10 astuces pour être à l’aise devant une caméra

etre-a-laise-devant-une-camera

Ce n’est pas si simple que ça d’être à l’aise devant une caméra : on a tous un peu le trac et on se sent un peu con. Je passe encore régulièrement par là, particulièrement lorsque je tourne mes vlogs en extérieur et que je sens le regard des gens dans la rue. Rassurez-vous, ça se travaille! Voici donc 10 conseils pour parler devant une camera qui marchent vraiment :

1. Préparez votre texte

Ecrivez-le avec vos mots. Lisez-le à voix haute pour voir ce qui fonctionne et ce qui doit être modifié. Ça peut-être une simple liste qui reprend les grands points de votre message mais vous devez impérativement savoir de quoi vous allez parler et comment. Cela vous évitera de bafouiller et d’utiliser des “heu…” à tout bout de champ.

2. Placez une photo d’une personne que vous appréciez devant votre caméra

Et parlez comme si vous vous adressiez à elle. Un ami bienveillant ou une photo de votre fils aîné fonctionneront à merveille pour pour parler devant une camera et rendre votre intervention plus naturelle.

conseils-pour-parler-devant-une-camera

3. Augmentez votre énergie de 10 à 20%

Les caméras absorbent l’énergie, c’est comme ça. Pendant votre enregistrement il va falloir en faire un peu plus que dans la vraie vie. Lorsque vous filmez, augmentez votre énergie de 10 à 20% tout en restant authentique et souriant. Le rendu sera parfait.

4. Souriez, un des meilleurs conseils pour parler devant une camera !

Soyez enthousiaste, amusez-vous. Montrez votre envie, vos convictions.

5. Changez de rythme

Avec le stress nous avons tous tendance à parler plus vite. Pensez à respirer de temps en temps. Marquez une pause, changez un peu de rythme, ralentissez.

6. Pas de pression

Ce n’est pas grave si vous n’êtes pas bons du premier coup. Ça m’arrive encore régulièrement de faire de très mauvaises prises. Pour le moment personne ne vous regarde et vous aurez tout le temps de choisir les meilleurs moments au montage. Profitez-en justement pour essayer des choses différentes, même si vous vous trouvez un peu bête sur le moment. Vous serez souvent étonné du résultat que ces petits moments peuvent donner au montage.

conseils-pour-parler-devant-une-camera

7. Parlez de sujets qui vous passionnent

Si vous êtes vraiment intéressé par ce que vous dites votre audience le sentira.

8. Montrez vos vidéos

Et écoutez les remarques qu’on vous fait (tant qu’elles sont constructives évidemment). Choisissez bien les personnes. La famille peut parfois être cassante…

9. Inspirez-vous d’autres Youtubers

Regarder les vlogs de Casey Neistat ou de Peter Mc Kinnon m’a vraiment fait prendre conscience de l’art que c’était. Mon niveau s’est amélioré d’un coup !

conseils pour parler devant une camera

10. Faites-en le plus souvent possible

Commencez par vous entraîner chez vous, seul, dans un endroit dans lequel vous vous sentez bien. Essayez d’avoir une mise en place simple. Je vous invite à lire mon article pour faire plus de vidéos en moins de temps ici. La pratique régulière est le meilleur moyen de progresser.

2 erreurs fréquentes à éviter :

Votre texte est un aide mémoire, ne le récitez pas par cœur. Pensez plutôt à une interprétation personnelle du texte et profitez-en pour faire ressortir votre individualité.

Fait vaut mieux que parfait. Nous voulons tous nous présenter sous un bon jour mais ne cherchez pas pour autant à être parfait dans vos vidéos. C’est tout simplement impossible. Acceptez vos petites imperfections, elles vous humaniseront !

Cet article existe aussi dans sa version tuto sur Youtube :

Voici donc mes 10 conseils pour parler devant une camera. Quels sont vos conseils pour parler devant une camera? Dites-le moi dans les commentaires !

  •  
    29
    Partages
  • 29
  •  
  •  
  •  

Voici pourquoi la vidéo est incontournable pour votre entreprise !

La vidéo est devenu un outil marketing incontournable pour votre entreprise. Dans cet article je vais vous expliquer pourquoi le marketing vidéo est si puissant pour votre marque ou votre entreprise et surtout pourquoi vous devez investir prioritairement dans la vidéo !

Commençons par cet article publié dans le Huffington Post 1. L’auteur de cet article prédit ceci : “3 à 5 milliards de nouveaux consommateurs, qui n’ont jamais rien acheté, n’ont jamais rien téléchargé et n’ont jamais inventé et vendu quoi que ce soit, sont sur le point d’arriver en ligne et apporteront une montée en flèche à l’économie mondiale”.

Il explique cela par :

  1. Le travail colossal de Facebook et Internet.org qui développent des avions longue distance à haute altitude, des satellites et des lasers pour rendre l’accès à internet encore plus facilement abordable à un plus grand nombre de personnes dans le monde. 2
  2. Les 50 personnes de l’équipe SpaceX Satellite Constellation qui travaillent d’arrache-pied sur la création de 700 satellites pour donner un accès internet aux zones rurales et en développement. 3 4
  3. Le projet Loon lançé par Google qui veut étendre les connections à internet grâce à un réseau de ballons volants à 20 km du sol. 5
  4. Les satellites OneWeb développés par Greg Wyler (en partenariat avec Richard Branson) qui ont le même objectif : rendre les zones rurales connectées! 6

Pourquoi la vidéo ?

3 à 5 milliards de personnes vont arriver en ligne d’ici 2020. Super ! Mais pourquoi faut-il choisir la vidéo plutôt que le texte, la photo ou le podcast?  Laissez-moi partager quelques chiffres évocateurs avec vous :

CISCO, une entreprise informatique américaine spécialisée dans les serveurs, a publié une étude (un peu indigeste) sur les réseaux. Selon cette étude, la vidéo représentera 82 % du flux internet grand public d’ici 2021 7

Mark Zukerberg, fondateur de Facebook a déclaré que d’ici 2019 Facebook allait essentiellement être de la vidéo. 8. La plateforme est en train d’être optimisée pour pouvoir diffuser encore plus de vidéos.

YouTube, qui a été racheté en par Google en 2006 pour 1.65 milliards de dollars (Steve Chen et Jawed Karim sont devenus multimillionnaires 19 mois seulement après avoir créé Youtube), a récemment dépassé les 1,5 milliards d’utilisateurs connectés par mois. Youtube continue de battre tous les recors depuis sa création.

Quoi de mieux qu’une petite vidéo pour bien cerner l’ampleur du phénomène Youtube en France :

Voici un extrait du contenu de la vidéo ci-dessus, mise en ligne par Google France : “Rien d’étonnant que Youtube soit devenu une étape essentielle dans le choix des achats quotidiens. 1/3 des utilisateurs Youtube regardent une vidéo avant de se décider. Influencé par une vidéo Youtube plus de 2/3 des utilisatrices achètent un produit et plus de la moitié se rendent en magasin. Ce serait dommage de le perdre de vue…”

“C’est pourquoi 90% du top 100 des plus gros annonceurs TV en France incluent déjà YouTube dans leurs plans médias. Avec les niveaux d’investissements actuels, YouTube génère un ROI supérieur à la TV dans 77% des cas (d’après 56 études de cas, menées par Google dans huit pays)” 9

Hubspot, une société qui développe des logiciels marketing sur internet pour les entreprises, publie un rapport chaque année 10 Pour ce rapport ils ont posé la question suivante aux entreprises : “Quels supports allez-vous ajouter dans les 12 prochains mois pour diffuser votre contenu?” 48% des entreprises ont répondu Youtube !

Blue Corona a publié une étude qui reprend les incroyables statistiques du marketing vidéo en 2017. 11 Je vouis invite à aller lire les 50 pour vous rendre compte de la puissance de la vidéo aujourd’hui pour les entreprises. En voici déjà 10 :

  1. Près de 50 % des internautes recherchent des vidéos liées à un produit ou à un service avant la visite d’un magasin (ThinkWithGoogle)
  2. 80 % de consommateurs sont convaincus que les vidéos de démonstration sont utiles pour leurs achats
  3. Les clients en ligne qui regardent des vidéos de démonstration sont 1.81x plus enclins à acheter que ceux qui n’en ont pas regardé (DMB Adobe)
  4. Les gens passent en moyenne 2.6x plus de temps sur des pages avec de la vidéo que sur les pages sans (Wistia)
  5. La moitié des abonnés âgés de 18 à 34 ans laisserait tomber ce qu’ils sont en train de faire pour regarder une nouvelle vidéo de leur Youtuber préféré (Google, 2016)
  6. 43 % des gens veulent voir plus de contenu vidéo de marketeurs dans le futur (HubSpot, 2016)
  7. 6 abonnés Youtube sur 10 suivraient un conseil d’achat venant de leur Youtuber préféré plutôt que le conseil d’une personnalité de la TV ou du cinéma (Google, 2017)
  8. Les entreprises qui utilisent des vidéos dans leur marketing augmentent leur revenu de 49 % chaque année par rapport à ceux qui ne le font pas (Aberdeen Group, 2015)
  9. 73 % de marketeurs B2B disent que la vidéo a un impact positif sur le RSI (retour sur investissement)
  10. Les entreprises qui utilisent des vidéos dans leur marketing obtiennent un taux de clic 27 % supérieur et 34 % de conversions supplémentaires que ceux qui ne font pas de vidéos

Même si Youtube reste le leader de la vidéo en ligne, il y a de plus en plus de plateformes qui proposent de la vidéo. Facebook, Instagram, Snapchat, Musically. Amazon va lancer sa plateforme vidéo, Disney aussi et Netflix propose déjà des contenus vidéos hallucinants. Tout cela pour dire que la vidéo en ligne est LA mega tendance!

A côté des vidéos en ligne, partagées sur les réseaux sociaux, les vidéo plus travaillées restent une excellente option pour votre entreprise. Quoi de mieux, en effet, que le témoignage d’un client satisfait pour convaincre un prospect hésitant? Une belle vidéo qui raconte votre histoire, celle de votre entreprise, les raisons pour lesquelles vous l’avez créée. Un spot publicitaire de 30 secondes qui met vos valeurs en avant, une vidéo qui démarre sur la page d’accueil de votre site internet?

Pour relancer un client, plutôt que de lui envoyer un mail, démarquez-vous et envoyez-lui une vidéo! En interne aussi, pour accueillir un nouveau membre de l’équipe ou lui expliquer tout ce qu’il doit savoir sur un produit qu’il va bientôt vendre. Les possibilités sont infinies. Je vous invite à télécharger gratuitement mon bonus “58+ idées de vidéos simples à réaliser pour faire décoller votre business” si vous êtes en manque d’inspiration !

Comme vous le voyez, c’est le moment de prendre une longueur d’avance sur la concurrence en utilisant la vidéo pour votre entreprise, votre marque, votre produit. Beaucoup de boîtes ont peur d’en faire et n’y connaissent rien. Ils font appel à une grosse agence de pub qui leur réalise un gros film bien cher. Ils le diffusent une fois et on n’entend plus parler d’eux le reste de l’année. Ne faites pas comme eux. Contrairement à ce qu’on pense, ça ne coûte pas cher de faire de la vidéo. Il faut simplement être créatif et l’intégrer dans votre routine. Youtube a complètement vulgarisé la vidéo “amateure”. On ne veut plus voir de contenu super chiadé. Les gens ont besoin de réponses à leurs questions. Ils veulent du contenu authentique, entrer en contact et partager avec ‘autres êtres humains. Ils en ont marre de la télévision et des émissions formatées à la Michel Drucker. Vous pouvez facilement créer du contenu intéressant pour votre audience en filmant avec votre smartphone. Avec une bonne stratégie vous augmentez vos chances d’être trouvé. Les chances d’apparaître en première page Google sont multipliées par 53 lorsqu’il s’agit d’une vidéo. Pour devenir une bête du référencement de vos vidéos je vous invite à lire mon article ici. Vous pourrez dominer votre niche en créant une communauté engagée autour des vos contenus, de vos produits, autour de vous. C’est le meilleur moment de devenir votre propre média, de développer votre esthétique particulière et de vous démarquer des autres!

Dites-moi dans les commentaires ce qui vous freine le plus pour vous lancer. Si vous avez fait le pas, ce serait sympa de partager votre expérience avec des exemples qui ont plus ou moins bien fonctionnés pour vous. Je lis tout et réponds systématiquement 🙂

 

Gain de temps : 1 astuce simple pour réaliser plus de vidéos

Votre audience aime vos vidéos, vous aimeriez en créer d’autres mais vous n’arrivez pas à trouver le temps. Encore moins pour les diffuser sur les réseaux sociaux. Comment faire lorsqu’on est chef d’entreprise et que les journées sont déjà trop courtes pour parvenir à publier régulièrement des vidéos pertinentes sur les réseaux sociaux? Il existe une astuce très simple, qui m’a été inspirée par La semaine des 4 heures de Tim Ferriss (un incontournable si vous êtes entrepreneur) et qui consiste à travailler par lots. C’est gain de temps considérable : vous installez une seule fois votre caméra, votre micro et vos lumières. Vous allez dormir tôt la veille, vous prenez une douche le matin même, vous choisissez de beaux vêtements (prévoyez une tenue différente par vidéo) et vous tournez 4 vidéos à la suite! J’applique cette astuce régulièrement. Comme je diffuse une nouvelle vidéo chaque semaine sur Youtube, je dois travailler une petite après-midi pour tenir un mois. Ma chaîne Youtube me demande 6 jours de travail par an, maximum !

Je vous invite à programmer votre tournage, à le bloquer dans votre agenda. Il y aura toujours une bonne excuse pour ne pas filmer ce jour-là. Ça m’arrive encore régulièrement de ne pas avoir envie. Mais l’appétit vient en mangeant ! Pas d’excuses donc. Pensez à votre objectif! Le moment venu, installez le nécessaire et appuyez sur le bouton rouge. Pour améliorer facilement la qualité de vos vidéos, je vous invite à lire mon article ici. Imposez-vous de faire cela rapidement, même si ce n’est pas parfait. Ce n’est pas du cinéma et vous vous améliorerez avec le temps. Une vidéo de 10 minutes me demande 13 à 15 minutes aujourd’hui, parfois moins. Ce n’était pas le cas à mes débuts. Je pouvais passer une après-midi entière sur une seule vidéo !

Vous verrez aussi qu’il est impossible de savoir ce qui va plaire à votre audience. En vous fixant un agenda régulier, vous serez obligé de proposer du nouveau contenu à chaque fois, parfois avec des idées a priori pas terribles. Ce fut mon cas lorsqu’un vendredi vers 15h30, juste avant d’aller chercher mon fils aîné à l’école, je n’avais toujours pas tourné ma vidéo de la semaine (je ne fonctionnais pas encore par lots à ce moment-là). Tourner une vidéo par semaine c’était le minimum syndical et je ne voulais ABSOLUMENT pas y déroger. J’ai pris ma guitare, branché la caméra et je me suis lancé dans un tutoriel guitare sur les triades, un sujet que je connais bien. J’ai quasiment tout fait en une seule prise et 10 minutes plus tard je rangeais ma guitare pour foncer à l’école de mon fils. En diffusant cette vidéo sur Youtube je n’étais pas très fier de moi. Ce n’était clairement pas ma meilleure vidéo, loin de là. J’ai pourtant rapidement constaté que ça intéressait des gens. Les commentaires étaient sympas, les vues continuaient à progresser, il se passait clairement un truc ! Aujourd’hui encore, des mois après sa parution, c’est la vidéo la plus regardée de ma chaîne ! En moyenne 400 personnes regardent cette vidéo par jour :

Tenez-vous à votre agenda. Publiez une nouvelle vidéo chaque semaine et vous serez parfois surpris de l’intérêt de votre audience pour des contenus qui vous semblaient a priori moins aboutis.

BONUS

Pour faire décoller votre chaîne Youtube vous allez devoir mettre beaucoup de vidéos en ligne. Oui, vraiment beaucoup. Je vous conseille de mettre en place une émission facile à réaliser. Une idée simple, tournée dans une pièce dédiée, dans laquelle vous pouvez laisser le matériel et la déco, qui ne vous coûte rien et qui vous prend le moins de temps possible. Essayez de trouver un concept d’émission vraiment facile à faire que vous pourrez décliner dans votre écosystème. Vous avez trouvé? Il reste tout de même un paramètre qui complique les choses? Trouvez une autre idée ! Vous pouvez créer des vidéos plus complexes (et je vous y encourage) mais c’est très utile d’avoir en parallèle une série facile à réaliser qui vous permettra de maintenir l’agenda de vos publications ainsi que l’intérêt de votre audience.

Voici le concept d’émission facile que j’ai trouvé : reprises acoustiques des classiques de la chanson française.

Je trouve qu’il y a trop de musique importée en radio. Nos saveurs et nos atmosphères ne sont pas assez valorisées. Nos artistes non plus. Sans soutien des medias ils ont du mal à remplir leurs salles, ils finissent par se décourager alors qu’ils pourraient devenir de nouveaux Jacques Brel. La chanson française, au même titre que la bossa-nova au Brésil, est un savoir-faire de chez nous. Ce n’est pas une caricature de ce qui se fait aux Etats-unis (cf. nos groupes belges qui chantent en anglais). Ce savoir-faire est malheureusement ringardisé par nos médias dominants qui diffusent majoritairement les chansons d’artistes anglo-américains et sont convaincus de l’infériorité de leur propre culture. Bref, c’est mon petit combat et j’ai décidé d’en faire le pilier de mon émission. Le principe : j’invite un artiste de talent peu ou pas connu à passer à la maison pour chanter une reprise d’un classique de la chanson française. L’artiste choisi deux chansons et deux tenues vestimentaires (une par chanson). Nous préparons les chansons chacun de notre côté. Il passe à la maison, on discute 5 minutes, on essaie et puis j’enregistre une première version, dans de bonnes conditions techniques, destinée à Youtube. Nous filmons dans mon studio, déjà équipé de mon ordinateur, mes micros, mon préampli, ma caméra et mon panneau led. Je dois simplement ranger un peu mais tout est déjà en place. 2 ou 3 prises suffisent à mettre la chanson en boîte. Comme c’est un plan séquence ça ne me demande aucun montage par la suite. J’ai externalisé le mixage chez un ingé son. La postproduction est donc ultra simple.

Ces classiques sont indépendants du temps et si quelqu’un tombe dessus dans plusieurs mois ou plusieurs années ce sera toujours pertinent. C’est important de trouver un concept intemporel car tout le contenu que vous aurez créé, mois après mois, années après années, va s’accumuler et continuer à vous apporter du trafic tout en construisant de l’autorité et de la relation avec vos nouveaux spectateurs. Ici ce sont des amateurs de chanson française. Je fais le maximum pour qu’ils trouvent mes vidéos en effectuant des recherches. Pour bien référencer vos vidéos vous pouvez lire mon article ici. Qui d’autre qu’un amateur de chanson française partirait à la recherche d’une reprise de Jacques Brel ou Georges Brassens? Ça tombe bien parce que mes compositions originales, c’est de la chanson française 😉

Mon idée laisse aussi la place à d’autres créateurs. Ces collaborations, en plus d’être de belles rencontres, sont très fructueuses. Je fais découvrir de nouveaux artistes à mes abonnés. Les artistes invités, en partageant la vidéo sur leurs réseaux sociaux, me donnent de la visibilité au sein de leur communauté. C’est une nouvelle audience pour moi! On appelle ça de la promotion croisée. Nous avons en effet le même public : les passionnés de musique française. C’est un concept qui a encore un peu de mal dans le milieu artistique belge où chacun reste un peu dans son coin mais ça avance.

Je décline ensuite mon concept dans mon écosystème en proposant un Facebook Live, un peu brut, techniquement moins élaboré mais en direct et avec la possibilité d’interagir, de gagner des disques et de choisir la prochaine reprise et le prochain artiste :

Quelques jours plus tard je publie une vidéo des coulisses des enregistrements :


Ainsi qu’une photo et une petite story sur Instagram.

En moins de 3 heures je filme donc 2 vidéos pour Youtube, 1 Facebook live, 2 vidéo des coulisses pour Facebook, 2 stories et 2 photos pour Instagram.

A vous de jouer ! Essayez de trouver une idée d’émission hebdomadaire, simple à réaliser que vous pourrez filmer par lots et décliner dans votre écosystème. Laissez de la place à une éventuelle collaboration. Faites en sorte que votre contenu soit intemporel et qu’il apparaisse dans les résultats de recherches.

N’hésitez pas à me faire part de vos idées dans les commentaires. Si vous avez des questions aussi, je réponds à tout, systématiquement 🙂

Comment bien référencer les vidéos de votre entreprise sur YouTube?

Quel est, selon vous, le deuxième moteur de recherche au monde? Le premier c’est Google, c’est juste 🙂 Et le deuxième? Yahoo? Bing? Ask? Aucun de ces trois là. La réponse est Youtube. Youtube est le deuxième moteur de recherche au monde et une vidéo apparaît dans 55% des recherches par mots clés.  Si vous voulez donner un maximum de chances à votre vidéo d’apparaître en première page des résultats (le saint Graal de toute entreprise) vous devez être particulièrement attentifs à la manière dont vous allez l’indexer. Comment bien référencer les vidéos de votre entreprise sur Youtube? Voici mes astuces en 3 étapes clés!

On ne va pas se mentir, apparaître en première page sur certains mots-clés courts et très populaires est désormais très difficile voire impossible. Sur des mots clés plus longs (3 ou 4 mots) et plus spécifiques c’est par contre encore jouable (on appelle ça les mots clés de la longue traîne). C’est une excellente stratégie à adopter pour votre entreprise : essayer de vous positionner en première page avec plusieurs mots clés ciblés.

Imaginons par exemple que vous vendiez des guitares. Il y a entre entre 10 k et 100 k recherches mensuelles pour le mot clé “guitare” dans Google. Waouw, super! Il y a cependant deux problèmes : vous allez vous retrouver en concurrence avec tous ceux qui utilisent ce mot clé. A la fois les écoles de musique, les profs particuliers, les magasins d’instruments et les eshop, les grandes marques de guitares, les blogs spécialisés, etc. Et vous risquez d’apparaître dans les résultats de personnes qui cherchent juste un cours particulier de guitare et qui ne veulent pas en acheter. Votre taux de rebond sera important, ce qui dévalorisera votre référencement. Il est donc judicieux d’être le plus spécifique possible lorsque vous indexez votre vidéo. La bonne nouvelle c’est qu’il n’est pas nécessaire d’avoir une grosse chaîne Youtube pour apparaître en première page. Pour l’illustrer je vous invite à taper “comment filmer un concert?” dans Google et à observer les résultats.

 

CommentbienréférencerlesvidéosdevotreentreprisesurYouTube
Il n’est pas nécessaire d’avoir une grosse chaîne Youtube pour apparaître en première page des résultats Google

Ma vidéo “8 conseils clés pour bien filmer un concert” apparaît en premier directement suivie par l’article de mon blog.

Deuxième exemple de la puissance du contenu indexé sur Youtube, une vidéo réalisée en 10 minutes, juste avant d’aller chercher mon fils à l’école et qui génère encore, des mois après sa publication, plusieurs centaines de vues par jour :

Ce qui est étonnant c’est que le trafic a commencé à arriver de manière organique plusieurs mois après sa mise en ligne. Aujourd’hui, cette vidéo réalisée en 10 minutes, pour laquelle j’ai travaillé une seule fois et qui ne m’a absolument rien coûté, m’apporte un trafic qualifié important (+ou- 400 vues par jour) sans que je ne fasse plus rien. C’est Google qui travaille pour moi…

 

CommentbienréférencerlesvidéosdevotreentreprisesurYouTube
400 visites par jour pour une vidéo filmée une seule fois, en 10 minutes et qui ne m’a rien coûté!

Imaginez la même chose pour votre entreprise. Réaliser une vidéo une seule fois, sans dépenser un euro et que des gens continuent à tomber dessus des semaines, des mois, des années plus tard! Dans une approche 20/80 (loi de Pareto) on peut difficilement faire mieux. Demandez-vous donc ce que vous pourriez faire comme vidéo, de préférence intemporelle, qui aide vos prospects à résoudre un problème en relation avec votre produit ou votre service. Vous vendez des grilles pain? Expliquez dans une vidéo les 5 choses à savoir avant d’acheter un grille pain. Vous installez des systèmes d’alarme? Expliquez comment bien les choisir.

Une fois que vous avez trouvé votre idée et filmé votre vidéo (en suivant mes 4 astuces simples) arrivera le moment de la télécharger sur Youtube. Pour vous donner toutes les chances d’apparaître en première page, voici un “hack” imparable basé sur deux grands principes : la pertinence et l’activité. Youtube a encore un peu de mal à bien comprendre de quoi votre vidéo parle et à déterminer si elle sera pertinente en apparaissant dans les résultats. Vous devez donc lui donner un maximum d’informations pour l’aider à bien cerner de quoi elle parle. Youtube pourra plus facilement savoir s’il doit afficher cette vidéo lorsque quelqu’un fait une recherche dans Google.  L’algorithme Youtube analysera ensuite ce qu’il se passe lorsque la vidéo est publié, c’est l’activité.

  1. Optimisez les métadonnées de votre fichier

La première étape se passe avant même de télécharger votre vidéo sur Youtube : vous devez optimiser les métadonnées de votre fichier vidéo. Sur PC : clic droit sur le fichier vidéo exporté => propriétés.

CommentbienréférencerlesvidéosdevotreentreprisesurYouTube

Commencez par le nom du fichier. Prenons mon dernier tuto dans lequel j’apprends à jouer La Nuit je mens d’Alain Bashung à la guitare acoustique :

Nom du fichier : “LanuitjemensAlainBashungTutorielguitareacoustique”
Cliquez ensuite sur détails et complétez les champs titre et sous-titre en reprenant les mêmes mots. Pour la notation je mets toujours 5 étoiles 🙂 Introduisez ensuite les mots clés pertinents séparés par une virgule. Dans le champ commentaire je reprends le texte que je placerai dans le descriptif YouTube. J’essaie que cette description soit riche en mots clés et je rajoute le nom de ma page youtube et le lien vers mon site web. Je termine par mon nom. Cela donne ceci :

Tutoriel guitare acoustique pour apprendre à jouer La Nuit Je Mens d’Alain Bashung. En regardant cette vidéo vous pourrez jouer La Nuit Je Mens d’Alain Bashung en entier. https://www.youtube.com/guitaristepro, https://guitaristepro.com, Olivier Juprelle

2. Optimisez vos infos sur Youtube

Envoyez ensuite votre fichier sur Youtube en mode privé. Choisissez bien votre titre! Il doit être accrocheur mais votre audience ne doit pas être déçue en regardant. “Intrigue but don’t mislead” disent les américains.  Votre description doit commencer par un appel à action avec un lien. Décrivez ensuite rapidement le contenu de votre vidéo courte en utilisant un maximum de mots clés.  Rajoutez ensuite un appel à action du genre : abonnez-vous, recevez mon guide, etc. Signez avec votre nom et terminez par le mot-clé le plus important.

CommentbienréférencerlesvidéosdevotreentreprisesurYouTube
Il est important d’optimiser vos infos directement sur la plateforme Youtube

Corrigez les sous-titres

Créer des sous-titres permet d’améliorer efficacement votre référencement. Google analyse en effet plus facilement vos sous-titres car il s’agit de texte. Il référencera donc mieux votre vidéo. Vous pourrez aussi les traduire dans d’autres langues et élargir votre audience à un public étranger.  Malheureusement, la transcription automatique de sous-titres sur YouTube n’est pas encore optimale. Je vous invite donc à vous rendre sur l’onglet “paramètres avancés” et à corriger vous-même les fautes. Profitez-en, quand c’est possible et justifié, pour rajouter des mots-clés! J’ai trouvé une personne qui fait cela pour moi sur la plateforme Upwork. Il y a des personnes qui travaillent pour un dollar la minute de transcription. Je vous encourage vivement à externaliser ça au plus vite !

Créez une vignette personnalisée

Une miniature de qualité va inciter les gens à aller voir votre vidéo. Prenez le temps de créer une vignette avec un titre clair, en gros caractères et un visage. Lorsque je tourne mes vidéos je prévois toujours un moment pour prendre des photos qui me serviront à créer ma vignette. J’ai encore un peu de mal avec ça mais sur Youtube il ne faut pas hésiter à y aller sur les couleurs qui flashent! C’est moche mais c’est efficace !

CommentbienréférencerlesvidéosdevotreentreprisesurYouTube
Les couleurs qui flashent, c’est moche mais efficace !

3. Maximisez la visibilité et l’engagement de votre vidéo

Dès que votre vidéo sera publiée sur Youtube, elle sera évaluée selon  plusieurs critères : le nombre de personnes qui vont regarder dans les premières heures et le temps qu’elles vont regarder cette vidéo. L’idéal étant qu’elles regardent jusqu’au bout. Les gens vont-ils aimer, commenter, partager? Youtube prendra ces paramètres en compte sous forme d’engagement. Je vous encourage donc à bien préparer votre communication avant de publier une vidéo. Préparez un email, un article sur votre site et les mots que vous allez utiliser sur vos réseaux sociaux et publiez tout en même temps pour maximiser vos chances d’avoir du trafic sur votre vidéo. N’oubliez pas d’insérer des appels à action pour inciter votre audience à aimer, commenter, partager.

Il est difficile de rassembler tous ces paramètres  à chaque fois. Je n’y arrive pas à tous les coups et il m’arrive encore d’oublier des trucs ! Il faut aussi que vos vidéos restent humaines et que ces informations ne vous incitent pas à devenir un robot ! Vous vous adressez à des êtres humains, restez humain en optimisant votre contenu et vous obtiendrez de très bons résultats.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires vos astuces pour apparaître avec une vidéo en première page Google 🙂

Facebook Ads : l’erreur que tous les entrepreneurs font et comment l’éviter ! :-)

Vous est-il déjà arrivé de dépenser beaucoup d’argent dans une campagne Facebook Ads sans que cela ne vous rapporte rien? C’est le cas de la majorité des entrepreneurs que je croise 🙂 Ce fut mon cas pendant très longtemps. Dans cet article je vais partager avec vous une méthode efficace que j’applique systématiquement et qui m’a permis, dernièrement, de générer 23.500 vues, plus de 1245 réactions (668 j’aime cumulés et 166 partages) en payant seulement 10 euros :
Facebook est une plateforme très puissante pour toutes les entreprises et c’est le meilleur moyen de faire de la publicité aujourd’hui : il y a plus de 2 milliards d’utilisateurs actifs, 33 millions en France et 7 millions en Belgique. Ça fait plus de 60% de la population belge qui consulte régulièrement son profil et Facebook a une quantité effrayant de données sur vous et moi.
Ils connaissent nos habitudes d’achat, notre dynamique familiale ; si on est marié, célibataire ou en couple, notre âge, notre sexe. Ils
savent quelles pages nous aimons, ce qu’on publie, ce qu’on commente, ce qu’on partage. L’approche “fusil à pompe” des années 80-90-2000, qui consistait à placarder des affiches partout et attendre que quelqu’un passe devant et soit peut-être intéressé par le produit proposé est vraiment terminé. Aujourd’hui on peut se retrouver directement face aux personnes qui sont intéressées par notre produit ou notre service.

Pour ça il faut bien comprendre les bons usages de la plateforme Facebook. Facebook n’est pas un centre commercial. On n’est pas là pour vendre, on est là pour avoir des conversations sur des sujets, pour s’entraider, pour faire découvrir des choses, pour discuter comme quand on va boire un verre entre amis. Il y a le centre commercial où les gens savent qu’ils sont là pour venir acheter des choses : ça c’est Amazon, et il y a l’endroit où on vient boire un verre entre potes  : ça c’est Facebook. Les gens sont là pour ça et il faut essayer de bien comprendre ces codes et de les respecter. Si vous venez avec votre produit et que vous publiez tout le temps la même chose avec en plus la même photo en disant “achetez mon nouveau super produit”. Vous aurez beau dépenser 20 euros pour “booster” votre publication avec Facebook Ads, c’est normal qu’ils se passe rien! C’est même tout à fait normal, les gens ne sont pas là pour ça.

La première chose à faire si vous voulez vous rendre sur Facebook c’est de penser en terme de communauté. Vous êtes là pour construire une communauté plutôt que pour vendre et en construisant cette communauté, en créant du lien avec eux vous finirez par vendre mais il y a des étapes à franchir avant d’arriver à la vente. Quand vous publiez sur Facebook demandez-vous : “qu’est-ce que je peux faire qui soit organiquement intéressant pour ma communauté?” C’est ça qu’il faut viser! Il faut essayer d’avoir une portée avant tout organique. Réfléchissez à des contenus à la fois en photo, en vidéo (je vous invite à lire l’article “Améliorez la qualité de vos vidéos“), en texte, réagissez à l’actualité, essayer de partager votre savoir faire, d’aider les autres. Quand vous voyez que vous avez partagé un contenu qui génère de l’intérêt de manière organique, en général vous recevez une notification de Facebook comme celle-ci :

Attendez que votre contenu génère déjà de l’intérêt de manière organique avant d’entamer une campagne Facebook Ads

Là vous pouvez envisager de dépenser 5, 10 ou 15 euros. Mais pas avant! C’est l’exemple de l’essence avec le feu : si vous versez de l’essence sur le sol rien ne va se passer. Si vous versez de l’essence sur un feu, là par contre il va se passer un truc. Essayez d’avoir un petit feu à la base et à ce moment là vous mettez l’essence, c’est-à-dire quelques euros sur votre publication.

BONUS

Je vous donne un dernier petit bonus avant de terminer : si vous dépensez de l’argent dans Facebook il faut absolument que ce soit avec un objectif en tête. Vous devez pouvoir vérifier si cet objectif est atteint. Par exemple :

  1. Téléchargez mon ebook
  2. Inscrivez-vous à mon webinair
  3. Voici ma promotion pendant 24 heures
  4. Je vends tel produit, inscrivez vous sur cette page pour en savoir plus
  5. Abonnez vous à ma page
  6. Etc.

Il faut qu’il y ait un appel à l’action. Ne mettez pas d’argent sur une publication s’il n’y a pas un appel à l’action derrière. Cet appel à action devrait normalement vous rapporter de l’argent. Quand vous dépensez 5 euros en Facebook Ads ça devrait vous rapporter 10 euros en ventes. Ça ne se fait pas comme ça, c’est un art, ça s’apprend. Moi je fais encore plein d’erreurs il y a des fois où j’ai des idées de contenu et lorsque je les publie ça ne marche pas du tout! Je publie parfois des contenus qui ne sont pas aussi aboutis que je l’aurais voulu et je suis moi-même étonné que ça intéresse beaucoup plus de monde que je l’aurais cru. Comme par exemple cette vidéo, réalisée en 10 minutes juste avant d’aller chercher mon fils à l’école et qui m’apporte encore, des mois après sa publication, entre 300 et 500 vues organiques par jour. Déterminer le contenu qui va fonctionner, sur lequel vos abonnés vont accrocher est très difficile, presque impossible. C’est un art qui demande de s’y mettre, de pratiquer régulièrement mais vous verrez que plus vous publierez de contenu plus vous aurez des résultats intéressants régulièrement.

Ne faites donc pas cette erreur de vendre directement. Publiez avant tout des choses intéressantes pour votre communauté. Quand vous voyez que ça génère de l’intérêt, à ce moment-là vous pouvez booster votre publication mais surtout avec un appel à l’action!

N’hésitez pas à me dire dans les commentaires ce qui fonctionne pour vous. Voici la version vidéo de cet article. A bientôt !

Améliorer la qualité de vos vidéos : 4 astuces très simples

Je vais partager avec vous 4 astuces hyper simples pour améliorer vos vidéos instantanément sans débourser un seul euro, ou très peu!

Toutes les entreprises utilisent la vidéo aujourd’hui.  Si ce n’est pas votre cas vous êtes en train de passer à côté d’une opportunité énorme de faire grandir votre influence, de faire augmenter vos revenus et ceux de votre entreprise.

La bonne nouvelle c’est que c’est super simple aujourd’hui de faire une vidéo. Les smartphones font beaucoup mieux que certaines caméras des années 80.

  1. Améliorer le son

Nous sommes beaucoup moins tolérants pour un mauvais son que pour une mauvaise image. Pour améliorer le son, sans rien acheter, sans rien dépenser, évitez de tourner en extérieur. Vous allez avoir une voiture qui klaxonne, une ambulance, un chien qui aboie. Vous aurez aussi du vent qui rentre dans le micro du GSM. Ça ne va pas fonctionner. Tournez plutôt en intérieur, chez vous, essayez de trouver une pièce dans laquelle il n’y a pas trop de résonances ni de bruit de fond (air conditionné, chaudière, etc.) et c’est bon!

Rode VideoMic Me Microphone : 50 euros

Si vous voulez passer au niveau supérieur vous pouvez investir dans un micro directionnel que vous allez accrocher directement sur votre GSM. Ça va améliorer instantanément le son. Attention, si vous avez un Iphone 7 ou supérieur, vous devrez acheter ce petit câble en plus.

Pour faciliter les vidéos à l’extérieur, je vous conseille d’acheter cette bonnette anti vent  :

Bonette anti-vent : 19 euros

Vous pouvez également acheter un micro cravate que vous allez relier à votre GSM :

Microphone lavalier iRig : 44 euros
Micro lavalier Rode : 48 euros

2. Améliorer l’image

Vérifiez sur votre GSM que vous êtes bien en 1080 et ça le fait déjà ! Pour passer à la vitesse supérieure vous pouvez acheter ce petit pied :

Pied FotoPro : 9.99 euros

Ou celui-ci :

Pied Joby : 24.99 euros

Cela vous permet d’avoir une image stabilisée. Vous placez votre GSM dedans, avec la pince, vous posez le tout sur une table ou un bureau et vous obtiendrez une image stable.

Pour aller encore un peu plus loin dans la qualité de l’image, vous pouvez acheter un kit optique comme ça :

Lentilles pour smartpone : 15.99 euros

On le plaçant sur l’optique du smartphone vous allez obtenir un grand angle et pouvoir mieux travailler sur les perspectives. Vous resterez au centre de l’image mais on verra un peu ce qu’il y a autour de vous. Voici un exemple :

3. Améliorer la lumière

La troisième chose à faire c’est de travailler sur la lumière. Il y a un truc très simple si vous ne voulez pas investir dans des spots ou des panneaux leds, c’est de vous placer devant une fenêtre.

Les caméras ont besoin de lumière, de beaucoup de lumière. Vous vous placez devant une fenêtre devant votre maison et vous avez instantanément une belle lumière. Dans l’image ci-dessous je suis simplement devant une grande fenêtre, sans apport de lumière externe. En plus la lumière du jour, naturelle, est toujours plus belle qu’une lumière artificielle  !

Pour aller plus loin, vous pouvez investir dans un panneau led. J’utilise celui-ci, il fonctionne très bien pour les vidéos de type Youtube face caméra :

Yongnuo YN : 36 euros

Ça donne  ce genre de rendu :

4. Améliorer votre contenu

“Content is king” disent les anglais. C’est pas important d’avoir une vidéo qui soit une super production, il faut venir avec un contenu authentique qui va intéresser les personnes qui vous regardent. Pour ça il n’y a pas besoin de moyens, vous prenez un bic et une feuille, écrivez un petit scénario, réfléchissez à des idées de contenu, écrivez-les et puis après tournez-les. Si vous êtes en manque d’idées, je vous invite à télécharger mon guide gratuit 58+ idées de vidéos simples et percutantes. En attendant voici déjà quelques pistes :

Un boulanger peut montrer comment il fabrique son pain, quelle farine il utilise. Un cordonnier peut montrer quelles techniques il utilise pour réparer le cuir.  Vous pouvez montrer comment utiliser un de vos produits. Répondez en vidéo aux FAQ de votre site. Vous pouvez montrer votre entreprise, les bureaux, vos employés, des témoignages de clients satisfaits, etc. Il y a plein de contenus intéressants et ça ne vous coûte rien de les faire !

BONUS

Vous êtes chef d’entreprise et vous n’avez pas le temps de réaliser des vidéos? Ça tombe bien, j’ai une super astuce pour vous : tournez vos vidéos par lots. C’est ce que je fais. Je tourne 4 vidéos à la suite en une petite après-midi. J’installe une fois la caméra, une fois les lumières, une fois le son et je tourne mes 4 vidéos. J’en diffuse ensuite 1 par semaine. Ça me permet de tenir un mois en travaillant maximum 4 heures. Pour publier des vidéos toute l’année sur Youtube je dois travailler seulement 6 jours par an.

Si vous ne voulez pas monter vos vidéos, ce que je comprends tout à fait, vous pouvez externaliser en faisant appel à un monteur. C’est ce que je fais. Vous trouverez des personnes sérieuses sur Upwork. Il est également possible de demander de téléverser les vidéos sur les différentes plateformes, ‘d’optimiser le référencement, etc.  Tout cela à des prix raisonnables.

Une fois que vos vidéos sont prêtes vous pouvez les diffuser gratuitement sur les réseaux sociaux : Facebook et Youtube.

Essayez, vous allez voir, c’est d’une puissance incroyable !

Comment réaliser un vidéoclip à petit budget?

Faire un clip video professionnel sans se ruiner peut s’avérer difficile…  Voici une méthode très simple que j’applique à chaque fois que je dois tourner un clip avec peu de budget. J’ai fais beaucoup d’erreurs en réalisant mes premiers clips. Mes productions ont été jalonnées de revers. J’ai utilisé ces échecs pour progresser mais tout ça m’a pris énormément de temps. Ces 10 points vous feront gagner beaucoup de temps. Ils sont une très bonne base pour développer une idée de vidéoclip qui aura de la gueule. On y va!

1. Trouver l’idée

Le clip est un format très concurrentiel mais ce n’est pas parce que des centaines de nouveaux clips sont publiés chaque jour sur YouTube qu’il n’y a pas de place pour le vôtre. Même si j’y travaille, je ne connais pas encore de recette miracle pour se faire remarquer. Alors, si vous n’avez pas encore trouvé l’idée originale qui surprendra tout le monde, je vous propose de partir de vous-même. Quelles sont vos passions et vos talents en-dehors de la musique? Y a-t-il parmi elles un domaine qui pourrait coller avec l’univers d’un clip?

Trouver une idée de clip à partir d’une de vos passions présente des avantages et des inconvénients :

Les avantages

  • Vous serez motivé.
  • Vous aurez accès à tout un univers gratuitement. Vous avez déjà votre équipement et votre abonnement à la salle. Votre entraîneur sera très heureux de vous laisser les clés pour y tourner votre clip, le tout à très peu de frais. Et puis il y a les copains qui pratiquent la même discipline qui seront heureux de vous donner un coup de main ou d’apparaître dans le clip.
  • On verra à l’écran que vous êtes bon dans cette passion. Un bon nageur, un bon cavalier, un bon motard, un bon boxeur : ça se remarque tout de suite.
  • C’est l’occasion de montrer à vos fans une autre facette de votre personnalité
  • Vous pourrez aider en postproduction à choisir les plans les plus réussis ; ceux où ta jument est en réelle connexion avec vous par exemple.
  • Ce sera un beau souvenir en images d’un domaine qui vous passionne.

Les inconvénients

  • Le nombre de vos passions n’est pas illimité. Ça marchera une fois ou deux et puis il faudra trouver d’autres idées.

Partir de vos passions en-dehors de la musique pour développer votre idée est donc une piste intéressante quand on travaille à la débrouille.

2. Trouver un endroit en relation avec cette passion

Essayez de trouver un lieu en relation à votre passion. Il faut idéalement un endroit cinégénique (qui a de la gueule à l’écran). Si vous aimez l’équitation votre cheval est certainement dans un manège, votre moto ou celle d’un pote dans un beau grand garage. Si vous pratiquez les arts martiaux ; vous vous entraînez dans une salle avec des sacs de frappe et un ring de boxe. Et si vous n’avez rien sous la main, il y a certainement un ami d’un ami d’un ami qui possède un très bel endroit. En en parlant au prochain entraînement, les choses se débloqueront certainement !

Privilégiez un endroit grand pour pouvoir accueillir toute l’équipe, l’éclairage et le matériel image. Idéalement avec un parking à proximité, un espace pour manger avec un frigo, une grande table avec des chaises et de l’électricité à disposition.

faire un clip video professionnel
Dans le clip Guts Over Fear du rappeur Eminem, un homme décide de se lancer dans les combats de boxe pour se refaire financièrement

 

3. Une seule journée de tournage centralisée dans un seul lieu

Comme votre budget est limité, le mieux c’est de tourner tout le clip en une seule journée dans ce lieux et de le décliner en 4 « spots », c’est-à-dire 4 espaces visuellement très différents, avec des ambiances lumineuses différentes.

Prenons par exemple le dernier clip que j’ai réalisé : Maya, la chanteuse, est une droguée d’équitation. Elle a vu naître sa jument et pratique ce sport avec un très bon niveau (heureusement car elle a failli chuter plusieurs fois pendant le tournage).  On est allés voir ensemble son manège et j’ai repéré 4 endroits intéressants :

  1. La piste couverte
faire un clip video professionnel
L’envers du décor
faire un clip video professionnel
Le résultat à l’écran. Maya en pleine chorégraphie !

2.  Le foyer

faire un clip video professionnel
L’envers du décor
faire un clip video professionnel
Le résultat à l’écran

3. La prairie avec le cheval

faire un clip video professionnel
L’envers du décor, avec Julien au cadre qui est toujours excité lorsqu’on essaie des choses un peu plus complexes
faire un clip video professionnel
Le résultat dans le clip. Heureusement que Maya est une très bonne cavalière

4. Un chemin à proximité

faire un clip video professionnel
L’envers du décor, en contre-jour
faire un clip video professionnel
Le résultat dans le clip

4. Ecrire un scénario

C’est l’histoire que vous allez raconter. Vous avez certainement déjà une ébauche, une note d’intention qui vous plaît. Maintenant que vous savez où vous allez tourner, c’est le moment d’aller plus loin et de développer la narration précisément.

Pour le clip de Maya je suis parti du manège et j’ai essayé d’écrire une histoire simple qui collerait avec le thème de la chanson (sans pour autant l’enfermer dans une seule interprétation). Mon idée de base était de raconter une histoire d’amour quasi sensuelle entre un être humain (Maya) et un animal (sa jument) : une métaphore inversée du thème de la chanson. Je tenais mon sujet, il ne restait plus qu’à le développer!

Voici un extrait de mon scénario, après développement de l’idée :

SEQ 1 : SCENE d’OUVERTURE– MAYA et LA JUMENT

Extérieur / Jour – Entre chiens et loups son in / 25fps

Plan fixe sur la prairie. La jument broute au loin. On entend des pas arriver de derrière. Maya apparaît de dos en robe de soirée talons en main et pieds nus. Elle laisse tomber ses talons par terre. Cut. La musique démarre

SEQ 2 : 1er couplet 0 :00 – 0 :23

Intérieur / Jour / Ralenti 50fps

Gros plan sur les doigts de Maya debout devant un mur en bois. Elle tient une tasse colorée dans laquelle on devine une bonne petite recette vegan. Avec une fourchette, elle plonge très légèrement dans la tasse et l’amène à sa bouche pour goûter du bout des lèvres. La caméra suit le mouvement. On découvre le visage de Maya qui commence à chanter.

Transition : Fin du premier couplet, sur le coup de percu, Maya quitte le cadre en « tombant » droite cadre. On retrouve ensuite Maya exactement dans la même valeur de plan, habillée différemment, avec une autre mise en lumière, au milieu de la piste. Ses musiciens sont derrière elle.

Vous pouvez accéder au reste du scénario en cliquant ici 

Quelques questions qui vous aideront à développer les détails de votre scénario :

  • Quelle est l’émotion principale qui se dégage?
  • Quelle est la scène d’ouverture (les 10 premières secondes)?
  • Quelle est la dernière image ?
  • Comment l’artiste est-il présenté?
comment-realiser-un-clip-video-musical
Dans le célèbre western de Sergio Leone “Le Bon, la Brute et le Truand”, on apprend en 2 plans beaucoup de choses sur le personnage : il est poursuivi (sa tête est mise à prix), il aime la bonne chair, il est alcoolique, armé et c’est un petit marrant!
  • Que se passe-t-il pendant le premier couplet ?
  • Que se passe-t-il dans le premier refrain ?
  • Quelle est la transition entre le couplet et le refrain : raccord dans le mouvement, passage au flou, mouvement de caméra, bruitage, …
  • Que se passe-t-il pendant le pont?
  • Quelle est la progression de la narration?
  • Y a-t-il des effets de narration : une intrigue, une rythme narratif, une point de vue particulier, une métaphore, etc?

Vous verrez qu’en commençant à réfléchir à tout ça, les idées vont venir petit à petit, ça va structurer votre clip.

5. Rester raisonnable

Ça paraît évident et pourtant il m’est arrivé de nombreuses fois de coucher sur papier des idées complètement folles. Dans un premier temps c’est bien de laisser aller son imagination, d’écrire un grand nombre d’idées sans s’arrêter pour les évaluer dans un second temps uniquement (technique du remue-méninges). Au moment d’être critique pour faire le tri il faut se concentrer sur des idées simples à mettre en place. Gardez donc les plans aériens, la construction de décors, les mouvements de caméras stabilisés, les danseurs en costume pour une prochaine fois. Vous vous ferez plaisir à ce moment-là !

Le principe de simplicité est valable également pour filmer un concert, j’en parle dans cette vidéo : 8 conseils clés pour bien filmer un concert

6. Des horaires corrects

Une idée simple permet de rester décent dans les horaires de tournage : une journée de 12 heures grand max. Dans ce contexte les super techniciens qui font déjà un effort financier pour vous aider reviendront avec plaisir. Vous parviendrez à rester concentré du début à la fin et l’ambiance sur le plateau sera positive.

Il faut aussi soigner tout le monde sur le tournage avec un repas correct, des boissons, quelques snacks, un espace pour s’asseoir au calme. Dites-vous que tout le monde sera de bien meilleure composition et que ça se sentira dans le résultat final.

7. Valider le scénario AVANT le tournage

Une fois votre scénario en main, vous allez pouvoir faire valider vos idées par l’équipe, les musiciens, le chef-op, le propriétaire du lieu, … AVANT le tournage. Ça vous évitera les mauvaises surprises. Ça vous permettra de confronter vos idées avec la réalité du terrain, du matériel (image et lumière), les possibilités techniques, la météo, etc.

8. Le découpage technique

Le découpage technique c’est vraiment le truc le plus casse-pieds à rédiger mais quel outil! Quel gain d’efficacité sur le tournage et au montage. Quand on a un budget limité c’est le pétrole !

Le jour du tournage vous êtes sur le terrain, loin du bureau, il se passe plein de trucs stressants ; matériel défectueux, retards, imprévus, etc. C’est compliqué de rester concentré, de ne rien oublier, d’être précis dans la mise en scène et les attentes au cadre. Avec votre découpage vous êtes certain de ne rien oublier et de travailler avec précision.

Ma technique infaillible pour le rédiger une bonne fois pour toutes : dès que mon scénario est écrit, je commence la journée suivante par l’écriture du découpage technique. Je coupe internet, mon GSM et demande à ne surtout pas être dérangé. Avec de la concentration vous pouvez le terminer en une matinée. Si si 🙂

comment-realiser-un-clip-video-musical
Extrait de mon découpage technique pour le clip de Maya

 Mon découpage technique complet est disponible ici

9. Soigner le maquillage et le stylisme

Les fringues et le maquillage sont beaucoup plus importants qu’on ne le croit. Essayez d’avoir 4 silhouettes complètement différentes, avec à chaque fois un maquillage distinct et une coiffure à part.

Un chouette stylisme et un vrai maquillage pro, ça aide vraiment à avoir de belles images et ça ne coûte pas grand chose. Il faut simplement chercher dans les vêtements des artistes et engager un maquilleur le jour du tournage.

Mon petit conseil c’est de travailler sur les contrastes, de mélanger des univers qui n’ont rien en commun. Par exemple :

  • Une veste en cuir et une guitare électrique à porter au milieu de la nature
  • Une robe de soirée portée sur un cheval
  • Un costume trois pièces dans une étable

Au plus c’est gros, au plus ça passe! Un clip ce n’est pas un documentaire sur le réel mais bien une fiction, une oeuvre de l’esprit. Certains artistes ne comprennent pas toujours ça. Ils ont l’impression d’être déguisés. Ce fut le cas avec Maya. J’ai vraiment dû insister lourdement pour qu’elle porte une robe de soirée sur son cheval. Elle trouvait que ça ne correspondait pas à sa personnalité. “Cette robe ce n’est pas moi” me répétait-elle.

Je me suis engagé à retourner les plans à mes frais si ça ne lui convenait pas. Carrément! Au final elle a trouvé ça très réussi et m’a remercié d’avoir “imposé” le stylisme. Ouf…

faire un clip video professionnel
Stylisme 1 : combi noire et sneakers blanches. Maquillage naturel (“nude”) et cheveux attachés
faire un clip video professionnel
Stylisme 2 : débardeur blanc, veste kaki, jean bleu et pieds nus. Maquillage “golden” et cheveux lâchés
faire un clip video professionnel
Stylisme 3 : perfecto, t-shirt blanc, jean noir, sneakers noires. Maquillage : smooky eyes, pinces dans les cheveux, rouge à lèvres bien rouge
faire un clip video professionnel
Stylisme 4 : robe de soirée couleur pourpre (complémentaire au brun du cheval), pieds nus, cheveux mouillés. Maquillage coloré (“Pop-make up”), rouge à lèvres

 

J’ai demandé aux musiciens de s’habiller en costume trois pièces en les encourageant à porter des accessoires : bagues, bracelets, pochette, foulard, lunettes de soleil, gilets, gants en cuir, montre, chapeau fedora ou trilby – pas de chapeau de cowboy. Ils ont été très coopératifs et ont joué le jeu sans réserve!

faire un clip video professionnel
Ne pas oublier de prévoir une base maquillage sur les musiciens

10. Photos et vidéo des coulisses

Prévoyez une personne pour réaliser quelques photos du tournage et une petite vidéo des coulisses. Ça vous servira pour la promo.

J’ai d’ailleurs réalisé un vlog de ce tournage dans le manège qui est disponible ici : http://bit.ly/2wLqOtx

Ainsi qu’une version vidéo (raccourcie, on est sur YouTube hein) de cet article :


Voici comment réaliser un clip vidéo musical à peu de frais. Je ne peux pas tout rassembler dans un seul article. Il reste d’autres points importants comme le choix d’un chef opérateur, d’une caméra et des optiques, la réalisation de ralentis sur le lipsynch et bien d’autres.

N’hésitez pas à me poser vos questions dans les commentaires et à faire part de votre expérience en vidéoclip, j’y réponds systématiquement.