat, surtout pour les créateurs disposant d’une audience plus modeste. Lancer une telle formule pourrait ne pas être particulièrement rentable si seule une poignée d’abonnés souscrit à des abonnements payants.

En revanche, pour ceux qui réalisent fréquemment des Lives, l’activation des super stickers et des super chat peut s’avérer intéressante. Cette fonctionnalité permet aux spectateurs de laisser des commentaires accompagnés d’un don pendant la diffusion en direct, ce qui peut être avantageux pour les créateurs actifs dans ce format.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Comment éviter les droits d'auteur sur YouTube : 4 astuces !

Mais, la véritable opportunité pour les petites chaînes en développement réside dans les « Super thanks« . C’est une fonctionnalité qui s’adresse spécifiquement aux créateurs de contenu déclarant ouvertement leur statut de petite chaîne en développement. 

En encourageant les spectateurs à laisser un « super thanks » (un commentaire accompagné d’un don), cela offre une source de revenus directe et immédiate, favorisant ainsi les chaînes axées sur une communauté plus restreinte, mais fortement engagée.

Vous pouvez activer les super thanks pour être encouragé par votre audience

Une autre porte qui s’ouvre avec ces nouveaux critères est l’accès au YouTube Shopping. Cette fonctionnalité permet aux créateurs de vendre divers produits tels que des t-shirts, des pulls, des tasses, etc.

YouTube vient de RÉDUIRE DRASTIQUEMENT les exigences de monétisation
Vous pouvez activer l’accès au YouTube shopping pour vendre des produits

Il est même possible de lier son compte Shopify pour une expérience de vente plus intégrée. Cette option peut s’avérer particulièrement intéressante pour diversifier les sources de revenus, offrant aux créateurs la possibilité de vendre des produits directement à leur audience.

En conclusion, ces nouveaux critères d’éligibilité offrent une pléthore de possibilités en termes de monétisation, mais il est crucial de choisir judicieusement en fonction de la nature et de la taille de votre chaîne. La clé réside dans la compréhension de votre audience et dans l’exploitation stratégique des options qui correspondent le mieux à votre communauté et à votre style de contenu.

Critères d'éligibilité à la monétisation par publicité

Il est important de noter que malgré ces annonces prometteuses, les critères d’éligibilité à la monétisation via publicité restent inchangés. 

Pour accéder à la monétisation via la publicité, vous devez toujours atteindre le seuil de 1000 abonnés, cumuler 4000 heures de visionnage ou obtenir 10 millions de vues sur des shorts. Cette étape peut sembler être une barrière à franchir, mais il est essentiel de voir cela comme une progression en plusieurs étapes.

YouTube vient de RÉDUIRE DRASTIQUEMENT les exigences de monétisation
Les critères d’éligibilité au partenaire programme de YouTube

Si vous franchissez la première étape, où vous obtenez les 1000 abonnés requis, cela ouvre déjà des opportunités intéressantes. Les « Super Thanks » deviennent accessibles, permettant aux spectateurs de soutenir financièrement vos vidéos par le biais de dons. 

Vous pouvez également envisager de vendre des produits, grâce à l’accès au YouTube Shopping, ce qui pourrait représenter une source de revenus supplémentaire.

Par la suite, vous serez sur la voie de la monétisation via la publicité une fois que vous aurez atteint les 4000 heures de visionnage ou les 10 millions de vues sur des shorts. Cependant, même si ces critères peuvent sembler ambitieux, il existe d’autres moyens de rentabiliser votre chaîne YouTube. 

Le marketing affilié, le coaching, la vente de produits numériques, et les parrainages sont autant d’approches que vous pouvez explorer.

Conclusion

En conclusion, bien que les modifications annoncées par YouTube concernant les critères d’éligibilité à la monétisation aient suscité des attentes, il est crucial de noter que les conditions demeurent inchangées, exigeant toujours 1000 abonnés, 4 000 heures de visionnage, ou 10 millions de vues sur des shorts. 

Néanmoins, ces étapes ne doivent pas être perçues comme des obstacles insurmontables, mais plutôt comme des paliers progressifs. Les opportunités telles que les « Super Thanks » et le YouTube Shopping offrent aux créateurs de petites chaînes des moyens alternatifs pour générer des revenus. 

Au-delà de la monétisation publicitaire, d’autres avenues, telles que le marketing affilié et la vente de produits numériques, peuvent également jouer un rôle crucial dans la croissance financière d’une chaîne. 

En fin de compte, la diversification des stratégies demeure la clé pour les créateurs cherchant à prospérer sur la plateforme.

Ressources

J’ai payé fiver pour avoir 4000 heures de visionnage

De 0 à 1000 abonnés RAPIDEMENT : 15 astuces faciles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *