Comment éviter les droits d’auteur sur YouTube en 4 astuces

Connaissez-vous le cauchemar du Youtubeur ? La vidéo bloquée par YouTube ! Fauchée en pleine ascension de son nombre de vues, tout ça pour quoi ? Violation des droits d’auteur… Mais comment enlever les droits d’auteur sur YouTube ? Comment contourner les restrictions de contenus ? Cette question ne vous a peut-être même pas effleuré l’esprit quand vous avez eu l’idée de lancer votre chaîne de vidéos en ligne. Pourtant, elle est essentielle, mais il n’est pas trop tard pour s’y plonger ! Découvrez tout de suite les 4 astuces de notre youtubeuse Alexiane Wyns, avocate au barreau de Bruxelles, qui va vous expliquer comment éviter les droits d’auteur sur YouTube très simplement…

Quelques notions fondamentales sur la propriété intellectuelle

Le droit d’auteur, c’est quoi ? 

Le droit d’auteur, c’est ce qui protège l’auteur d’une œuvre originale. Concrètement, tout ce qui est issu de votre esprit créatif, que ce soit une production de musique, de photo, de peinture, d’infographie, de littérature, etc., devient une propriété intellectuelle qui vous rend titulaire des droits d’auteur. Du fait de son originalité, de son caractère unique et inédit, vous êtes protégé par la loi sur l’utilisation de cette création. 

Sachez que, même après la mort du créateur propriétaire des droits, le produit intellectuel ne tombe pas pour autant dans le domaine public. Des héritiers ou des ayants droit peuvent bénéficier du droit de propriété intellectuelle. L’usage en reste donc restreint et règlementé.

Ma chaîne vidéo est-elle concernée par les droits d’auteur sur YouTube ? 

La réelle problématique avec la propriété intellectuelle sur YouTube (comme ailleurs et dans n’importe quel pays), c’est d’éviter de violer les droits d’auteur. Vous pensiez peut-être, en toute bonne foi, que ce petit bruitage rajouté à votre montage vidéo était utilisable tout à fait librement ? Pas forcément… 

En effet, il ne s’agit pas de se limiter aux créations artistiques, musicales, photographiques, audiovisuelles ou picturales. Le moindre son, le moindre extrait de film, le moindre logo peut relever du droit patrimonial de l’artiste qui l’a produit. Il est très facile de se faire avoir sur YouTube et, par conséquent, de se rendre coupable de réutilisation non autorisée d’une production protégée par le droit d’auteur.

Pratique à proscrire pour ne pas enfreindre la loi

Il y a quelque chose à ne surtout pas faire si vous ne voulez pas vous retrouver dans les ennuis jusqu’au cou : prendre une image au hasard sur Google. 

Lorsque vous naviguez sur le moteur de recherches, si vous allez sur “Images”, vous avez toutes les chances de tomber sur des visuels protégés. Ne les utilisez surtout pas, au risque de recevoir une lettre de notification d’atteinte au droit d’auteur, en bonne et due forme. Cela risque de vous coûter de l’argent et bien des soucis.

On vous aura prévenu : ce qui est su ne peut plus être ignoré… Alors maintenant que vous êtes au courant, lisez bien la suite de cet article. Découvrez tout de suite comment éviter les droits d’auteur sur YouTube et les préoccupations qui vont avec, pour de bon !

Le moindre son, le moindre extrait de film, le moindre logo peut relever du droit patrimonial de l’artiste qui l’a produit

Comment éviter les droits d’auteur sur YouTube ? 4 astuces de juriste

Tout faire soi-même et devenir titulaire du droit d’auteur

Le meilleur moyen d’avoir les droits d’auteur sur YouTube, et même sur votre site internet ou n’importe quelle plateforme numérique, c’est de tout créer vous-même ! 

Exit les téléchargements, vous créez tous vos contenus de A à Z. Vous avez besoin d’une photographie pour votre blog ? Sortez votre appareil et allez la capturer personnellement. En plus de la satisfaction d’avoir produit quelque chose d’utile et d’intéressant, vous devenez vous-même auteur. Votre statut, comme vos œuvres, se retrouvent alors sous protection juridique. 

Le but de Stratégie Vidéo est précisément de vous encourager à devenir créateur de vos contenus vidéo en mettant à disposition une multitude de ressources pour vous aider. Bien accompagné, tout devient possible et vous n’avez plus qu’à retrousser vos manches pour devenir un créateur de vos contenus exclusifs ! 

Utiliser des contenus libres de droits

Vous ne pouvez pas avoir le génie créatif dans tous les domaines (enfin, si vous l’avez, appelez-nous !). C’est en ça que notre deuxième solution vous sauve la mise. Vous pouvez être devenu très bon en vidéo (un peu grâce à nous ?), mais vous n’avez peut-être pas la fibre musicale qui vous permettrait de concocter un fond sonore sympa et accrocheur. 

Les banques de contenus gratuits sont vos meilleures alliées. Il en existe une multitude dans lesquelles vous aurez accès à des photos, des extraits de vidéos, des musiques, des logos, des pictogrammes, voire des polices de caractères, etc. Quel est leur intérêt pour l’entrepreneur sur Internet ? Ces ressources sont sous licence libre de droits ! Cela veut dire que vous êtes autorisé à les utiliser. Toutefois, attention à quelques points :

  • Vérifiez l’utilisation prévue (certaines restrictions sur le droit à l’altération ou le droit de reproduction peuvent s’appliquer par exemple) ;
  • Respectez la paternité de l’œuvre si elle est exigée (auquel cas, il faudra appliquer les mentions demandées comme, typiquement, le nom du créateur, etc.).

En effet, dans le code de la propriété intellectuelle, il y a deux aspects : l’aspect patrimonial, mais également celui de la paternité de l’œuvre de l’esprit. Cette dernière notion implique que l’auteur a le droit d’être reconnu pour ce qu’il a créé.  Pour être sûr d’être en accord avec les lois, vous devez bien regarder les conditions d’utilisation des banques d’images, de sons, etc. Sachez que ces dispositions varient d’une banque de contenus à une autre. Vous trouverez nos plateformes de ressources gratuites préférées à la fin de l’article. 

Payer les droits sur l’œuvre et en devenir détenteur

Si vous en avez la possibilité, acheter les droits sur une œuvre peut être le meilleur moyen de vous prémunir d’éventuels soucis juridiques concernant la protection des auteurs. 

En acquérant les droits de propriété intellectuelle (souvent moyennant finances), le créateur vous cède complètement les droits patrimoniaux sur sa création. À vous l’usage exclusif du contenu et la tranquillité d’esprit de ne plus avoir à respecter le droit d’auteur !

Bon à savoir : lorsqu’une entreprise fait designer son logo par un professionnel, par exemple, il faut toujours vérifier que la cession des droits d’auteur est bien mentionnée sur la facture. Soyez vigilant, surtout qu’on a coutume de dire que la cession ne se présume pas. Cela veut dire que si elle n’est pas encadrée et qu’il n’y a pas une preuve que le droit est cédé, on ne peut tout simplement pas le déduire et toute réclamation ou contestation peut devenir caduque.

Par ailleurs, attention au fait d’acheter une musique sur iTunes ou sur une plateforme de téléchargement de musique payante. Faites bien la différence entre une utilisation à usage privé et une utilisation commerciale. Très souvent, ces musiques ont une utilisation limitée rendant l’usage à des fins commerciales illicite. Préférez les solutions de téléchargement de musique en open licence comme celles présentées ici.

De plus, acquérir des droits d’auteur permet d’offrir une touche d’originalité à votre contenu qui peut valoir l’investissement. Une photo ou une infographie avec du caractère suffit parfois à faire la différence. Ce choix a été fait il y a quelques années par Jaco Van Dormael. Il réalisait une publicité pour l’eau de SPA et cherchait une musique mettant en avant les groupes belges. Son choix s’est porté sur Amatorski avec sa chanson “Come Home“. Stratégie Vidéo s’est occupé de négocier le respect des droits d’auteur à quelques milliers d’euros. La visibilité donnée au groupe a permis de lancer sa carrière. 

Dans tous les cas, formalisez l’accord par un contrat qui prévoit bien les droits et les obligations de chacune des parties, en accord avec la loi.

Maîtriser les exceptions aux droits d’auteur

Qui dit “règle” dit “exception à la règle”. Le droit d’auteur n’est pas en reste. La stratégie de contournement de la loi est une approche assez complexe qui peut nécessiter le recours à un spécialiste (juriste ou avocat). 

Dans le principe de protection du droit d’auteur, il y a, comme à chaque fois dans les textes de loi, des exceptions. Cela revient à dire que si vous entrez dans le cadre d’une des exceptions, vous pouvez utiliser l’œuvre, même protégée, sans enfreindre aucune règle. 

Sans rentrer ici dans la liste complète des cas particuliers non soumis au droit d’auteur, si, par exemple, vous citez une œuvre et que vous procédez en bonne et due forme, vous ne serez pas inquiété par la justice quant à l’usage de l’extrait protégé. Dans la même idée, si vous faites une parodie ou quelque chose à des fins humoristiques, vous pourriez être exempt d’atteinte aux droits d’auteur, à condition que le caractère parodique soit interprété en tant que tel (l’étude se fait au cas par cas). Attention à ne pas aller trop loin dans l’étendue de l’exception, votre intégrité et votre sens moral doivent l’emporter !

Le droit d’auteur est un sujet important qui mérite l’attention de tout Youpreneur et Infopreneur. Interrogez-vous toujours sur l’opportunité d’utiliser des œuvres protégées ou non pour votre projet. Ces conseils de notre avocate spécialiste Alexiane Wyns devraient vous mettre à l’abri du risque juridique. Et si vous voulez encore éclaircir la question de comment éviter les droits d’auteur sur YouTube, n’hésitez pas à trouver Alexiane sur son site et sa chaîne vidéo

Maintenant que vous savez comment faire pour que votre chaîne YouTube ne vous coûte pas en déboires juridiques, il est temps de vous demander comment faire pour exploser vos vues YouTube en moins de 12 mois, même avec peu d’abonnés. Pour cela, téléchargez la formation, c’est GRATUIT ! Bonne création 😉

Ressources pour trouver des contenus numériques libres de droit :

La vidéo dans laquelle nous expliquons avec Alexiane Wyns, avocate au barreau de Bruxelles, comment éviter les droits d’auteur sur YouTube :

Comment trouver un monteur vidéo : 5 erreurs à éviter !

 

Le montage vidéo vous demande trop de temps et vous aimeriez savoir comment trouver un monteur vidéo. Vous avez peu de connaissances en montage vidéo et vous perdez du temps à chercher par vous-même comment bien utiliser votre logiciel de montage vidéo.

Vous aimeriez désencombrer vos journées en trouvant un très bon monteur, qui maîtrise les codes de YouTube. Quelqu’un qui puisse monter et diffuser vos vidéos à votre place. Une personne avec qui vous pouvez collaborer sur le long terme, que vous ne devrez pas changer tous les 3 mois.

On ne va pas se mentir, ce n’est pas évident à trouver ! Je suis le premier à avoir galéré pour trouver un monteur vidéo compétent. Mais c’est possible et dans cette vidéo vous allez découvrir les 5 erreurs les plus importantes à éviter pour réussir à trouver un monteur vidéo :

  • Qui a les mêmes goûts que vous

  • Qui comprend votre manière de communiquer

  • Qui respecte ce que vous avez envie de montrer à vos clients.

  • Qui est capable de se débrouiller et de de prendre des initiatives

  • A qui il ne faut pas tout expliquer de A à Z.

Si vous êtes YouTuber ou Youpreneur (entrepreneur qui utilise YouTube pour augmenter son CA) ça vous aidera à gagner un temps colossal ! Ca va vous permettre de produire plus de contenu, de meilleure qualité.

Vous pourrez profiter au maximum de l’effet de levier que représente YouTube tout en restant concentré sur ce qui compte vraiment : votre business !

1ère erreur : Si je délègue, je n’ai pas besoin d’apprendre le montage vidéo

Dans une entreprise il faut externaliser ce qu’on fait le mieux. La grande erreur des entrepreneurs c’est de sous-traiter les tâches pour lesquelles ils ne sont pas doués. Il faut en fait apprendre avant de sous-traiter pour pouvoir ensuite faire des demandes claires et donner des feedbacks clairs. C’est une règle de base ! Et le montage vidéo n’y déroge pas. 

Le montage vidéo est souvent plus personnel. Il y a une création artistique. Raison pour laquelle il vaut mieux monter vos vidéos vous-même au début, pour trouver votre style. Faites d’abord tout par vous-même. Apprenez à créer vos vignettes et à mettre vos vidéos en ligne sur YouTube.

Ca vous permettra aussi de savoir si vous aimez faire du montage. Je continue à monter mes vlogs. J’aime ça. Parce que c’est quelques heures de travail par semaines. En passant plus d’heures, j’aimerais certainement moins. Si vous aimez monter, montez des vidéos plus créatives, de temps à autre et laissez vidéos moins complexes à votre monteur. C’est un bon équilibre. 

Il faut toujours commencer par faire soi-même ses montages. Pour bien comprendre ce qui fonctionne le mieux, les processus. Si vous voulez apprendre à réussir vos montages vidéos j’ai créé une formation complète. Vous pouvez accéder à ma formation pour apprendre le montage vidéo en cliquant ici.

 

2ème erreur : Déléguer le montage vidéo avant que votre chaîne YouTube soit rentable

C’est un point critique ! Je vous encourage à déléguer le montage de vos vidéos… au fur et à mesure que votre chaîne YouTube vous rapporte de l’argent. Et pour gagner de l’argent avec votre chaîne YouTube je ne vous conseille pas de vous baser sur la pub YouTube. Vendez plutôt vos propres produits. Mettez en place un système de capture d’emails et un système de vente. C’est beaucoup plus rentable. N’oubliez pas que ça coûte de l’argent de faire monter ses vidéos.

C’est important aussi de bien référencer ses vidéos pour attirer les bons prospects. Vous devez savoir comment les mettre en ligne, comment les diffuser. J’explique comment bien référencer vos vidéos ici.

3ème erreur : Négliger les procédures

Grâce aux procédures vous allez avoir des résultats qui seront extrêmement intéressants. 

Mais c’est quoi une procédure? C’est une liste d’étape que l’on peut suivre sans réfléchir, même complètement bourré à 3 heures du matin. Aucun talent n’est nécessaire. Ca permet de ne rien oublier, de savoir quelles étapes il faut suivre pour obtenir un montage qui ressemble à votre univers. 

Dans votre procédure vous allez expliquer par exemple comment la vidéo doit démarrer, comment il faut choisir la musique, à quel volume elle doit être, quels sont les typos, les titrages, les types de transitions, les effets sonores fréquemment utilisés, comment uploader la vidéo sur YouTube, comment paramétrer les infos, etc. 

Faire une procédure en vidéo ça ne vous prend pas plus de temps que de faire la tâche en elle-même. Vous devez simplement filmer votre écran pendant que vous effectuez la tâche. Pour filmer votre écran je vous conseille le logiciel gratuit OBS Studio. Je vous explique ici comment ENREGISTRER son ECRAN PC avec OBS.

Au plus votre procédure sera simple au plus ce sera facile de déléguer. Le but c’est d’éviter les communications superflues, les A/R de mails, le micro management, etc. Car vous perdez le bénéfice de l’externalisation. Tout le monde gagne du temps, votre prestataire compris.

 
 

4ème erreur : Chercher un monteur polyvalent

C’est absolument fondamental ! Ce que je vais vous expliquer ici c’est ce qui m’a permis de trouver le monteur qui s’occupe de monter mes vidéos YouTube. Je vais vous aider à prendre la bonne décision.  

C’est facile de trouver des monteurs vidéos qui sont bons techniquement. Il y en a plein. 

On a tendance à chercher une personne polyvalente, qui pourra faire les montages, créer les vignettes, gérer le référencement, corriger les sous-titres. Et c’est théoriquement plus facile car ca représente moins de communication entre tout le monde. Mais cette personne n’existe malheureusement pas et vous devrez la former.

Je vous conseille donc de chercher plusieurs personnes qui effectuent des tâches particulières. Cela vous permettra d’avoir des gens plus spécialisés.

Pour vos montages vous cherchez une personne créative qui comprenne bien la plateforme YouTube. C’est essentiel. Ne prenez pas un monteur spécialisé dans les documentaires ou les courts métrages. Il faut que la personne consomme régulièrement du contenu sur YouTube. On va lui demander de voir les tutoriels qu’il a déjà monté, quelles sont ses chaînes YouTube préférées. Quels genre d’effets il utilise.

Et pour vous dire, malgré ça j’ai tout de même formé mon monteur pour être encore plus spécifique sur le montage de tutos YouTube

Essayez ensuite de trouver une personne pour la correction de sous-titres. Je vous explique ici comment sous-titrer une vidéo.
Vous aurez également besoin d’une personne pour la création des vignettes. Je vous explique ici comment créer une miniature YouTube sans logiciel.

Voici les 3 qualités à rechercher chez un prestataire pour du montage vidéo :

1. Compatibilité (avec vous, avec les tâches, avec le business model).

2. Confiance (vous allez lui confier vos mots de passe, vos accès, etc.)

3. Autonomie

C’est important d’avoir des ambitions différentes : la personne ne doit pas avoir envie de faire la même chose que vous. 

L’idéal est de la prendre à l’essai sur 2 semaines. Donnez-lui des responsabilités à ce moment-là et regardez si vous pouvez lui faire confiance. Plusvous lui donnerez confiance, plus elle va avoir envie d’être à la hauteur de cette confiance. 

Vous allez aussi regarder si la personne est débrouillarde, si elle sait résoudre des problèmes. Faites un essai en lui soumettant un problème : si tu dois faire le montage et que le son de la prise est mauvais, comment réagis-tu? 

C’est important d’utiliser les mêmes outils : si vous travaillez sur PC avec Premiere Pro, vous devez trouver un monteur qui utilise les mêmes systèmes. 

Ou trouver un monteur vidéo compétent? 

Publiez un message sur Facebook et demandez à votre entourage de tagguer une personne qu’ils connaissent.

Allez sur les événement comme celui que j’organise chaque année “Les secrets de YouTube” et demandez s’ils ne connaissent pas un bon monteur vidéo. 

Les sites de mise en relation comme upwork. C’est anglophone, il y a une grosse base de données mais les gens ne sont pas nécessairement très bien formés. Et d’expérience certains vous lâchent après 1 mois et disparaissent à tout jamais dans la nature.

Contacter les écoles d’audiovisuel. Mais vous risquez de tomber sur des monteurs qui ont l’ambition de monter des longs métrages et qui ne sont pas sensibles à l’univers YouTube, voir qui le déconsidèrent.

Prendre un abonnement à ma formule “Libérez-moi du montage vidéo. Le principe est simple : je vous met en relation avec des monteurs que j’ai moi-même formé et qui ont obtenu le label de qualité Stratégie Vidéo. Via une plateforme dédiée, vous envoyez les rushes de vos vidéos et 24h plus tard votre vidéo montée est disponible sur votre chaîne YouTube
Cliquez ici pour avoir toutes les infos sur ma formule “Libérez-moi du montage vidéo”.

 

5ème erreur : Attendre qu’il soit trop tard pour déléguer le montage vidéo

 

Si vous voulez vraiment générer de nouveaux clients grâce à YouTube, votre priorité c’est de vous concentrer sur la création de contenu et de déléguer les tâches pour lesquelles vous n’êtes pas essentiel au fur et à mesure que votre chaîne YouTube vous rapporte de l’argent.

Commencez par déléguer des petites choses. Par exemple la mise en ligne de vos vidéos. Ce ne sont que quelques minutes apr semaine. Mais ces quelques minutes multipliées par d’autres font vite plusieurs heures par semaine et c’est votre responsabilité d’entrepreneur de parvenir à vous désencombrer de toutes ces tâches pour lesquelles vous n’apportez pas de valeur ajoutée.

Posez-vous la question : quel est le coût de passer 4 heures à monter une vidéo plutôt que de payer quelqu’un de qualifié qui va y passer 2 heures? N’attendez pas d’être sous l’eau pour trouver un prestataire compétent. Commencez à chercher rapidement, dès que vous commencez à gagner de l’argent avec vos vidéos. 

Le but ultime de l’externalisation du montage vidéo et de la mise en ligne : passer 10 minutes à enregistrer une vidéo et toucher des centaines, des milliers, voir des dizaines de milliers de personnes. C’est le rêve. Mais ça se fait pas comme ça en claquant des doigts.

Confiez vos montages vidéos à des professionnels. 

Si vous pensez ne pas faire ces 5 erreurs, c’est-à-dire que :

1. Vous avez appris les bases du montage vidéo.

2. Votre chaîne YouTube est rentable.

3. Vous avez mis en place une procédure claire.
4. Vous avez besoin de montage vidéo spécifiquement pour vos tutoriels YouTube.
5. Vous voulez vous voulez vous concentrer d’avantage sur votre création de contenu pour profiter un maximum de l’effet de levier YouTube.

J’ai mis en place une formule d’abonnement qui s’appelle “Libérez-moi du montage vidéo” :

Le principe est simple : je vous met en relation avec des monteurs que j’ai moi-même formé et qui ont obtenu le label de qualité Stratégie Vidéo. Via une plateforme dédiée, vous envoyez les rushes de vos vidéos et 24h plus tard votre vidéo montée est disponible sur votre chaîne YouTube. Cliquez ici pour avoir toutes les infos sur ma formule “Libérez-moi du montage vidéo”.

Pourquoi j’ai publié cet article?

Je suis le premier à souffrir de manque de temps. Je suis passé par toutes les galères de l’externalisation du montage vidéo

Ce qui est extrêmement puissant c’est qu’une fois que vous évitez ces 5 erreurs, votre unique travail va être d’écrire vos scénarios et d’enregistrer vos vidéos. Vous envoyez ensuite le tout à votre monteur et c’est terminé ! Ca libère votre semaine et c’est motivant pour continuer à publier sur YouTube

Eviter les 5 erreurs dont je vous ai parlé ici vous permet d’obtenir un résultat équivalent très rapidement. Dans un souci pédagogique je vous invite à commencer par externaliser de petites choses comme la création de vos vignettes, la correction des sous-titres ou la mise en ligne de vos vidéos. 

Ce n’est que quelques minutes par semaine mais vous allez entrer dans une dynamique vertueuse, vous améliorer dans votre manière de déléguer et vous pourrez ainsi déléguer de mieux en mieux et de plus en plus. 

Dites-moi dans les commentaires si cet article vous a aidé. 

Si vous avez d’autres suggestions qui vous ont aidé à trouver un monteur vidéo je serai heureux de les lire. 

Les 6,5 meilleurs sites de musiques libres de droit pour vos vidéos !

Où trouver une musique libre de droit pour une vidéo YouTube ? 

La musique joue un rôle crucial dans l’embellissement de vos vidéos. C’est même plus important que vos images ! Pour faire de belles vidéos vous avez besoin de belles musiques. C’est pas pour rien Hollywood dépense des fortunes pour créer des musiques originales… 

Que seraient les films Rocky, james Bond, Les dents de la mer sans leur musique originale ? On va voir le top 6,5 des sites gratuits et payants qui proposent des musiques libres de droits pour vos montages vidéo. Virgule 5 parce que je vous expliquerai en fin d’article comment trouver des musiques originales au milieu de ces plateformes où tout finit par se ressembler. Idéal si vous voulez sortir du lot avec des titres plus rares, qu’on entend pas partout ! Tous les créateurs de vidéos doivent ajouter ça à leur bagage. Ça va vous aider à améliorer radicalement la valeur perçue de vos vidéos. 

J’ai été musicien pro pendant 20 ans. Une chanson que j’ai coécrite a été utilisée pour la bande annonce du film “Jeune et jolie” de François Ozon. Ce film avait été présenté en ouverture du festival de Cannes. La même chanson a été utilisée pour des pubs, notamment pour “Proximus” en Belgique. Ça c’est du revenu passif !  

J’ai toujours été dans la production audiovisuelle et il y a quelques années le réalisateur Jaco Van Dormael nous avait contacté parce qu’il cherchait une chanson pour son spot publicitaire qu’il avait réalisé pour l’ “Eau de Spa”. On avait proposé plusieurs chansons (j’en avais glissé une à moi dans la liste), dont une chanson d’un groupe encore inconnu qu’on avait vu en première partie dans une petite salle et qui démarrait : Amatorski. C’est leur chanson “Come home” qui a été choisie.  Amatorski a lâché les droits pour quelques milliers d’euros. Je me souviens que les négociations étaient dures. On jouait les intermédiaires. Ils ont bien fait : c’est ce titre qui leur a donné accès au succès ! Jaco Van Dormael a recommencé pour les sacs Delvaux avec une artiste belge : Ann Pierlé.

La musique c’est ma passion (on ne parle pas des merdes qui passent en radio, on est d’accord) et je peux passer des heures à chercher la bonne chanson qui va coller parfaitement avec mes images. Il y a plein de sites aujourd’hui mais beaucoup proposent un peu les mêmes styles, on a l’impression d’entendre toujours la même chanson partout. Un peu comme les YouTubeurs qui ont tous une casquette à l’envers, qui font du skateboard et qui filment au 1Dxii… 

Pourquoi faut-il des musiques libres de droits? Pourquoi pas utiliser vos chansons préférées?

YouTube est vraiment intransigeant sur cette question. Avec une musique qui n’est pas libre de droits vous êtes instantanément repéré. Et quand je dis instantanément je pèse mes mots : vous avez oublié le titre d’une chanson? chantez là dans une vidéo YouTube, publiez-là et vous recevrez instantanément une alerte copyright avec le titre. C’est plus rapide que d’essayer de retrouver le titre par vous-même !

Utiliser une musique qui n’est pas libre de droits pose 3 problèmes :

1.Votre vidéo est démonétisée. J’ai eu le coup avec ma reprise de La Nuit Je mens : 

Monétiser ses vidéos ce n’est pas le modèle économique défendu sur Stratégie Vidéo et si vous voulez savoir comment gagner de l’argent avec vos vidéos cliquez ici pour recevoir mon bonus gratuit “Créer des vidéos qui vendent” !

2. Votre vidéo se retrouve bloquée dans certains pays !

3. Votre vidéo est carrément supprimée de YouTube…

Attention donc !

Où trouver des musiques libres de droits gratuite?

J’ai fais une liste des 6 meilleurs sites (à mes yeux et à mes oreilles) : 3 gratuits et 3 payants. On va commencer par les 3 gratuits avec les avantages et les inconvénients et puis on verra les 3 sites payants. A la fin de cet article je vous expliquerai ma méthode pour sortir du lot avec des musiques originales qu’on entend pas partout !

Mon top 3 des sites qui proposent des musiques libres de droits gratuites :

1. La bibliothèque audio de YouTube : 

musique libre de droit pour vidéo

Vous vous rendez dans le studio YouTube, vous cliquez sur autres fonctions / bibliothèque audio. Vous pouvez choisir par genre, humeur, instrument. Il y a quelques trucs sympas. Il y a aussi des effets sonores. Classés par catégorie. Ce n’est pas la meilleure came, vous aurez vite fait le tour mais c’est sûr et stable. C’est donc très bien pour démarrer ! 

2. Free Music Archive

C’est un peu comme chez Zara ; en cherchant bien on peut trouver une chouette chemise… On peut choisir la catégorie et le type de licence. Là vous allez déjà trouver des titres plus originaux : du jazz expérimental par exemple. Les productions sont assez basiques. On sent que le mec compose tout seul chez lui, avec son ordi. Ce ne sont pas de vrais musiciens derrières leurs instruments. C’est un peu le problème aujourd’hui… Pour de l’electro ça passe mais dès qu’on veut un style plus organique, plus joué, c’est compliqué parce que ça coûte plus cher à produire… Quelle tristesse !

Le site est lent. Il manque la possibilité d’avancer dans le morceau. Du coup on est obligé d’écouter la chanson en entier. Oui, j’ai la mauvaise habitude d’avancer directement dans la chanson ! 

3. Les chaînes YouTube dédiées :

Il y en a plein. J’en ai repéré une qui est potable : Audio Library. Il faudra chercher un peu et le problème de ces chaînes c’est justement qu’il faut aller écouter chaque titre pour se faire une idée. On ne peut pas faire de recherches par style ou par instrumentsIl y a des playlists mais c’est léger. Il faut créditer les artistes et si un jour l’artiste décide d’arrêter de laisser les droits de ses chansons gratuitement on est foutu ! 

Où trouver des musiques libres de droits payantes?  

Voici mon top 3 des sites qui proposent des musiques libres de droits payantes :

Une bonne manière de se faire une idée de la qualité c’est d’aller écouter la section jazz de la plateforme. Le jazz doit être joué par des musiciens, enregistré en studio. C’est compliqué de faire sonner une guitare, une trompette, une contrebasse ou un piano. Ce n’est pas comme l’electro qu’on peut produire seul derrière son ordi. Ça coûte plus cher et ça ne trompe pas. Du jazz d’entrée de gamme ça se repère en quelques secondes. On va donc y aller crescendo dans ma sélection :

1. Music Bed

musique libre de droit pour vidéo

Les chansons sont chouettes. On peut payer en fonction du nombre d’abonnés. La plateforme est très intuitive, facile à utiliser. Et la musique est excellente. 

2. Soundstripe

Les prix sont raisonnables, c’est le gros point fort de Soundstripe. Les visuels sont sympas. On peut écouter sans se connecter, sans être membre, sans publicité. C’est super pratique pour envoyer à vos clients et leur demander de choisir une chanson pour leur vidéo. Il y a une section SFX (effet spéciaux) et vous pouvez télécharger plusieurs versions de chaque chanson. 

La navigation est plus lente que sur les autres plateformes, surtout pour écouter les chansons. Ça met quelques secondes à démarrer. Il y a beaucoup de musique du style Techno, EDM, Electro. C’est tout ce qu’on entend partout sur YouTube. Le mix des chansons est souvent très compressé. Le catalogue “basse/batterie/guitare” est trop léger. Au début j’étais chaud mais on a un peu vite fait le tour. Pour un amateur de bonne musique c’est frustrant.

3. Epidemic sound :

musique libre de droit pour vidéo

Waouw, de beaux pianos, de belles guitares, de belles basses, des batteries jouées par des êtes humains. La section jazz n’est pas cheesy. Il y a un mois d’essai gratuit. Les prix sont progressifs en fonction du nombre d’abonnés et de vues. Il y a un nombre énorme de chansons et d’effets spéciaux (SFX). Vous avez la possibilité de télécharger la chanson en entier ou juste les stems. C’est très pratique ! On pourrait presque aller sur la plateforme pour écouter les chansons juste comme ça.

Comment sortir du lot avec des musiques libres de droits originales qu’on entend pas partout ?

Ben oui… le problème de ces plateformes c’est :

  1. Beaucoup de vidéos YouTube commencent à sonner de la même manière. Il y a une certaine uniformisation, un manque d’originalité. 
  2. Il y a des enjeux entre les artistes et les plateformes, avec des rémunérations qui ne sont pas à la hauteur des gros montants engrangés grâce à une pub comparé à ce que le musicien va toucher pour l’utilisation de sa chanson. C’est pour ça aussi que j’ai arrêté la musique. Mais je bifurque, ce n’est pas le sujet… 

Voici donc mon petit conseil perso : allez demander directement aux artistes. Il y a des personnes qui me demandent de temps à autre s’ils peuvent utiliser une de mes chansons et ça me fait plaisir à chaque fois. Pour cela je vous recommande le site BandcampVia l’onglet “new and notable” vous trouverez vite des chansons sympas et originales. Restez toujours attentif si l’artiste change ses conditions.

Dites-moi dans les commentaires quelles plateformes vous conseillez pour les musiques libres de droits. C’est ça aussi Stratégie Vidéo ; une communauté où on s’échange nos bons plans !

Voici la vidéo de ma chaîne YouTube sur le même sujet :

Bibliothèque audio de YouTube

Free Music Archive

Audio Library sur YouTube

Music bed

Soundstripe

Epidemic sound

Bandcamp

Bandcamp Olivier Juprelle (mes compositions)

Augmenter le nombre de vues sur YouTube (sans payer)

Comment augmenter le nombre de vues sur YouTube gratuitement?

Lorsqu’on publie des vidéos sur YouTube on a envie qu’elles soient vues, c’est tout à fait normal ! Alors comment avoir des vues sur YouTube, gratuitement ? Je vais vous expliquer comment augmenter le nombre de vues sur YouTube gratuitement, sans payer, de manière organique.

Pour le trafic payant il “suffit” de payer, c’est pas trop compliqué et ça peut être utile mais c’est un autre sujet. Donc comment avoir plus de vues sur YouTube gratuitement? Et bien bonne nouvelle les gars : c’est possible, il y a une méthode claire et prouvée. Vous allez voir c’est infaillible !

J’ai 3 chaînes YouTube* et je publie des vidéos sur internet depuis 2008. Certaines de mes vidéos ont dépassé 50.000 vues sur des sujets très nichés. Comme celle-ci par exemple dans laquelle j’explique comment utiliser les triades pour embellir son jeu de guitare : 

C’est très marrant de lire certains commentaires comme celui-ci :

“Ça fait un peu l’effet de quelqu’un qui parle une langue étrangère”. Ce qui illustre bien le fait que cette vidéo n’est pas destinée au grand public mais bien à ceux qui ont déjà un bon niveau en guitare et qui veulent encore progresser.

J’ai publié plus de 400 vidéos sur YouTube et à force de tester, de lire, de me former et de tester à nouveau, je vais vous expliquer comment augmenter le nombre de vues sur YouTube ! 

Augmenter le nombre de vue sur YouTube grâce au moteur de recherche

Contrairement à TOUS les autres médias sociaux YouTube est un moteur de recherche. C’est le second moteur de recherche au monde, juste après Google. Et la vidéo est la méga tendance. Google met donc les vidéos YouTube en avant dans les résultats, même parfois devant les articles de blog. La meilleure manière d’augmenter le nombre de vues sur YouTube c’est donc de structurer vos vidéos autour de recherches.

Nous sommes tous confrontés à des petits problèmes quotidiens :

  • comment faire un cv?
  • comment faire des sushis?
  • comment perdre du poids?

Et parfois des problèmes vachement plus sérieux :

  • comment laver un chat sans se faire griffer?
  • comment savoir si on est belle?
  • comment faire du slime?

Les gens cherchent des solutions à leurs problèmes en ligne. Pour savoir ce qu’ils cherchent, utilisez la fenêtre de saisie semi automatique Google en commençant par taper : comment, pourquoi, combien, quand ?

Vous allez avoir toute une série de suggestions. Ce sont les recherches qui sont faites dans Google. Avec l’outil keywords everywhere**, vous pouvez directement voir le volume de recherche.

Choisissez une recherche dans votre domaine de compétence pour laquelle vous pouvez apporter de la valeur. Si vous êtes doué en guitare et que vous pouvez aider les gens à progresser, allez-y, prenez votre caméra et faites un tutoriel sympa autour d’une recherche particulière !

Voici un exemple personnel :

Comme j’ai bien travaillé le référencement internet et externe de cette vidéo, lorsqu’on tape “La nuit je mens tuto guitare” dans Google c’est ma vidéo qui apparaît en premier dans les résultats :

Augmenter le nombre de vues sur YouTube

 

Si ça a marché pour moi cela fonctionnera aussi pour vous ! En suivant cette méthode vous avez des chances d’apparaître en première page des résultats Google. Apparaître en première page Google sur des recherches aussi qualifiées c’est  le Saint Graal recherché par toutes les entreprises.  Certaines entreprises paient des fortunes en campagne Adwords pour y arriver. 

Pourquoi YouTube doit être votre réseau social prioritaire

Votre prospect type vit une grande frustration. Il a un problème et il va taper une recherche dans Goolgle pour trouver une solution. Comme vous aurez pris le soin de bien référencer votre vidéo autour de cette recherche (pour bien référencer vos vidéos je vous suggère la lecture de mon article ici) et que votre contenu est pertinent votre vidéo va apparaître en première page des résultats Google. Comme vous aurez pris le soin de créer une belle vignette attractive votre prospect va cliquer dessus. Et là c’est la magie ! Votre vidéo est bien foutue, le contenu est intéressant, vous êtes sympathique. La personne décide de s’abonner à votre chaîne. Elle regardera vos prochaines vidéos avec plaisir. Ce cycle ne s’arrêtera pas : des jours, des semaines, des mois, des années  après avoir publié votre vidéo, vous aurez toujours de nouveaux prospects qualifiés qui vont taper des recherches sur Google, vos vidéos vont apparaître en première page, ils vont cliquer dessus, s’abonner, etc. 

C’est la raison pour laquelle certaines vidéos mettent plus d’un an avant de décoller. Ne vous étonnez pas de ne pas faire de vues au début. C’est normal ! Ce qui n’est pas normal c’est qu’après plusieurs mois le compteur ne progresse pas. C’est que vous n’avez pas utilisé cette technique, qu’on appelle également la méthode avalanche et qui consiste à structurer ses vidéos autour de recherches peu compétitives.

Aller, comme on se dit tout je vous montre mes stats :

Augmenter le nombre de vues sur YouTube

Vous voyez que j’ai publié cette vidéo en septembre 2017. Un an et demi plus tard le nombre de vues continue d’augmenter tous les jours. C’est la magie de YouTube. Vous n’aurez JAMAIS ça sur les autres réseaux sociaux. C’est pour ça que YouTube doit être votre réseau social prioritaire !

Parce que les personnes qui tombent sur mon tutoriel guitare ne sont pas intéressées par un cours de cuisine. C’est donc un trafic qualifié, de bien meilleure qualité que sur Facebook ou Instagram. Puisqu’il y aura toujours de nouvelles personnes qui voudront apprendre à jouer “La Nuit je mens” à la guitare, à faire des crêpes ou laver un chat sans se faire griffer. C’est tout le contraire des autres réseaux sociaux sur lesquels, après 24h, votre vidéo tombe dans l’oubli!

Sur YouTube vous aurez peu de vues au début mais au fur et à mesure du temps ces vues vont augmenter de manière organique. Après avoir fait de gros efforts pour la créer et la publier, c’est Google qui travaille pour vous, gratuitement ! Votre investissement en temps devient utile, votre publication devient un actif pour votre business !

Si vous êtes coach, entrepreneur, créateur de contenu, vous avez des connaissances, vous pouvez les partager avec des vidéos trucs et astuces qui répondront à ce que les gens cherchent sur internet. Identifiez les recherches avec les outils dont j’ai parlé en début de vidéo et structurez vos vidéos autour de ces recherches. Faites-le dans ce sens là.

Comment avoir plus de vues sur YouTube en B to B?

Pour ceux qui ont des prospects qui ne sont pas sur internet en train de faire des recherches? C’est le problème que j’ai avec ma chaîne Stratégie Vidéo. J’aide les entrepreneurs à faire un meilleur usage de la vidéo dans leur business. Mais peu d’entrepreneurs font des recherches sur internet sur “comment utiliser la vidéo dans mon entreprise?”. Ils n’ont pas encore pris conscience de la force de la vidéo sur internet aujourd’hui et de tout ce que ça pourrait leur apporter dans leur business. Raison pour laquelle je publie des vidéos qui s’écartent un peu de mon sujet principal : “comment bien manger au travail, comment bien s’habiller au travail, comment convaincre en 2 minutes, …”. Ce sont des sujets recherchés par les entrepreneurs sur internet. Vous devez donc identifier ce que vos prospects recherchent sur internet et proposer du contenu sur ces sujets. 

Comment faire si je ne suis pas compétent sur ces sujets?

C’est là que vous invitez des spécialistes ! C’est eux qui s’occupent du contenu. Le simple fait d’être à côté d’eux vous positionne aussi comme un spécialiste. C’est aussi un super effet de levier si vous faites une belle vidéo : vos invités vont la partager sur LEURS réseaux et vous faire découvrir à leurs abonnés.

Comment avoir des vues sur YouTube si je suis artiste?

Si vous êtes artiste, là ça se corse un peu… J’ai une chaîne artiste sur laquelle je diffuse mes compositions originales. C’est de la chanson française à texte. Ma stratégie c’est de faire régulièrement des reprises de chansons connues pour attirer un public qualifié (les amateurs de chanson française), les inviter à s’abonner pour en voir d’autres et ensuite publier de temps à autre des vidéos avec mes clips, captations de concerts, etc. Je dois bien avouer que ça fonctionne très bien. La preuve :

Votre objectif prioritaire : l’acquisition de trafic

Vous devez avant tout vous concentrer sur ce qu’on appelle “l’acquisition de trafic”. Réfléchissez aux recherches effectuées par les personnes que vous voulez toucher. Structurez vos vidéos autour de ces recherches en donnant votre meilleur contenu et optimisez votre référencement.

Vous aurez toutes les chances d’apparaître dans les premiers résultats comme ici :

Contenu, contenu, contenu !

N’oubliez pas que votre contenu doit être canon. Mettez le paquet sur la qualité de votre contenu. Évitez de puiser votre inspiration sur YouTube. Allez chercher dans votre expérience personnelle et proposez un angle original. L’algorithme YouTube va analyser la durée moyenne de visionnage de vos vidéos. Il va vérifier que les gens regardent bien jusqu’au bout. Si c’est le cas, ce sera un bon signal pour lui et il vous mettra encore plus en avant dans les résultats.

Arrêtez donc de me dire qu’il faut une bonne caméra pour booster ses vues sur YouTube. Votre priorité c’est de structurer vos vidéos autour de recherches et de partager du contenu de qualité. Et pour ça vous n’avez pas besoin d’une super caméra impayable. Si c’est le cas, vous vous cherchez des excuses !

Dites-moi dans les commentaires ce que vous faites pour augmenter le nombre de vues sur YouTube, j’adore vous lire, à bientôt, sayonara !

*Mes 3 chaînes YouTube :

Olivier Juprelle (reprises acoustiques des classiques de la chanson française).

Guitariste Pro (apprendre la guitare avec un pro).

Stratégie Vidéo (apprendre à faire de belles vidéos, pas chères et qui rapportent gros).

**Lien vers Keywords everywhere

Comment augmenter son nombre d’abonnés sur YouTube : l’interview d’Olivier Roland

Comment augmenter son nombre d’abonnés sur YouTube?

Vous êtes YouTubeur, créateur de contenu, coach ou entrepreneur. Vous avez publié vos premières vidéos mais votre nombre d’abonnés ne décolle pas vraiment… Aujourd’hui j’ai l’immense plaisir d’accueillir un de mes mentors, celui qui m’a tout appris sur les opportunités d’internet. Il est Youtubeur, Youpreneur pour être précis, il a 200.000 abonnés sur sa chaîne YouTube. Il va nous expliquer dans un instant  comment augmenter son nombre d’abonnés sur YouTube : Olivier Roland !

Alors Olivier Roland, quelles seraient tes 3 meilleures astuces pour quelqu’un qui démarre, qui publie ses premières vidéos sur YouTube pour augmenter son nombre d’abonnés?

Olivier Roland : j’ai un petit problème à partager mon tout premier conseil (même si ça fait plaisir de le faire) parce que ça a fonctionné  jusqu’à présent mais là ça commence à ne plus fonctionner. Je ne sais pas si c’est à cause d’un changement d’algorithme ou si c’est juste que ma chaîne qui a atteint un certain niveau parce que pour moi, clairement, ce qui a le plus fait développer ma chaîne c’est de faire une vidéo par jour pendant longtemps.

  1. Faire une vidéo par jour pendant longtemps

J’ai démarré mon tout premier défi de faire une vidéo par jour pendant un an  début 2014. A l’époque j’avais 2000 abonnés et 20.000 vues par mois. Et 465 jours plus tard j’étais à 200.000 vues par mois et à quelque chose comme
22 000 abonnés. Donc ça avait multiplié par dix à la fois le trafic et le nombre d’abonnés. Ensuite pendant un an j’ai fait deux ou trois vidéos par semaine. Et ensuite, j’ai refait un deuxième défi de une vidéo par jour pendant un an. Et au pareil là, à la fin j’étais arrivé à 100.000 abonnés avec quelque chose comme 500.000 visites par mois au maximum et 450.000 en moyenne. Ça a bien fonctionné. Aujourd’hui je suis au 2/3 de mon troisième défi. Là par contre, le nombre d’abonnés augmente toujours, ça ce n’est pas un problème, mais, c’est le nombre de vues qui stagne. Alors, je ne sais pas si c’est parce qu’une fois que la chaîne atteint un certain niveau ça ne fonctionne plus autant.

Mais dans tous les cas c’est vraiment quelque chose que je recommande de faire une vidéo par jour. Quels que soient les résultats espérés. C’est de vous faire un défi de une vidéo par jour, pendant 30 jours. Parce que c’est un défi qui va challenger la plupart d’entre vous, qui va vous faire sortir de votre zone de confort, qui va un peu exploser vos croyances limitantes car beaucoup de personnes se disent : “Mon dieu, une vidéo c’est compliqué à faire, etc.”. Alors qu’il y a des tas de manières de faire des vidéos, y compris de manière très simples. Ça va vous débloquer énormément sur plein d’aspects de faire ça. Il y a énormément de gens à qui j’ai lancé ce défi qui étaient extrêmement content de l’avoir fait et qui, en plus, en général ont vu des progrès intéressants sur leurs chaînes en termes de trafic, d’audience, etc. Premier conseil : un défi que tu te lances. 30 jours de vidéo et bien sûr ça souvent les gens te disent : “je dois faire une vidéo par jour pendant 30 jours”? Mais pas forcément. Vous devez publier une vidéo par jour pendant 30 jours. Ce n’est pas la même chose que d’en faire une par jour. Vous pouvez très bien démarrer avec 10 vidéos d’avance par exemple. Et puis moi ce que je vous recommande c’est de faire vos vidéos par lots. D’en faire 3 ou 4 en même temps. Il y en a même qui passent deux jours à faire leurs 30 vidéos et après, ils sont tranquilles pour le reste du mois. Pourquoi pas? Il y a plein de manières de le faire. Vous n’êtes pas obligé d’en faire une par jour mais publier une par jour, oui !

2. Faire des collaborations

Ce qui a complètement explosé ma chaîne c’est la collab que j’ai fait avec Poisson Fécond. A l’époque il avait un million d’abonnés sur sa chaîne. Quelque chose comme ça… Et ça a été absolument fou. La vidéo où il a parlé de moi a dû faire quelque chose comme 500.000 vues dès la première semaine. J’avais 50.000 abonnés à l’époque, je suis passé à 75 000 en trois jours ! Genre, c’est n’importe quoi ! Ah non mais c’est complètement n’importe quoi.

Olivier JUPRELLE : Alors ce qui est marrant c’est que ce n’est pas la même thématique non plus On essaie souvent pour les collab d’aller vers des Youtubeurs qui sont dans la même thématique. Là avec Poisson Fécond, quelque part, ce n’est pas nécessairement du développement personnel…

Comment augmenter son nombre d'abonnés sur YouTube
25.000 abonnés gagnés en quelques jours grâce à Poisson Fécond qui parle d’Olivier ROLAND dans sa vidéo !

Olivier ROLAND : Le problème c’est que la plupart des youtubeurs qui sont dans le divertissement ce n’est pas compatible avec ma thématique. Finalement, j’ai choisi le youtubeur dans le divertissement avec lequel j’avais le plus d’affinités et en l’occurrence Poisson Fécond n’est pas dans le pur divertissement. Il est aussi dans l’éducation et il parle de conseils de développement personnel dans certaines de ses vidéos. Il parle d’entrepreneuriat et ça c’est ce qui m’a rapproché de lui. Déjà non seulement pour la collab mais aussi personnellement et humainement. C’est un entrepreneur, il ne s’en cache pas. Il partage ses résultats et son expérience d’entrepreneur. Il dit qu’il n’a pas peur ni honte de gagner de l’argent. Il partage aussi ses résultats financiers. Il parle de développement personnel et de personnes comme Napoleon Hill par exemple. Tout ça fait quand même que oui, c’est du divertissement mais du divertissement, je dirais un peu plus haut de gamme que d’autres personnes qui vont être dans le pur divertissement. Il n’est pas en train de parler de jeux vidéo. Il parle quand même de trucs qui sont éducatifs. C’est une manière de toucher un public plus mainstream. Mais avec dedans des personne qui sont intéressées par sa thématique. Et en l’occurrence, sur un million d’abonnés j’en ai eu 20.000, 25.000. En terme de pourcentage, ce n’est pas si énorme que ça. J’ose espérer que c’était le pourcentage le plus intéressé par ce que je propose finalement.

Olivier JUPRELLE : Deuxième conseil: “Faire des collaborations” et pas nécessairement dans une niche qui est exactement la même
que votre thématique. On peu aussi trouver des passerelles avec des Youtubeurs qui ont des thématiques un peu différentes.

3. Le nombre d’abonnés YouTube n’est pas si important que ça…

Olivier ROLAND : Mon troisième conseil ce serait tout simplement de ne pas vous focaliser sur votre nombre d’abonnés autant que ça, en fait ! Je ne crois pas qu’un abonné ça vaille grand chose, très honnêtement. Moi, si j’avais l’option aujourd’hui dans YouTube d’enlever tous les gens qui n’ont pas regardé mes vidéos depuis un an par exemple, je le ferais. C’est le problème. Tu as des gens qui te suivent et qui ne regardent plus tes vidéos. Et je trouve que c’est un poids mort, c’est lourd. Pour les chaînes qui sont dans ma thématique, c’est à dire qu’il n’y a pas de divertissement mais beaucoup d’éducation. Au bout d’un moment, il y a un ratio entre le nombre d’abonnés et le nombre de vue qui est assez défavorable. Et le problème c’est que les gens qui débarquent et qui ont l’habitude des ratios qu’ils trouvent sur les chaînes de divertissement, ils ne comprennent pas pourquoi un gars qui a 80.000 abonnés, quand il publie une vidéo, ça va peut-être faire 5.000 vues. Il y en a qui se disent, il a payé des pakistanais ou des trucs comme ça.

Comment augmenter son nombre d'abonnés sur YouTube
Tu as des gens qui te suivent et qui ne regardent plus tes vidéos.

Olivier JUPRELLE : Tu as souvent la question sur ta chaîne, d’ailleurs
En tout cas dans les commentaire, je le lis de temps en temps.

Olivier ROLAND : Pour un commentaire, tu en as peut-être dix ou quinze qui pensent la même chose. Je trouve que c’est problématique parce que finalement moi je n’ai absolument pas acheté des trucs au Pakistan ou  autre. C’est vraiment des abonnés naturels. Je ne sais pas si tu parles de Youprenariat parce que je ne me considère pas comme Youtubeur. Et tu m’as présenté au début comme un Youpreneur, c’est un entrepreneur qui utilise Youtube, ce qui est totalement différent. Il n’y a pas d’optique de divertissement, encore une fois. Moi, je me focalise davantage sur le fait d’inciter les gens à s’inscrire à ma mailing list. Parce que l’e-mail, encore aujourd’hui, ça reste le meilleur moyen de contacter les gens. Je préfère largement, mais alors largement un abonné à ma mailing list qu’un abonné YouTube, clairement.

Olivier JUPRELLE : Troisième conseil, ce serait quoi alors, pour le résumer ?

Olivier ROLAND : Ne faites pas une fixette sur le nombre d’abonnés. A moins que vous soyez dans le divertissement pur. Très honnêtement, il y a d’autres métriques qui sont plus importantes. Donc quand on est entrepreneur, il faut se méfier de ce qu’on appelle les “vanity metrics”, qui sont donc les métriques de vanité. Oui ok, il y a ce compteur là qui augmente mais  concrètement, ça ne se traduit pas forcément derrière par une augmentation de chiffre d’affaires ou de la satisfaction client ou des choses vraiment importantes. Donc il faut savoir prendre du recul par rapport à ça. En tant qu’entrepreneur vous n’allez jamais avoir le nombre d’abonnés qu’ont Cyprien et Norman. Et ce n’est pas du tout un problème, au contraire! Il vaut mieux avoir un petit public qualifié qu’un gros public qui ne sert pas à grand chose. J’ai fait une vidéo récemment sur ma chaîne. Je me disais, même si vous avez une petit chaîne YouTube, vous faites 200 vues par vidéo c’est déjà énorme ! Posez-vous la question : il y a 30 ans pour avoir 200 personnes? Même encore aujourd’hui…  Imaginez que vous deviez partager le concept de votre vidéo devant 200 personnes physiquement. Imaginez le travail de marketing, de promotion, d’organisation pour amener 200 personnes dans une salle pour vous écouter. Et aussi la limite que vous auriez en terme géographique et en termes de temps parce que finalement il n’y a que les gens disponibles à l’instant T qui pourraient être là.  Pour un entrepreneur, YouTube c’est une véritable révolution et 200 vues par vidéo c’est déjà un progrès extraordinaire par rapport à ce qui existait avant. Focalisez vous avant tout là-dessus, sur ce trafic qualifié ! Et finalement sur les ventes que vous générez derrière pour votre boîte plutôt que le nombre de vues absolu et le nombre d’abonnés. Surtout que  YouTube est gratuit. Et aujourd’hui avec un smartphone on peut faire une vidéo.  Je vous invite à lire à ce sujet mon article “Comment faire de belles vidéos sans dépenses inutiles

Donc c’est relativement simple à mettre en place. Ça ne coûte pas nécessairement très cher.

Comment augmenter son nombre d'abonnés sur YouTube
Attention aux “vanity metrics”qui ne se traduisent pas forcément par une augmentation de chiffre d’affaires, de la satisfaction client ou des choses vraiment importantes.

Olivier JUPRELLEJe sais que toi tu externalises beaucoup pour tes vidéos. Tu as quelqu’un qui monte. Peux-tu nous dire quelques mots là dessus?

Olivier ROLAND : Pour moi la création de contenu vidéo c’est la manière la plus simple de créer du contenu. Alors attention parce qu’il y a des vidéos, c’est des productions hollywoodiennes, ça demande énormément de travail, ce n’est pas ce que je fais. Grosso modo, pour faire une vidéo par jour, je vais prendre des idées dans une liste d’idées que j’ai sur Evernote ou je vais demander autour de moi. J’adore ça ! Imagine que tu es Olivier Roland à côté de toi. Qu’est-ce que tu lui poserais comme question? Qu’est ce que tu me poserais comme question?

Olivier JUPRELLE : J’ai mille questions à te poser !

Olivier ROLAND : Choisis-en une…

Olivier JUPRELLE : Attends… Je réfléchis pour essayer de poser quand
même une question pertinente. Ça y est ! Je vais te poser une question, mais tu sais quoi? Je vais te la poser sur scène directement ! Tu es prêt? 3, 2, 1, c’est parti !

Comment augmenter son nombre d'abonnés sur YouTube
Moment de rire sur scène lorsqu’Olivier ROLAND me dit : “je suis un gros flemmard” 🙂

Bonus : Utilises-tu le levier du référencement pour augmenter ton nombre d’abonnés sur YouTube?

Olivier JUPRELLE : C’est toi qui m’a ouvert les yeux sur la méthode avalanche. Le principe de la méthode avalanche c’est justement d’essayer  d’isoler, d’identifier où sont faites les recherches sur internet par ses prospects et où il n’y a pas trop de concurrence. Si ce sujet vous intéresse je vous invite à lire mon article “Comment bien référencer les vidéos de votre entreprise sur YouTube“. Ensuite c’est de structurer un article de blog ou une vidéo autour de cette recherche. Quand on regarde tes vidéos on voit que tu ne les structures pas nécessairement autour de recherches. Tu n’appliques pas la méthode avalanche sur tes vidéos, à la fois dans ton titre, ton descriptif et tes mots clés. J’imagine qu’il y a une raison derrière, parce que tu es une bête en référencement…

Olivier ROLAND : Certainement !  Il y a une raison stratégique importante :
c’est que je suis un gros flemmard ! Donc, en l’occurrence, la méthode avalanche je l’applique sur mes blogs, et encore, ça fait un moment que mes
blogs, finalement, c’est mon équipe qui s’occupe de ça. Il y a du contenu qui est fait par d’autres. Moi, ça fait peut être cinq ans, même plus, que je n’ai pas écrit un véritable article sur mes blogs. Aujourd’hui, je continue à avoir un trafic très intéressant parce que mes blogs principaux doivent recevoir quelque chose comme 160.000 visites par mois, ensemble ! Il ne faut pas non plus me regarder comme le gars qui optimise tout à 2000%. Je suis dans le 20/80 et il y a des moments où, comme je suis déjà à un niveau de succès
qui est pour moi vraiment très sympa, il y a des moments où je suis en train de travailler et je vais faire une vidéo. Je n’ai pas envie de me prendre la tête avec des mots clés. Mais, effectivement, t’as tout à fait raison dans ton analyse
J’applique pas du tout ça. C’est quelque chose qui est dans ma to-do list, parmi beaucoup d’autres choses à mettre en place. Je peux demander à quelqu’un dans mon équipe de faire cette analyse de mots clés et qui me donne une liste de sujets à faire. Après dans mon mode de production actuel ce n’est pas quelque-chose que je peux faire facilement.

Olivier JUPRELLE : Pourquoi?

Olivier ROLAND : Parce que typiquement, je vais être à Porto ou à Tokyo ou n’importe où et je me réveille le matin en me disant, tiens aujourd’hui je vais faire des vidéos. Je vais en faire 2, 3 ou 4. Je regarde dans ma liste d’idées le type de vidéo que je veux faire et je vais faire des vidéos que je peux faire spontanément. Or, les vidéos, et c’est peut-être une croyance limitante tu vois, où j’ai un potentiel de me positionner sur un mot-clé, je vais me dire qu’il faut les faire un peu plus chiadées. Il faut que je le prépare un peu, que je fasse des recherches. Et mon mode de vie actuelle fait que finalement, c’est dans ma to do list, toujours en bas.

Olivier ROLAND : Mais du coup, ça ne va pas me permettre de faire une vidéo dessus puisque j’ai déjà répondu !

Olivier JUPRELLE : C’est vrai ! Tu me laisses une seconde pour réfléchir un peu à ça? Je n’ai pas d’idées comme ça… Je suis un peu pris de cours.

Olivier ROLAND ! En tout cas, c’est ce que je fais en général. Ça me donne plein d’idées. Je vais tourner la vidéo. Ou typiquement une vidéo de cinq minutes. Ça va me demander, peut être sept à huit minutes de travail. Avec peut être éventuellement une erreur que je vais faire. Et du coup je refais certains passages directement dans la vidéo en donnant les instructions au moteur. Tu vois donc c’est facile. Et puis après j’envoie la vidéo dans le cloud
et mon équipe s’occupe de tout. Moi, je vais juste revenir pour écrire un titre
et puis planifier la vidéo, vérifier rapidement que tout est ok mais c’est mon équipe qui s’occupe du montage, des end cards, des liens sur lesquels tu peux cliquer dans la vidéo et dans la description qui va être un peu plus personnalisée pour la vidéo. Donc c’est vraiment une excellente manière de partager du contenu. Parce qu’un sujet qui m’aura peut-être pris deux heures à traiter sous forme d’article, ça va prendre cinq minutes en vidéo. Donc c’est vraiment pratique !

Quels sont tes revenus grâce à tes vidéos YouTube?

Olivier JUPRELLE : Pourrais-tu quantifier ce que YouTube apporte dans ton business au niveau chiffre d’affaires? Au niveau des inscriptions sur tes listes ?

Olivier ROLAND : Là tu me dis ça et je vais me mettre en mode vidéo et je ferai : “Salut les rebelles intelligents, aujourd’hui je vais partager avec vous ce que YouTube me rapporte de mon business et comment vous pouvez utiliser YouTube pour développer votre business.” Tu vois, je commence comme ça et puis j’enchaîne. Donc, en gros, YouTube dans mon business ça me rapporte des prospects tous les jours, c’est ça qui est extraordinaire. Je peux mesurer le nombre de gens qui s’abonnent à la mailing list, même si c’est moins que mon blog. Alors que mes blogs font quelque chose comme la moitié du trafic de la chaîne, même moins que la moitié du trafic de la chaîne mais j’ai quand même deux tiers qui viennent de mes blogs. Et ensuite la vidéo c’est extraordinaire pour développer sa relation avec son audience. C’est à dire que vraiment ça permet d’humaniser les relations et rien de tel  ! La vidéo c’est comme une rencontre face à face, sauf que vous avez l’effet de levier qui fait que vous pouvez toucher potentiellement des millions de personnes. Ça c’est absolument extraordinaire. Vous développez aussi tout le reste : votre trafic un des trois piliers pour votre succès sur le web. Il y a le trafic, l’autorité et la relation. Quel est le niveau d expertise que vous avez que votre audience perçoit de vous? Et la relation : est ce que les gens vous apprécient concrètement ou pas? Et ça permet de développer les trois piliers de manière très forte ! Une chaîne YouTube ça vous permet aussi de créer un contenu qui est facilement recyclable. Par exemple mon équipe extrait le mp3 de toutes mes vidéos, le publie sur iTunes, ça fait un podcast. Il y a une boîte de transcription à Madagascar qui s’appelle Transcrit Data qui transcrit toutes les vidéos, ça fait des articles, etc.

Olivier JUPRELLE : Et puis tu vas mettre un extrait sur Instagram.

Olivier ROLAND : Oui, exactement. il y a aussi effectivement un extrait d’une minute qui est publié sur Instagram qui sera dans un format plus carré avec des sous-titres en dessous. Donc tu vois à partir de ces 5 minutes de travail
je touche beaucoup de personnes.

Olivier JUPRELLE : Tu vas avoir ton contenu pilier et des micros contenus
que tu va décliner dans ton écosystème.

Olivier ROLAND : Exactement !

Quel est l’avenir de YouTube?

Olivier JUPRELLE : Quel est l’avenir de YouTube pour toi ? Penses-tu qu’il y a encore des opportunités? Cela vaut-il encore la peine d’aller dessus?

Olivier ROLAND :  Oui c’est évident ! Aujourd’hui je le dis clairement :
même le boulanger et le cordonnier de votre quartier devraient avoir une chaîne YouTube. Juste se filmer en train de faire ce qu’ils font tous les jours. Rien que ça… Imaginez votre boulanger de quartier qui se filme en train de faire votre pain le matin à 6 heures… Il dit : “bonjour aujourd’hui je me suis levé pour faire votre pain, regardez, je suis entrain de faire ça”.  Il vous explique ce qu’il est en train de faire, il montre comment il fait ses gâteaux à tous les clients qui viennent dans sa boutique. Il dit voilà j’ai publié une vidéo sur la chaîne YouTube, allez voir. Les gens vont aller voir, ils vont être curieux. Imaginez à quel point ça va complètement, immédiatement le distinguer de tous les autres boulangers de sa ville. Ce n’est pourtant pas très difficile à faire
et pareil pour tous pour tous les métiers. Tout le monde devrait aujourd’hui avoir une chaîne YouTube.  Faites juste attention : je ne pense pas qu’on devrait utiliser YouTube comme le cœur de son écosystème. Parce que ce n’est pas une plateforme qui vous appartient. On ne sait pas ce qui peut se produire.  Et c’est quand même difficile de faire sortir les gens de YouTube. Comme avec beaucoup de médias sociaux. Pour moi c’est important d’avoir un blog qui reste le cœur de son écosystème.

Olivier Juprelle : Pour ceux parmi vous qui n’auraient pas eu de connexion internet ces dix dernières années et qui ne connaîtraient pas encore Olivier Roland, le lien vers sa chaîne est ici

Dites-nous dans les commentaires ce que vous faites pour augmenter votre nombre d’abonnés sur YouTube. Merci beaucoup à Olivier Roland d’avoir accepté mon invitation !

Voici l’interview en vidéo d’Olivier ROLAND dont cet article est tiré :

Comment booster une publication Facebook gratuitement (en 2019)?

Comment booster une publication Facebook gratuitement en 2019? 

Il existe plein de solutions pour booster une publication Facebook en payant. Mais comment faire pour augmenter la portée de vos publications Facebook gratuitement? Une de mes publications Facebook a généré 28.000 vues, 820 j’aime, 318 commentaires et 184 partages de manière organique, sans que je ne booste la publication, sans payer (et malgré un lien sortant) :

Voici les résultats impressionnants obtenus de manière organique sur cette vidéo Facebook dans laquelle nous jouons une reprise acoustique de Michel Berger :

Comment booster une publication Facebook gratuitement
28.000 vues, 820 j’aime + 159 j’adore + 30 autres emoticons, 318 commentaires, 184 partages sans payer

Je publie régulièrement sur Facebook et cette publication sort clairement du lot! J’ai donc essayé de comprendre ce qui s’était passé et j’ai rassemblé 3 grands principes qui permettent de booster une publication Facebook sans payer.  Il s’agit de 3 questions à se poser avant même de créer le contenu. Je connais ces trois questions et pourtant j’oublie de me les poser régulièrement ! Si vous voulez les connaître directement, rendez-vous en peu plus bas dans l’article.

La vidéo en ligne : un levier important pour les entreprises

En effet, il y a quelques jours j’ai eu le plaisir de transmettre ma passion pour la vidéo en ligne à l’équipe Es sence. C’est une entreprise située à Rixensart, en Belgique. Ils organisent “Les clés du Succès”, un séminaire de trois jours qui a lieu tous les six mois au palais 12 du Heysel et qui réunit un millier de personnes (oui rien que ça).

Comment booster une publication Facebook gratuitement en 2019
Je donne régulièrement des formations en entreprise pour expliquer comment accélérer sa croissance grâce à la vidéo en ligne

Je suis plus jamais convaincu qu’internet est un outil qui donne un effet de levier énorme aux entreprises. Allez jeter un oeil à mon article “Pourquoi la vidéo est incontournable pour votre entreprise” Ça permet avec la même quantité de travail de toucher beaucoup plus de monde. Il y a par exemple un gars comme Gary Vee aux Etats-Unis qui est un entrepreneur à succès et qui a une chaîne YouTube qui cartonne avec plus d’un million d’abonnés. Son concept est très simple : quand on vient le voir pour lui demander un conseil, Gary Vee prend cinq minutes pour partager ses meilleures actuces. Et là où il est très malin, c’est qu’en fait il y a une équipe qui est en train de filmer sa réponse. Après diffusion sur internet de sa réponse (et les cinq minutes qu’il a prises avec une seule personne), ça permet d’aider des milliers personnes. C’est ça l’effet de levier d’internet ! Toutes les entreprises sont là pour aider les gens pour solutionner un problème. Que ce soit un service ou un produit. Le fait d’utiliser internet va vous permettre d’aider encore plus de monde. Mettez vos clients et vos prospects, tous ceux qui ont un problème, au centre de vos publications et essayez de les aider, d’identifier leurs frustrations. Essayez ensuite de les aider à travers des vidéos. Je reste convaincu que la vidéo c’est le meilleur format aujourd’hui pour entrer en contact et créer un lien pour se rapprocher le plus possible de son audience pour se connecter.

Voici 3 questions à se poser pour booster une publication Facebook gratuitement :

  1. La première question à se poser c’est : “mon audience va-t-elle aimer ce contenu“? Ce n’est pas toujours le cas ! Posez vous la question. Et si vous annoncez quelque chose de positif il y a vraiment des chances que ce soit aimé ! Maintenant si vous rentrez dans un truc un peu polémique ça va plutôt générer des commentaires que des j’aime !

Comme par exemple pour ma vidéo pendant les élections présidentielles qui a généré plus de 200 commentaires cumulés :

La deuxième question à se poser c’est : “mon contenu va-t-il être commenté“? Et moi franchement c’est un truc que j’aime bien faire. Il faut demander à votre audience de vous aider, de commenter vos contenus parce qu’il n’y a personne de mieux placé que vos spectateurs, votre audience, vos abonnés pour vous aider justement améliorer vos contenus.  Quand vous faites une demande il faut les écouter et répondre aux commentaires.  C’est le principe d’internet cette interaction. Ça se rapproche un peu du principe du “line business” qui est justement de démarrer avec un produit en fonction des retours qu’on a sur ce produit. On l’améliore petit à petit. Lancez-vous donc dans la vidéo, écoutez les commentaires qu’on qu’on vous fait et ajustez, réadaptez le contenu en fonction. Mais demandez !

  • Troisièmement, faites en sorte que votre contenu soit partagé. Pour partager un contenu vous faites un appel à l’action évidemment, vous demandez que vous abonnés le partage. Mais vous devez réfléchir aussi à ce que vous aimez partager. Quel genre de contenu aimez-vous partager dans votre niche, dans votre environnement, dans votre thématique? Qu’est-ce qui est le plus souvent partagé? Essayer de faire plus de contenu comme ça dans ce sens là.

C’est c’est assez simple et en même temps pas si évident que ça. Il faut être créatif pour arriver à rassembler pour un seul et même contenu quelque chose qui va être à la fois être aimé, commenté et partagé.

Bonne chance, soyez créatifs!

Dites-moi dans les commentaires justement si vous avez des idées de contenus qui ont bien marché, qui ont été aimés partagés ou commentés.

Voici la vidéo tirée de cet article :