Comment s’inspirer des grands orateurs pour réaliser une vidéo inspirante ?

développement personnel

Cet article a été rédigé par l’équipe du site https://davidlaroche.fr

Vous souvenez-vous d’un événement auquel vous avez assisté et durant lequel les mots du maître de cérémonie ou de l’un des invités vous ont particulièrement touché ? Peut-être s’agissait-il d’une allocution d’ouverture pour une cérémonie de remise de diplôme, ou était-ce simplement une expérience de vie racontée par l’un des invités ?

Vous souvenez-vous de la passion dans leurs voix ? L’excitation dans leurs gestes ? 

Les bons orateurs ont la capacité unique d’inspirer une pièce entière. En quelques mots seulement, ils savent stimuler leurs auditeurs et leur donner accès à cette force insoupçonnée que seule l’envie et la rage de vaincre permettent d’exploiter. 

développement personnel

Devenir un orateur apte à pouvoir sortir ce que l’on a au fond du cœur afin de toucher émotionnellement une audience pour provoquer un déclic, requiert généralement une pratique assidue, mais surtout une volonté profonde de transmettre un message, un savoir

Lorsque Tony Robbins ou Olivier Roland s’adressent à leur audience, ils souhaitent intrinsèquement aider les personnes qui seront touchées par leurs messages. 

Cette passion, cette envie, cette fougue, est ce qui transcende leurs propos pour créer une émotion inspirante.

Et il en faut au moins tout autant sinon plus, pour faire une bonne vidéo qui suscite l’inspiration, qui motive et pousse à l’action. 

Outre la fougue, quels sont les secrets des meilleurs orateurs ? Qu’est ce qui fait un bon discours inspirant ? Et comment transcrire cela dans une vidéo?

Quelle est la fonction du commencement ? 

développement personnel

Détecter un mauvais orateur est chose aisée, il ne sait pas grand-chose de son public et souvent ses connaissances dans son domaine d’expertise sont limitées.

Repérer une vidéo inspirante de basse qualité est encore plus simple. Si lors des premières secondes ou minutes l’audience décroche, c’est terminé.

Bien évidemment, avant même de vous asseoir pour écrire le scénario de la vidéo, il faut connaître et comprendre votre public. Si vous vous adressez à des élèves ou à des étudiants, vous devez aborder leurs difficultés et y apporter des solutions. Si vous ciblez des enfants, vous devez ramener le discours à leur niveau, etc.

Ensuite concentrez toute votre attention sur le début de la vidéo.

L’originalité est ici, une valeur sûre. Il est important d’être aussi unique que possible. C’est le moment de faire appel au pouvoir de votre imagination. Exprimez votre personnalité dès le départ. Le début de votre vidéo doit être saisissant puisque c’est le tout début qui détermine le fait que la vidéo soit suivie en entier ou pas.

De plus, si vous publiez sur des plateformes telles que YouTube par exemple, une vidéo fermée dès les premières secondes est un très mauvais signe envoyé à l’algorithme chargé de déterminer si votre vidéo sera mise en lumière ou non.

Voici quelques suggestions d’ouverture qui peuvent engager les auditeurs :

  • Questions intrigantes
  • Une anecdote intéressante liée au thème
  • Une brève histoire avec un point clair lié au thème
  • Faits ou statistiques surprenants
  • Une citation significative qui vous a inspiré pour aborder ce sujet

Vous pouvez également accompagner votre introduction d’une technique de prise de vue qui fait la renommée de Steven Spielberg. Il s’agit de créer un plan d’ouverture. Cette technique permet de donner le ton au décor et donc un contexte global à la vidéo. Ainsi, l’audience sait rapidement de quoi il est question. Lorsque cette technique est utilisée au milieu d’une vidéo, en tant que transition, elle permet une belle réinitialisation visuelle pour l’audience. Par exemple, dans cet extrait du film Jurassic Park, la scène commence avec la découverte d’ossements de raptor. Implicitement, le spectateur est introduit dans l’univers des dinosaures. 

Pour un youtubeur, il s’agira de créer un extrait vidéo sur la thématique traitée. Par exemple, un YouTubeur qui souhaite mettre en valeur sa vie de digital nomad, pourra faire un plan d’ouverture sur son environnement de travail à la fois exotique et merveilleux.

Les caractéristiques d’un bon orateur OU d’une vidéo inspirante 

Un bon orateur peut non seulement peindre une image avec sa narration, mais aussi enseigner une leçon et motiver son public en créant un lien entre son discours et leurs histoires personnelles.

Pour toucher un public, que ce soit avec une vidéo inspirante ou lors d’une conférence, il vous faudra transmettre certaines qualités :

La Passion 

développement personnel

Il est essentiel d’avoir de la passion pour ce que vous faites, pour ce dont vous parlez. C’est toute votre légitimité qui en dépend. L’absence de passion se traduira assez vite par le désintérêt du public. Vous aurez beau avoir le discours ou un scénario parfait et minutieusement étudié, il manquera toujours ce petit quelque chose. Cette chose qui fait que votre vidéo insuffle au spectateur une volonté concrète d’agir.

Pourquoi les films de Steven Spielberg sont de grands classiques ?

Dans leur ensemble, les films produits par Steven Spielberg ont généré plus de 3,7 milliards de dollars. Qu’est-ce que ce “boy scout” qui a grandi en Arizona a de différent par rapport à ses confrères ?

Tout petit, Steven avait gagné un concours local de court-métrage. Plus tard, même s’il a été rejeté par l’école de cinéma “UCLA” suite à des notes insuffisantes, il s’est tourné vers une autre université qui lui a permis d’obtenir un stage non rémunéré au sein de l’Universal Studios. 

Son court métrage “Amblin” lui a valu un contrat de direction auprès du vice-président d’antan Sidney Sheinberg. Alors qu’on lui confie enfin la réalisation de son premier long métrage “Sugarland Express”, le film fût un échec. Tout le monde était persuadé que les débuts prometteurs de Spielberg étaient terminés, à l’instar de sa carrière. Et pourtant, c’est sur cet échec, sur le bureau des producteurs de Sugarland Express, que le réalisateur de génie aperçoit un manuscrit qui lui permettra, un an plus tard, d’entrer dans les annales d’Hollywood : Les dents de la mer. Malgré l’adversité, le rejet, les mauvaises notes, l’échec… Steven Spielberg n’a jamais douté de ses capacités ni de sa passion. 

Seuls les passionnés peuvent transcender leur art.

Le Dynamisme 

Pour vraiment donner de la sagesse et de l’inspiration à votre public, il vous faut être dynamique. Le dynamisme ne doit pas se traduire uniquement avec un jeu de lumière associé à un bon montage. Il correspond surtout à la connaissance des dernières tendances.

Lorsque vous regardez une vidéo inspirante, certains des mots vous restent longtemps ancrés en tête. L’objectif étant d’être mémorable. 

Le dynamisme s’avère un outil redoutable pour permettre aux spectateurs de mieux mémoriser certaines informations choisies.

Toujours, dans cette optique de dynamisme, vous pouvez adopter deux autres techniques :

  • Créer un blocage cinétique. Ce n’est pas très malin de tourner toutes vos vidéos au même endroit, devant un bureau avec une bibliothèque derrière. Cette technique incite (l’acteur) à se déplacer à travers une scène afin de transmettre de l’énergie. Le positionnement change à mesure que l’ambiance et les enjeux changent. Par exemple, dans cette vidéo, le YouTuber réalise une présentation de lui et de son business.

Comme vous pouvez le voir, il n’est pas obligatoire de tourner vos vidéos sur la plage ou dans une ville côtière.

  • Créer un “eye trace”. Nonobstant les zooms et les changements de prise de vue, l’eye trace permet de diriger les yeux des spectateurs. Par exemple, si vous regardez à droite, la caméra suit le mouvement pour voir ce que vous regardez. Cette technique peut être effectuée avec un mouvement ou simplement en mettant en avant une lumière ou une couleur. Par exemple, dans cette vidéo, Olivier Roland utilise le “eye trace” à travers les zooms et les petites tapes sur la table. Puis, dans sa forme la plus basique, le “eye trace” peut se résumer par cette vidéo où l’audience est amenée à lire les conseils en suivant les mouvements d’un stylet.

Une voix de haute qualité 

développement personnel

La plupart du temps, les orateurs en séminaire se retrouvent devant un large public. Par conséquent, il est essentiel d’avoir une voix forte qui capte l’attention.

Il s’agit donc de travailler l’élocution, le débit et bien évidemment le volume de votre voix

Et puisque la voix et la confiance en soi vont de pair, vous devez les travailler en même temps. 

Voici quelques conseils : 

  • s’enregistrer afin de déceler les points à améliorer.
  • parler devant un miroir pour travailler la gestuelle et l’expression faciale.
  • reproduire et assimiler les comportements gestuels des personnes que vous admirez.

De plus, il faut également être attentif à la qualité de la prise de son. En effet, même si vous avez toutes les qualités d’un orateur d’exception, mais que le son a été bâclé, l’audience ne captera qu’une partie de votre message. Pire encore, les spectateurs peuvent ne retenir que la mauvaise qualité sonore de votre vidéo. 

Voici quelques conseils pour vous aider à ce sujet :

  • enregistrer le son avec un dictaphone, même si l’appareil que vous utilisez dispose déjà d’un micro. Ceci facilitera grandement le montage de votre vidéo.
  • choisir un micro de qualité et adapté au contexte. Si vous enregistrez à l’extérieur, n’oubliez pas de mettre une bonnette sur le micro ou utiliser un micro nomade.
  • choisir une pièce qui n’étouffe pas votre voix et qui n’altère pas trop la tonalité. A l’instar de la cuisine, de la salle de bain.
  • S’assurer d’être isolé et éloigné des perturbateurs. 

Sens de l’humour

Tout le monde aime quelqu’un avec un sens de l’humour approprié. Ajouter de l’humour à votre vidéo est l’un des meilleurs moyens de captiver votre public et conserver son attention. Ajouter des effets comiques est une excellente façon de garder votre message amusant et léger dans certaines sections.Plus concrètement, ajouter de l’humour dans vos vidéos permet d’augmenter l’engagement de l’audience et surtout la durée de visionnage. 

Tout le monde n’est pas jovial et humoriste de nature. Ceci étant, voici quelques astuces que vous pourrez suivre dès à présent : 

  • Utiliser de temps en temps un langage informel avec un ton léger.
  • Parler à votre audience comme si vous parliez à un ami. Évitez de lire vos notes ou les diapositives en face de vous.
  • Parodier des films, des vidéos ou des chansons.
  • S’associer avec un professionnel de l’humour.

Pour vraiment saisir la fonction de l’humour,  je vous invite à regarder l’interview de Bruno Muschio le co-auteur de Bref et cet autre interview de Poisson fécond, dans lesquels ils décortiquent, entre autres,  la face de la création et le mécanisme de la prise de conscience par l’humour.

Simple, structuré et efficace

Faites le choix de la simplicité. Vous ne verrez aucun bon discours qui soit rempli de digressions ou avec une introduction qui n’en finit pas. Allez droit au but ! Le temps de votre audience est précieux, ne le gaspillez pas.

Il faut également que votre argumentation soit structurée.

Les grands discours ont une structure claire qui retient l’attention du public. Ici vous apprendrez à développer un plan pour mettre en place une structure percutante.

La musique, un déclencheur de dopamine

La musique est une arme puissante pour véhiculer un message ! Elle a le pouvoir d’encourager, d’amuser, de faire vibrer, d’inspirer et de nous amener à réfléchir sur nos comportements. 

C’est pourquoi les musiques en arrière-plan sont si populaires sur YouTube.

développement personnel

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi il est plus facile de se concentrer lorsqu’il y a un certain type de musique dans les environs ? Ou si vous êtes du genre sportif alors vous connaissez probablement ce pic soudain d’énergie qui coïncide souvent avec vos chansons favorites. Des études (1) ont prouvé que 52% des français écoutent de la musique au moment des sessions sportives via leurs smartphones, car d’après eux, la musique canalise leur énergie et les rend plus dynamiques.

La neuroscience de la motivation musicale

Les scientifiques étudient la façon dont la musique affecte notre cerveau depuis les années 1950.

Ses dernières années, les neuroscientifiques ont consacré de nombreuses recherches dans la dualité entre émotions et musique.

Le professeur neuropsychologue Hervé Platel et son équipe ont pu démontrer les impacts de la musique sur le cerveau.

Une chanson, une mélodie, … peuvent engendrer un effet physiologique au corps comme la chair de poule ou encore des vibrations intérieures. 

Ce procédé physiologique résulte du processus d’assimilation sonore et du traitement des informations cérébrales. Il permet à la musique d’influencer directement nos émotions. Pour faire court, lorsqu’un son est émis (calme ou rythmé selon le contexte), il est traité par le système auditif pour être ensuite transmis dans le «lobe temporal », partie du cerveau qui se chargera du traitement des informations et de la mémorisation du message. Ce qui déclenche la production de dopamine qui affecte directement le comportement (selon le type de musique que vous choisirez). Comme l’explique (2) le professeur Hervé Platel « La musique qui nous plaît stimule les circuits de la récompense dans notre cerveau. En résulte la production de la dopamine, neurotransmetteur responsable du sentiment de bien-être »

Il existe même une branche spécialisée en neuroscience appelée neuro musicologie, qui étudie la façon dont notre système nerveux réagit à la musique. Des recherches (3) sur le sujet ont montré que la musique a des effets positifs sur la fatigue mentale causée par les tâches routinières.

Des scientifiques ont notamment découvert quel type de musique convenait le mieux à une humeur particulière. Par exemple, les mélodies ambiantes et naturelles sont les meilleures pour la productivité et la musique pop légère peut vous mettre dans une ambiance motivante. La musique crée un fond de motivation pour toutes nos activités, ayant un impact sur l’endurance physique et mentale. Des résultats d’analyse (4) publiés très récemment dans The Lancet démontrent que la musique périopératoire permet de réduire l’anxiété postopératoire et aide aussi les patients à mieux supporter la douleur pendant la période de convalescence.

Qu’il s’agisse de vidéos pour un entraînement sportif, pour la méditation ou l’introspection, il y a toujours une musique pour booster l’intensité du message.

La bonne musique pour le bon message

La musique est sans aucun doute l’un des meilleurs moyens dont nous disposons pour déclencher rapidement des émotions.

En insérant une musique adaptée à votre thématique, notamment en début de vidéo et pendant les moments forts, vous captez directement le lobe temporel de votre audience ce qui favorise en outre la production de dopamine. La dopamine procure un sentiment de bien-être idéal pour créer une émotion inspirante ainsi que la mémorisation du message.

En ce sens, la musique d’arrière-plan pour la vidéo de motivation est à choisir précautionneusement au terme d’un processus de sélection très minutieux. De surcroît, on voit trop souvent des vidéos perdre en qualité en raison d’une erreur de volume.

Attention donc à modérer le volume, car une mélodie trop forte risque de déconcentrer le spectateur. La musique de fond doit toujours être discrète par rapport à votre voix. 

Malgré tout cela, la pertinence du choix de musique d’arrière-plan ne pourra garantir à elle seule la transmission de votre message à votre audience.

La magie s’opère lorsque l’alchimie entre la passion, la structure, le dynamisme, la qualité sonore et visuelle forme une synergie pour délivrer votre message.

Sources: 

(1 )  Lieux d’écoute de musique sur un téléphone mobile en France 2017  : Statista Research Department

(2 ) Auteur : Hervé Platel – Travailler en musique, pourquoi ça peut être efficace, mais pas n’importe comment ? – Atlantico (Mars 2014) – 

(3 )Auteur: Guo W, Ren J, Wang B, Zhu Q – Effects of Relaxing Music on Mental Fatigue Induced by a Continuous Performance Task: Behavioral and ERPs Evidence

(4 ) Auteur: Paul Glasziou – Music in Hospital – The Lancet (Août 2015)  

Écrire un script vidéo pour YouTube (aussi bon que ceux de Pixar)

Comment écrire écrire un script vidéo pour YouTube?

Votre caméra est prête, la lumière aussi, vous avez réglé le son, vous êtes allé dormir tôt la veille. Vous appuyez sur le bouton rouge et… vous ne savez pas par où commencer, ce que vous allez dire.

Quelle est votre première phrase et comment développez-vous la suite? Quelle est votre conclusion? A quel moment faites-vous vos appels à action? Quelles actions allez-vous justement demander? Le scénario va vous aider à rassembler tout cela précisément. Vous allez gagner du temps au tournage, vous n’oublierez rien et vous serez plus à l’aise parce que vous saurez déjà ce que vous allez dire ! 

Deux paramètres entrent en compte pour écrire un script vidéo :

  • Fidélisation de l’audience 

Les gens voient vos vidéos, ils cliquent dessus et commencent à regarder. L’algorithme YouTube va analyser le temps qu’ils passent sur vos vidéos. S’ils s’en vont après quelques secondes c’est un très mauvais signe pour YouTube car ça veut dire que votre contenu n’est pas intéressant. C’est donc important d’avoir une structure de vidéo qui est percutante et qui donne envie aux gens de rester jusqu’au bout.

  • Engagement autour de la vidéo

Y a-t-il des commentaires, des partages, des j’aime, des j’aime pas sur vos vidéos? Ces signaux sont pris en compte par YouTube et vous devez donc intégrer vos appels à action dans la structure de vos vidéos. Pour augmenter l’engagement autour de vos vidéos sans payer je vous conseille la lecture de mon article ici.

Écrire un script vidéo
La fidélisation de l’audience et l’engagement autour de vos vidéos sont deux paramètres essentiels dans votre réussite sur YouTube

D’où l’importance de faire des vidéos accrocheuses et dynamiques. Un bon script va vous aider à ça. Voici donc la structure que j’utilise dans mes vidéos et qui fonctionne le mieux (après des années d’essais, que vous allez gagner en suivant cette structure). Il y a 7 étapes : 

  1. Accroche
  2. Générique
  3. Intro
  4. Contenu
  5. Question
  6. Outro
  7. Panneau titre

Voici le script pour une vidéo YouTube en détail :

L’accroche

Sur Youtube vous avez entre 5 et 10 secondes pour captiver l’attention. Je vous ai déjà expliqué comment faire pour augmenter le nombre de vues sur Youtube : Cliquez ici pour en savoir plus. Je pars du principe que vous avez déjà vu cette vidéo. Le titre de votre vidéo sera donc une question. Reprenez cette question dans votre accroche et partagez votre promesse : “dans cette vidéo je partage avec vous 3 astuces simples pour y parvenir” !

Voici une autre approche pour votre accroche. Vous pouvez paraphraser autour de votre question : “vous êtes propriétaire d’une voiture depuis peu, vous commencez à vous intéresser à la mécanique, vous avez envie de vous y mettre mais lorsque vous mettez le nez dans votre moteur vous avez peur de faire quelque chose de mal? Dans cette vidéo je vous explique comment faire vos premiers pas en mécanique !”  

Le générique

Une fois votre accroche terminée c’est le moment de lancer une partie souvent sous-estimée et d’une importance pourtant cruciale : votre générique ! Sur Youtube les génériques sont beaucoup, beaucoup plus courts. 4 à 5 secondes peut-être 6 secondes grand max. Le générique vous permet d’être reconnu dès le premier coup d‘oreille, de rester dans les mémoires. Un peu comme une madeleine de Proust. Mes conseils pour créer un générique efficace sont ici

Écrire un script vidéo
Votre générique est un peu comme une madeleine de Proust. Vos spectateurs se plongent directement dans votre univers

Votre intro

Vous devez toujours penser que les gens vous voient pour la première fois. C’est bien de vous présenter. Vous montrez que vous êtes polis, c’est du personal branding, votre nom circule. C’est bien aussi de présenter votre chaîne, d’expliquer son contenu, ça donnera déjà envie à certains de s’abonner. Vous avez 15 secondes pour faire tout ça. Terminez avec votre premier appel à action. Il doit être en lien avec votre objectif pour cette vidéo. 

Votre contenu

C’est le moment tant attendu par ceux qui ont cliqués pour voir votre vidéo. Votre contenu doit être de grande qualité. Vous devez vraiment aider ceux qui vous regardent avec vos MEILLEURS conseils. Ne soyez pas avars, donnez tout, tant que ce n’est pas trop long ! La qualité de votre contenu va convaincre vos spectateurs de rester jusqu’au bout et c’est ça aussi qui va faire qu’ils s’abonnent à votre chaîne. Juste après avoir partagé votre contenu, je vous invite à poser une question

Posez une question

En posant une question à votre audience, il y a plus de chances que celle-ci se décide à laisser un commentaire que si vous ne le faisiez pas. Youtube est un réseaux social. Demandez-leur s’ils ont d’autres astuces, des conseils à donner, une expérience à partager. Vous pouvez aussi leur proposer un exercice.

Votre outro

Juste après ça c’est le moment de les remercier :  “merci d’avoir regardé cette vidéo”. Et d’enchaîner avec vos appels à action : “laissez-moi un pouce bleu si elle vous a aidé, abonnez-vous pour en voir d’autres. N’oubliez pas que vous pouvez recevoir gratuitement mon guide … A bientôt, Ciao !” Votre manière de dire aurevoir peut également être une phrase d’accroche ! Soyez bref parce que ça entre en considération dans la durée moyenne de visionnage et dès que les gens entendent “merci d’avoir regardé cette vidéo” ils s’en vont ! Certains YouTubers s’interdisent la phrase “voila c’est tout pour cette vidéo”. En effet, quand les gens sentent que vous avez terminé ils s’en vont. Pas étonnant de voir 50% de personne en moins juste après ces mots… Du coup, au plus c’est court, au moins ça compte sur votre durée moyenne de visionnage.

Votre panneau titre

C’est pour ceux qui ont regardé jusqu’au bout. Ce sont donc des gens très intéressés par votre contenu. C’est votre cas, je vous remercie d’ailleurs ! Suggérez-leurs d’autres vidéos à visionner et proposez leurs de s’abonner. 

Que pensez-vous de cette structure de scénario pour les vidéos YouTube? Quelle est votre expérience avec les appels à action? Dites-le moi dans les commentaires !

Vous pouvez retrouver ce contenu en vidéo ici :