Les 7 dangers de YouTube dont personne ne parle (et comment les éviter)

Partager l'article :

Imaginez que du jour au lendemain, suite à un nouveau changement d’algorithme, vous ne touchiez plus votre audience de la même manière. Et que pour augmenter la portée de vos vidéos, vous deviez obligatoirement dépenser des budgets publicitaires (comme sur d’autres réseaux sociaux). C’est un danger auquel tous les créateurs de contenu peuvent être un jour confronté. 

En effet, quelle que soit la taille de votre chaîne YouTube, vous n’êtes jamais totalement à l’abri des dangers de YouTube. Des modifications de l’algorithme à la suppression définitive de chaîne, les dangers de YouTube sont de plusieurs ordres. 

Découvrez dans cet article, les 7 plus gros dangers que vous risquez de rencontrer avec votre chaîne YouTube aujourd’hui en tant que créateur de contenu. 

À la fin de l’article, vous aurez aussi quelques astuces qui vous permettront d’éviter ces dangers.

1. L’algorithme YouTube

Le but ultime de l’algorithme YouTube est de maintenir les utilisateurs le plus longtemps possible sur la plateforme et de les faire revenir régulièrement pour consulter de nouvelles vidéos. 

Depuis 2005, l’algorithme est constamment en amélioration. Pour continuer de faire des vues et faire grandir votre chaîne vous devez vous adapter à l’évolution de l’algorithme. 

Au tout début, l’algorithme YouTube recommandait en priorité les vidéos qui recevaient le plus de vues et de clics. Les créateurs de contenu l’ont compris et se sont mis à créer des vidéos avec des miniatures accrocheuses et des titres putaclic alors que les contenus n’en valaient pas vraiment la peine. 

YouTube a tout de suite réagi en 2012 en prenant en compte le temps passé à regarder chaque vidéo. Plus les utilisateurs regardent une vidéo longtemps, plus l’algorithme considère qu’elle est intéressante. Par conséquent, l’algorithme la recommander à d’autres personnes. 

Et comme toujours, les Youtubeurs ont compris qu’il fallait créer des vidéos plus longues pour augmenter la durée moyenne de visionnage globale.

Une fois de plus YouTube a réagi en 2015 en évaluant directement la satisfaction des spectateurs avec un questionnaire “Que pensez-vous de cette vidéo”. YouTube a aussi commencé à prendre en compte les mentions “J’aime”, notre regretté “Je n’aime pas” et les partages.

Tout ceci dans l’unique objectif de proposer la bonne vidéo, à la bonne personne, au bon moment. 

De 2016 à aujourd’hui, YouTube a continué son ascension fulgurante avec plus d’un milliard d’heures de vidéos regardées chaque jour. De ce fait l’algorithme est devenu très sensible au contenu jugé “limite”, en raison des annonceurs qui ne voulaient pas que leur nom et leur logo apparaissent à côté de vidéos réalisées par des terroristes par exemple.

Ainsi, ce qui fonctionne aujourd’hui, pour faire des vues et développer sa chaîne YouTube, ne fonctionnera peut-être plus demain. De ce fait, si vous êtes un créateur de contenu, vous devez donc vous adapter et suivre l’évolution de l’algorithme.

2. Les conditions d’utilisation

Tout comme l’algorithme, les conditions d’utilisation de YouTube sont constamment revues et modifiées.

Les conditions d’utilisations de YouTube sont revues régulièrement

Depuis quelques mois, YouTube a le droit de monétiser tous les contenus de la plateforme. YouTube peut ainsi diffuser des annonces sur les vidéos de chaînes qui ne participent pas au programme partenaire.

Ça veut dire que YouTube peut dorénavant diffuser des publicités sur vos vidéos (même si votre chaîne n’est pas encore monétisée), sans vous demander votre autorisation et sans vous rémunérer. Ce n’était pas le cas avant. 

Des exemples comme celui-ci, il y en a plein d’autres. Il est important de vous mettre à jour très régulièrement afin de ne pas être surpris.

3. L’interface

Les mises à jour régulières de l’interface de la plateforme peuvent également constituer un danger pour le créateur de contenu. 

Récemment, YouTube a supprimé le bouton “je n’aime pas” et malgré l’intervention de la chaîne Linus Tech(14 millions d’abonnés) pour contester cette initiative, YouTube a maintenu sa position.  

Que ferons-nous si un jour YouTube empêche qu’on insère des liens dans la description ? 

Le 4e danger est le moins probable, mais ce n’est pas impossible :

4. YouTube pourrait disparaître

C’est très peu probable que YouTube disparaisse du jour au lendemain, mais cela pourrait arriver. 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Comment puis-je vous aider ?

Qui aurait cru que MySpace disparaîtrait un jour ?

Au milieu des années 2000, MySpace a aidé à lancer de jeunes artistes comme Lily Allen ou les Arctic Monkeys. En juillet 2005, la plateforme a été rachetée par News Corp pour 580 millions de dollars. Il y avait plus de 22 millions d’utilisateurs actifs.

La descente aux enfers de MySpace a commencé à l’arrivée de Facebook en été 2008. Aujourd’hui MySpace a supprimé toute la musique téléchargée sur son site entre 2003 et 2015, soit environ 53 millions de fichiers.

Même si cela reste très peu probable, vous devez absolument stocker vos vidéos ailleurs que sur YouTube, car si YouTube disparaît un jour, vos vidéos disparaîtront avec.

5. C’est vous le produit

YouTube se finance grâce à nos données. Les recherches des utilisateurs, le temps qu’ils passent sur les vidéos, ce qu’ils aiment, ce qu’ils n’aiment pas sont des données qui constituent le patrimoine de Google.

Toutes ces données n’existeraient pas sans les créateurs de contenus. Le danger est que si YouTube décide à un moment de ne pas montrer vos vidéos sur une recherche, ou de montrer uniquement des vidéos à connotation négative, personne ne pourra les empêcher. 

Ne comptez surtout pas sur le SAV de YouTube pour votre réclamation.

6. On n'est pas à l'abri d’une panne

Nous avons tous été témoins de la panne mondiale de Facebook, WhatsApp, Messenger et Instagram le 4 octobre 2021 pendant au moins 5 heures. Tous les sites du groupe Facebook étaient inaccessibles sur ordinateur et smartphone. 

Personne n’aurait pu imaginer qu’un géant comme Facebook subirait une panne de cette taille. Ca pourrait aussi arriver avec YouTube.

7. Suppression complète de votre chaîne YouTube

Ce n’est pas courant, mais ce n’est pas rare non plus. C’est tout à fait possible de se faire bannir définitivement de YouTube, même quand on a une très grosse audience. Donald Trump s’est fait éjecter des réseaux sociaux malgré son titre d’ex-président des États-Unis.

Vu le changement constant des conditions d’utilisation de YouTube, les créateurs de contenu ont de plus en plus peur de les enfreindre accidentellement. Et d’être punis par une démonétisation, une suppression de leur vidéo ou encore pire, de leur compte. 

Vous devez impérativement vous tenir à jour des différentes mises à jour des conditions d’utilisation. 

Voici quelques solutions qui vous permettront d’éviter ces 7 dangers de YouTube :

Bonus : les solutions pour éviter ces 7 dangers

Malgré ces dangers, YouTube reste l’occasion du siècle pour tous les créateurs de contenu.  

Ce que nous vous recommandons est de ne pas baser tout votre business sur YouTube. Utilisez YouTube pour aller chercher du trafic qualifié et amenez une partie de ce trafic sur les espaces qui vous appartiennent. 

Il y a plusieurs solutions pour sauvegarder votre trafic, mais la première est de mettre en place votre propre site internet. En effet, même s’il y a des changements d’algorithmes, votre site internet y sera beaucoup moins sensible. Vous serez plus serein sur le long terme.

7 dangers de YouTube
Utilisez YouTube pour amener du trafic vers votre site Web où vous avez plus de contrôle

En ayant votre propre site Web, vous n’aurez plus de problème avec les conditions d’utilisations qui changent constamment. De plus, vous serez maître de l’interface et pourrez donc personnaliser votre site internet en fonction de vos préférences.  

Surtout, vous ne serez jamais banni de votre site, puisque vous en serez propriétaire. Par ailleurs, Google continuera à collecter des données sur le trafic de votre site, mais avec un accès beaucoup plus limité que sur YouTube. 

Découvrez ici cette masterclasse entièrement gratuite de l’expert du blogging Olivier Roland qui vous apprend étape par étape comment créer et développer un business avec un blog. 

C’est une masterclasse que je vous recommande fortement, car nous l’avons suivi aussi chez Stratégie Vidéo.

Mettez en commentaire votre plus grosse peur en tant que créateur de contenu YouTube. 

Ressources 

Master class gratuite pour créer et développer un business avec un blog

L’autorépondeur (pour une liste email) que nous utilisons (essai gratuit)

Le meilleur hébergement pas cher pour votre site WordPress (entreprise française avec SAV en français)

Créer un site gratuitement avec WordPress 

Comment créer une liste d’email

Les logiciels et le matériel recommandés pour obtenir un look pro avec vos vidéos

Pour rester au courant des mises à jour du secteur, rejoignez notre groupe secret Telegram. C’est gratuit, mais attention, c’est réservé aux personnes qui ont un projet entrepreneurial avec leur chaîne YouTube et qui ont besoin d’une stratégie efficace (curieux s’abstenir)

7 réponses sur “Les 7 dangers de YouTube dont personne ne parle (et comment les éviter)”

  1. Super article Olivier !
    Merci pour tous les détails que tu partages.
    Il est évident que derrière toutes ces techniques que tu nous donnes, il y a un énorme travail de mise en place ! Bravo à toi.
    C’est inspirant ✨

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *