Pourquoi vous devez MONTRER VOS FAIBLESSES dans vos vidéos

Il y a toujours une bonne raison de ne pas faire de vidéos. L’une d’elles est l’envie d’être parfait à l’image. En forme, belle coiffure, bien habillé, en parlant de manière impeccable et avec du charisme s’il vous plait. C’est normal. On a tous peur de la même chose : le rejet, l’humiliation publique. Nous passons beaucoup de temps à passer nos comportements au moulin à jugement avant d’agir. Tout cela est coûteux en énergie et en temps. Je dois pourtant bien vous avouer que les Youtubers que je regarde sont ceux qui osent partager leurs échecs, ceux qui se montrent parfois sous un jour peu flatteur. C’est justement ça que j’aime chez eux : ils sont comme moi, pas toujours en forme, pas toujours très malins, parfois maladroits. C’est justement ce qui les rend attachant !

Lorsque vous publiez des vidéos, vous devenez un personnage, vous devenez le héros de votre mini-film, vous jouez le rôle vedette ! En cinéma on appelle ça le protagoniste. Inspirons-nous justement du cinéma pour approfondir cette notion d’imperfection. Essayez de vous souvenir du dernier film que vous avez particulièrement aimé. Qu’est-ce qui vous a le plus marqué? Les scènes clés ou les personnages qui vivaient ces scènes? Si on regarde un film c’est surtout pour découvrir des personnages attachants. Vous êtes-vous déjà attaché à un personnage? Vous est-il déjà arrivé d’aimer un personnage au point de penser qu’il est réel? Ça m’est déjà arrivé plein de fois 🙂 Mon personnage favori de tous les temps c’est Daryl Dixon de Walking Dead :

Daryl The Walking Dead Une Honda CB750 Nighthawk de 1992 construite par Classified Moto. C’est un assemblage remarquable de différentes pièces, dont le design a été pensé par Scott Gimple et par Normal Reedus qui joue Daryl.

Daryl Dixon aime la moto, il ne faut pas le chercher, c’est un mec super courageux mais qui n’arrive pas à se contrôler. C’est une tête brûlée, un rustre au caractère difficile. En plus ses cheveux sont toujours gras! Pourtant je l’adore…

Quel est le le personnage auquel vous vous êtes le plus attaché? Est-il irréprochable? Est-il parfait? Non, évidemment, les scénaristes savent à quel point les imperfections font du personnage un être humain auquel on peut s’attacher. Soyez donc ordinaires dans vos vidéos, vous serez plus proches, plus fraternels, vous donnerez un reflet d’eux-mêmes à ceux qui vous regardent. Pour être intéressant un bon personnage, aussi sympathique qu’il soit, doit avoir sa zone d’ombre, ses défauts, des traits de caractère qui nous agacent. Personne n’est parfait dans la vie, pourquoi serait-ce différent en vidéo?  Même Superman est allergique à la kryptonite, une pierre qui lui ôte toute sa puissance. C’est le fameux talon d’Achille. Vos points faibles, vos failles, vos contradictions sont importantes pour donner de l’ampleur à votre personnage, pour laisser votre audience s’identifier à vous. C’est le reflet de la complexité de la vie et des comportements ! 

Pour aller plus loin vous pouvez même créer une fiche qui vous servira comme guide. Posez-vous la question : quels sont vos points forts? Qu’est-ce qui vous agace chez vous? Qu’est-ce qui vous pousse à vous lever le matin? Quel est votre grand rêve? Si on devait vous faire de la peine, que faudrait-il vous faire? Notez les réponses sur votre fiche, cela vous aidera à donner du corps à votre personnage de manière équilibrée. Car s’il faut montrer ses faiblesses, il faut aussi montrer ses points forts !

Quelques moyens d’être encore plus attachant :

  • Humour

L’autodérision peut-être très efficace à certains moments. Ça permet aussi de dédramatiser une situation et parfois, lorsque le stress de tourner une vidéo monte, ça tombe à pic :

  • Émotion

Les émotions positives qui dégagent quelque chose d’agréable comme un fou rire avec un bébé ou un cache-cache avec votre chat vous garantiront une bonne dose d’empathie. Ce n’est pas pour rien que tous les présidents américains ont un chien ! La peur est une émotion plus complexe à maîtriser mais elle est très puissante. Idem pour la colère. La tristesse, souvent utilisée par les organismes humanitaires, est encore plus complexe à gérer mais très efficace. Vous pouvez également surprendre avec une vidéo déroutante ou titiller vos spectateurs par la curiosité. Soyez empathiques dans tous les cas !

  • Histoires

Nous adorons tous les histoires. Notre cerveau est davantage à l’écoute quand quelqu’un nous raconte des histoires. Partez d’une anecdote, de l’actualité, racontez votre expérience personnelle, les choses qui ont changé votre vie. Utilisez ce pouvoir de raconter des histoires dans vos vidéos !

  • Erreurs

Les erreurs sont à l’origine de grands succès. C’est un problème que vous avez réussi à contourner, à résoudre. Tous les films sont basés sur un conflit. Parlez de vos erreurs passées mais aussi de vos erreurs récentes. Nous sommes tous des voyeurs et votre audience veut en savoir plus sur vous. Voici un de vidéo dans laquelle j’explique 3 achats complètement ratés :

Des défauts comme la fainéantise, le manque de confiance, les peurs profondes, l’hypocrisie, le mensonge, la jalousie ou même la malhonnêteté vont rendre vos spectateurs accros à vos vidéos ! N’hésitez pas à les laisser exister s’ils font partie de votre personnalité. Ce n’est pas évident, surtout que l’on ne joue pas un rôle comme au cinéma mais bien son propre rôle. Mais vous verrez qu’au plus vous serez authentique, au plus vous serez charismatique !  J’espère que cela vous motivera à vous lancer ou à accentuer certains traits de votre caractère et que vous n’aurez dorénavant plus recours au “je dois être parfait dans mes vidéos” comme excuse pour procrastiner.

Mis à part quelques “haters” avec des commentaires pas sympas, la majorité des gens qui vont regarder vos vidéos vous veulent du bien. Même pour mes vidéos les plus (volontairement) polémiques, à part quelques mauvaises réactions, rien ne s’est passé… Absolument rien! Il y a bien eu des personnes qui se sont désabonnées mais on ne m’a pas jeté de tomates dans la rue. Je reçois 98% de mails super sympas et encourageants ! Comme celui-ci, par exemple :

L’impact du jugement des autres sur notre vie est très faible. Si quelqu’un pense que vous n’êtes pas aussi intelligent que vous devriez l’être, que se passera-t-il vraiment? Pas grand chose… Le jugement des autres n’engage qu’eux. Cela n’a rien d’universel ! Ne vous soumettez pas à cette échelle de valeur subjective, vous valez mieux que ça !

 

Question du jour : quel est le défaut principal de votre personnage préféré? Dites-le moi dans les commentaires, je me ferai un plaisir de les lire 🙂

 

Souce pour cet article : “130 exercices pour réussir son premier film” – Elliot Grove

Augmentez la portée de vos publications avec ces 3 questions

J’ai récemment partagé ma passion pour la vidéo en ligne avec l’équipe Es sense à Rixensart (Belgique). C’est une super boîte spécialisée dans le développement personnel qui organise notamment “Les clés du succès”, un séminaire de 3 jours qui réunit plus de 1000 personnes au palais 12 du Heysel. Rien que ça… Je suis plus que jamais convaincu qu’internet est un outil qui donne un effet de levier énorme aux entreprises et qui permet, pour la même quantité d’efforts, de toucher beaucoup plus de gens. Un entrepreneur comme Gary Vee a eu par exemple l’excellente idée de filmer les conseils qu’il donne aux personnes qui veulent se lancer dans l’entrepreneuriat. Il prend 5 minutes de son temps pour répondre de son mieux à une seule personne. Une équipe filme son intervention et la diffuse ensuite sur Youtube. Résultat : en prenant 5 minutes de son temps pour aider une seule personne il finit par aider des milliers de personnes. Et sa chaîne Youtube cartonne avec plus d’un million d’abonnés :

Pendant cette session chez Es sense on a abordé plein de choses. Notamment l’opportunité économique sans précédent qu’est en train d’offrir internet avec l’arrivée en ligne de 3 à 5 milliards de personnes  d’ici 2020. J’ai expliqué, données chiffrées à l’appui, pourquoi la vidéo en ligne reste aujourd’hui le meilleur moyen de se connecter avec son audience. On s’est intéressés aux moyens d’améliorer la qualité de ses vidéos facilement et aux contenus pertinents. On a parlé de la puissance de Facebook Live et Étienne Van de Kerckhove a eu la très chouette idée de proposer de terminer en faisant un Facebook Live tous ensemble. Dans ce live on a partagé une astuce toute simple pour augmenter la portée organique de chaque publication. Cette astuce c’est de se poser 3 questions avant chaque publication. C’est très simple et pourtant il m’arrive souvent d’oublier de me les poser :

1. Ma publication va-t-elle être aimée?

C’est toujours difficile à savoir mais demandez-vous si votre audience va aimer votre publication. Une publication qui annonce quelque chose de positif aura potentiellement plus de j’aime (alors qu’une publication négative aura plus de commentaires). Le plus simple c’est de demander directement à votre audience d’aimer à travers un appel à action. Réagir à l’actualité est un bon moyen d’obtenir plus de j’aime (et de partages) mais il y en a plein d’autres. A vous d’être créatifs !

2. Comment puis-je encourager les gens à laisser un commentaire?

Essayez de trouver un moyen d’amener votre audience à commenter vos publications.  Pour cela vous pouvez leur poser directement une question. Pour mes reprises sur ma chaîne personnelle Youtube, j’invite mes spectateurs à me dire quelles chansons ils aimeraient entendre dans la prochaine vidéo. Ça me donne plein d’idées en plus.

3. Ma publication va-t-elle être partagée?

Le bouche-à-oreille est important : les gens vous découvrent via les amis ou la famille. C’est important de créer des vidéos que les gens auront envie de partager avec leurs proches, tout simplement. Pourquoi vont-ils partager cette vidéo? Vont-ils se reconnaître? Le sujet porte-t-il sur une tendance du moment? Est-elle marrante ou émouvante? Est-elle utile? Avant d’écrire votre petit scénario ou de noter vos idées il faut penser comme le spectateur et se demander ce qui lui donnerait envie de partager votre vidéo. Demandez-vous également comment il la présenterait dans son partage. Le concept de votre vidéo doit être facile à résumer en une seule phrase. Regardez dans votre secteur ce qui est le plus partagé. Qu’est-ce que vous aimez partager? Et faites plus de ça !

Il m’est arrivé de rassembler les 3 dans une seule publication :

796 j’aime, 152 j’adore, 305 commentaires et 184 partages. Cette vidéo a tout rassemblé 🙂 Cliquez sur l’image pour voir cette très chouette vidéo !

L’idée principale c’est qu’il est important de publier du contenu avant tout pour votre audience. Facebook n’est pas un centre commercial 🙂 Voici le petit Facebook Live que nous avons réalisé avec l’équipe Es sense dans laquelle nous expliquons les 3 questions à se poser avec chaque publication :

Et vous, quelles sont vos trucs pour augmenter la portée organique de vos publications? Dites-le moi dans les commentaires, j’y réponds systématiquement !

Coulisses d’un tournage avec des dingues !

Pierre Sornin, entrepreneur et fondateur du séminaire “Les clés du succès” m’a demandé de filmer un extrait de sa conférence (TED Talk pour les connaisseurs) pendant son séminaire “Communiquez avec impact” à l’hôtel Le Dolce à La Hulpe. Rien de bien compliqué jusque là… Je lui ai proposé de retransmettre sa conférence en direct sur Facebook Live. Un défi technique un peu plus complexe. Nous avons pu compter sur l’appui de Marc Vossen, directeur des radios Nostalgie, NRJ et Cherie FM pour chauffer le public de la salle (une centaine de personnes) en utilisant les techniques de la télévision. Le live de la conférence est disponible ici. J’en ai profité pour réaliser une petite vidéo des coulisses de ce très chouette tournage, dans une ambiance parfois complètement déjantée !