Gagner de l’argent sur Youtube sans être partenaire : le modèle de Laurent Breillat

Gagner de l'argent avec Youtube sans être partenaire

Gagner de l’argent sur youtube sans être partenaire, c‘est à dire sans faire de la publicité, sans devoir faire des millions de vues. Est-ce que c’est encore possible aujourd’hui ? Quelles sont les pistes ?

Vous êtes Youtuber, créateurs de contenu, vous êtes coach ou entrepreneur ? Vous utilisez Youtube pour avoir plus de visibilité ? En même temps, vous aimeriez augmenter vos revenus sur Youtube sans nécessairement passer par le partenariat.

Laurent Breillat, numéro un francophone de la photographie, est blogueur et Youtubeur. Avec 80.000 abonnés sur sa chaîne Youtube il arrive à générer plus de 500.000 euros de chiffre d’affaires par an, sans être partenaire! Je l’ai croisé à la rencontre Blogueur Pro et il a accepté de partager son modèle économique. 

Le modèle économique “Youtubeur”

Pour Laurent, gagner de l’argent sur Youtube avec le partenariat, ce n’est pas le modèle économique le plus rentable. Le modèle économique “Youtubeur” c’est le modèle des vulgarisateurs. C’est le modèle des gens qui apportent de la connaissance aux gens. Et ces Youtubeurs, en général, ont besoin d’une très grosse audience pour avoir suffisamment de monde pour que la pub soit un peu rentable. Et encore, en général, ils doivent compléter ça par des dons ou des ventes de produits.

Mais pour le photographe, ce n’est pas du tout le cas. 80.000 abonnés ce n’est pas du tout suffisant pour générer des revenus corrects avec la pub. Il n’en met pas en l’occurrence, mais s’il en mettait, il générerait peut-être 100, 200 euros par mois. Ce ne serait pas grand chose !

Vendre des produits numériques

Laurent Breillat ne fait pas de la vulgarisation au sens propre. Il enseigne la photo. Le but de son modèle, c’est de vendre des formations.

D’abord la personne découvre Laurent Breillat ou bien sa chaîne Youtube ou bien son blog ou bien les deux. Et puis, si elle aime bien ce qu’elle voit, elle s’inscrit à la newsletter parce qu’il y a un bonus qui l’incite à s’inscrire, parce qu’ils aiment le produit qu’ils ont vu avant.

Au bout d’un moment, Laurent Breillat vend des formations photos qui sont en ligne. Ce n’est pas de la formation présentielle, même s’il pourrait aussi vendre ce genre de formation. Ce sont des formations vidéo, en ligne. 

Le secret qui lui permet de gagner de l’argent sur Youtube sans être partenaire, avec une audience qui est moins importante que celle des Youtubeurs (1 ou 2 millions d’abonnés) ? C’est simplement qu’il vend des produits. Et ses produits sont à forte marge car ce sont des produits numériques. Les Youtubeurs ont tous fini par vendre un peu des produits parce qu’ils se sont rendu compte que c’était rentable.

Gagner de l'argent avec Youtube sans être partenaire
Il faut une très grosse audience pour gagner de l’argent sur Youtube avec la publicité

Mais si on vend des livres en papiers, quand on est au top, on a une des droits d’auteur qui sont de l’ordre de 8%. Peut-être 10% si le livre peut se vendre rien qu’avec son nom. Mais c’est quand même difficile car sur un livre à 20 euros, on touche 1,5 euro. Il faut quand même vendre vraiment beaucoup pour commencer à gagner de l’argent de manière un peu significative

Les “Youtubeurs” font aussi des partenariats. Ils se font un peu payer pour faire des vidéos. Mais, il faut un petit peu toujours aller chercher l’argent.

Il faut aussi bien choisir son domaine car il y a des domaines où on n’a pas forcément beaucoup de choix, par exemple la physique nucléaire ou l’histoire.

Laurent Breillat a choisi le domaine de la photographie et c’est un domaine qui lui permet d’aider les gens à faire quelque chose qu’ils ont envie de faire. C’est déjà un loisir sur lequel ils dépensent de l’argent. Donc pour son audience, il est logique de se dire que « J’ai dépensé dans un appareil photo il faut que je dépense pour apprendre à m’en servir ».

Mais ça dépend aussi des niches. Vendre des produits ça même les gros Youtubeurs ont fini par comprendre que malgré tout ça met un peu de beurre dans les épinards. Quand on vend des produits numériques on peut en vendre autant qu’on veut sans frais supplémentaires. Puisqu’une fois que la formation est faite on peut la vendre à une ou 10.000 personnes. Ça ne coûte pas plus de temps.

Les formations vidéo se vendent plus cher

Ca peut être un guide, un livre électronique, une formation vidéo, un webinaire ou un podcast. Les formations vidéo se vendent plus cher. Parce que même si vous avez exactement la même formation, en général vous allez payer plus pour une formation qui est complètement vidéo, qui peut être illustrée. C’est aussi plus agréable à regarder, surtout sur du très gros contenu. La valeur perçue est plus importante. Bien que la valeur réelle est quand même plus importante. Et donc ça va se vendre plus cher évidemment.

Après les livres numériques, ce n’est pas avec ça qu’on va devenir riche. Dans le sens où un livre numérique, ça ne va pas se vendre à 500 euros. Même si en lisant le livre, on peut gagner 10.000 euros, les gens ne vont jamais l’acheter à 100 euros. C’est très difficile de vendre ça à ce prix là. Parce que c’est un livre numérique. Et puis ils auront du mal à acheter un PDF à 100 euros, même si dedans il y a beaucoup plus de valeur que ça.

Tandis qu’une formation vidéo, évidemment, il n’y a aucun problème pour vendre ça à 100 euros ou bien plus, ça dépend des domaines. Pour apprendre à faire de belles vidéos avec votre smartphone, je vous conseille la lecture de mon article ici. 

C’est le principe de notre photographe qui arrive à gagner plus que certains Youtubeurs qui ont des audiences qui sont dix fois plus important que lui.

Dites-moi dans les commentaires comment vous faites pour gagner de l’argent sur Youtube sans être partenaire, ça m’intéresse !

Retrouvez Laurent Breillat sur son blog : https://apprendre-la-photo.fr/

ou sur sa chaîne Youtube : https://www.youtube.com/apprendrelaphoto

Comment filmer un concert live ? 8 secrets !

Captation concert : les 8 secrets des réalisateurs qui réussissent
Le groupe TALISCO m’a demandé d’immortaliser leur concert à Bruxelles

Comment filmer un concert live? Lorsqu’un artiste me propose une captation de son concert j’ai beaucoup de mal à dire non parce que j’adore faire ça. C’est pourtant un nouveau défi à chaque fois. Bien filmer un concert live est loin d’être évident, surtout quand les budgets sont serrés. Il faut être créatif pour contourner les contraintes budgétaires et très organisé pour pouvoir mieux improviser le jour du tournage. Dans cet article je partage avec vous 8 conseils clés pour que votre captation concert soit une réussite.

1. Captation concert = faire simple

Un multicam de concert c’est le chaos. Je le dis à chaque fois mais quand vous filmez un concert c’est inutile de vouloir faire du cinéma. Le plus simple = le plus efficace = le meilleur résultat et SURTOUT le moins de temps en postproduction.

Découpage simple, mise en place simple. KISS comme disent les anglais : Keep It Simple Stupid. Une profession de foi ! Amen.

Cet article existe aussi dans une version tuto sur Youtube :

2. Bien choisir ses cadreurs

C’est eux qui vont faire toute la différence. Lors de mes captation concert j’ai eu l’occasion de travailler avec des cadreurs qui n’auraient pas réussi leur examen d’entrée à l’ERG et d’autres qui étaient diplômés de l’INSAS en tant que chef opérateur. Évidemment, la matière que vous allez recevoir au final et avec laquelle vous allez travailler sera totalement différente.

Il y a toujours des exceptions mais les bons cadreurs sont souvent bien équipés. Engagez les avec :

  • Un boîtier full frame
  • Une ou plusieurs optiques série L stabilisée(s) (vertical et horizontal)
  • Une ou plusieurs cartes 64 Go rapides
  • Des batteries de rechange
  • Et surtout un PIED ! Le nombre de mecs qui ont un boitier incroyable et qui n’ont pas de pied.

Un boîtier sans pied c’est comme un bon vin sans verre, un poème sans tristesse ou un guépard sans vitesse. Il faut un bon pied les gars, un bon pied !

3. Réussir ses contacts avec les interlocuteurs du concert

  • La régie. Vous avez besoin de praticables à hauteur de scène pour pouvoir filmer les artistes à angle plat et un accès à ces praticables avec des marches sécurisées
  • L’ingé son. C’est lui qui va vous aider à enregistrer le son du concert. C’est aussi important, si pas plus, que l’image.
  • Le régisseur lumières. Il va falloir négocier avec lui pour avoir assez de niveau sur scène. Un cours en négociation préalable n’est pas superflu 🙂
  • La production du concert. C’est la production qui va vous donner l’accès à un parking, une loge équipée avec une table et de l’électricité, des boissons et des snacks, une clé pour fermer la loge et des tickets repas.
Captation concert : les 8 secrets des réalisateurs qui réussissent
Négociation avec le régisseur du concert de Talisco pour pouvoir placer un praticable dans la fosse. C’est le seul moyen de filmer les artistes à angle plat mais ça gêne souvent le public… Il faut donc trouver un compromis !

4. Filmer les artistes pendant les balances

C’est mon petit truc à moi. Contrairement à un clip vidéo (allez jeter un œil à mon article “comment réaliser un vidéoclip“), la grande difficulté de la captation concert c’est qu’on ne peut pas choisir le décor ni refaire la prise. Avec le public dans la salle, une fois le concert lancé on ne peut pas tout arrêter.

Filmer les balances permet d’augmenter le nombre d’angles sans gêner le public pendant le concert tout en restant dans une enveloppe budgétaire raisonnable. Pour Talisco nous étions 3 cadreurs et sur le montage final il y a 12 axes.

L’idée est de filmer tout ce qui n’est pas possible pendant le concert, c’est-à-dire les plans rapprochés, pour lesquels les cadreurs doivent être sur scène.

Pour être honnête ça marche une fois sur deux. L’artiste doit jouer le jeu. Il faut que le titre filmé soit joué au click, et ça il faut vraiment le vérifier en amont, en direct avec l’artiste.


Les plans visage ne seront pas vraiment raccord, même si les artistes sont de bons comédiens, ils ne transpireront pas autant et auront moins d’énergie qu’avec le public dans la salle. Mieux vaut filmer les mains des musiciens. Attention, ils doivent porter exactement les mêmes vêtements, sinon la magie ne fonctionnera pas !

Captation concert : les 8 secrets des réalisateurs qui réussissent
Une bonne source de plans de coupe : filmer les mains des artistes pendant les balances

5. Des horaires de tournage précis

Mon conseil principal : compter large. Il va y avoir des contretemps, du matériel défectueux ou manquant, des retards dans les balances, il faudra improviser sur le moment. Au mieux on est préparé au mieux on peut réagir. Prévoir un horaire avec une vraie pause pour manger, du temps pour vider les cartes et surtout pour se concentrer avant que la captation concert démarre.

6. Prévoir une réunion avec les cadreurs

C’est important pour régler les boîtiers. Comme chacun a apporté le sien il faut ajuster les réglages pour ne pas trop galérer à l’étalonnage. L’idéal étant de demander aux cadreurs de le faire la veille mais il faut tout de même vérifier à chaque fois que c’est en ordre. Voici mes réglages pour un DSLR Canon :

  • 1920/25
  • Netteté : 0
  • Contraste : -4
  • Saturation : -2
  • Teinte : 0
  • Régler date et heure
  • Activer le son
  • Faire une balance des blancs

Vous pourrez également leur communiquer vos envies en tant que réalisateur au niveau du cadre, des valeurs de plan que vous attendez. Pour ça le mieux c’est de dessiner des croquis. Vous pourrez ensuite leur expliquer vos attentes au niveau des mouvements de caméra. A l’épaule, rock’n’ roll qui bouge, statique ou avec un léger mouvement bien stable.

Captation concert : les 8 secrets des réalisateurs qui réussissent
Le genre de croquis que j’utilise pour communiquer de manière plus efficace avec mes cadreurs

 

7. Rédiger un contrat spécial captation concert

On l’oublie souvent, dans la précipitation des préparatifs, mais la répartition des droits et le montant du cachet doivent être négociés avant la captation concert. Cela se fera en fonction de la licence d’exploitation de ces droits. Et le ping pong entre spécialistes juridique peut parfois prendre plusieurs jours.

Une journée de 12h vous attend. Votre matériel peut être cassé ou volé, vous aurez ensuite un gros travail de synchro, de transcodage et puis de montage. C’est du gros taf qui demande une maîtrise réelle, une prise de risque. L’artiste va se servir des images pour gagner en visibilité. Ça va lui rapporter de l’argent. Il ne faut donc pas travailler au rabais. C’est une pratique courante dans le milieu de la musique.

La vidéo de concert est en plein boom. Le festival Coachella diffuse aujourd’hui 2 weekends de concerts en direct sur YouTube. Beaucoup d’artistes ont compris l’impact de la vidéo de concert dans leur communication. Tout le monde y gagne. Il ne faut donc pas sous-estimer votre savoir-faire. C’est l’artiste qui a de la chance de travailler avec vous et pas le contraire 🙂

8. Rédiger un rider technique

C’est un truc que j’ai compris avec l’expérience et qui me fait gagner beaucoup de temps en préparation. Le document rassemble tous les besoins d’un multicam (enfin presque tous). En l’utilisant vous n’oublierez rien et tout sera rassemblé dans un seul mail. Ça montrera votre professionnalisme pour démarrer sur une bonne note.

Voici un lien vers le rider que j’ai rédigé et que j’utilise à chaque fois. C’est gratuit! N’hésitez pas à le compléter avec vos besoins et envoiez-le à la salle dès que possible :

Cliquez ici pour télécharger mon rider technique spécial captation vidéo de concert

Et vous, quels sont vos envies lorsque vous filmez un concert ou lorsque vous voulez que votre concert soit filmé ? Avez-vous une anecdote, un conseil à partager ? Racontez-moi ça dans un commentaire, je les lis tous et j’y réponds à chaque fois!

A bientôt !

Captation concert : les 8 secrets des réalisateurs qui réussissent

 

 

 

 

 

 

 

Olivier Juprelle, réalisateur. A force d’amortir les coups sur les tournages de mes propres clips j’ai appris sur le tas et je réalise parfois des vidéos pour les artistes qui me font confiance, comme ici pour Dario Mars & The Guillotines, Talisco ou Saint-André

Comment se lever tôt? La meilleure technique !

Comment se lever tôt? Comment bien se réveiller le matin? J’ai une très bonne volonté mais se lever tôt le matin c’est mon plus grand talon d’Achille. J’ai lu des dizaines d’articles sur le sujet, regardé plein de tutos. Il y a un truc super simple et vraiment efficace puisqu’il fonctionne pour moi (et je viens de très loin). Je vous explique ça dans ma nouvelle vidéo !


Je peux vous dire que je suis excessivement bien placé pour vous en parler parce que je n’arrive pas à me lever. J’ai pourtant une volonté plutôt développée. Pour améliorer ma productivité j’ai décidé il y a 4 mois d’arrêter complètement l’alcool et le sucre. J’ai fêté mes 40 ans avec tous mes amis et passé une semaine à Ibiza dans en formule all in, alcools et cocktails à volonté sans boire une goutte d’alcool et sans manger de sucre. Mon talon d’Achille : je n’arrive pas à me lever tôt. C’est un enfer depuis des années et des années. Il faut dire que j’ai passé 20 ans de ma vie, en tant que musicien professionnel, à me lever à 11h, au plus tôt. Je n’avais pas encore d’enfants, j’adorais travailler la nuit, j’avais vraiment mes pics de créativité le soir et le “matin” en me réveillant vers 11h. J’ai adoré cette période. Ce n’est plus ma réalité aujourd’hui. Avec les enfants le temps est devenu ma denrée la plus chère. Se lever tôt c’est une des clés. Je suis donc allé voir tous les tutos, j’ai lus des dizaines de conseils sur les blog.

La seule et unique chose qui fonctionne pour moi et que je vous conseille, c’est super efficace : attention, roulements de tambours : c’est … de se lever. Le réveil sonne et on ne commence pas à appuyer sur le bouton snooze, se recoucher, etc. Parce qu’en fait, se lever c’est horrible, ce sera toujours horrible, quelque part en vous recouchant, vous allez bien devoir vous lever à nouveau à un moment et donc revivre cette sensation horrible. Autant couper ça tout de suite et se lever directement. En plus vous serez fier de vous. On se lève tout de suite, p-ê juste en s’asseyant au bord du lit, mais on se lève tout de suite, sans réfléchir et surtout on ne se recouche pas !

Pour vous lever tôt et donner un nouvel élan à votre vie je vous recommande la lecture du livre Morning routine

(lien affilié)

Autre chose ; aller se coucher plus tôt. La volonté diminue au fur et à mesure de la journée. La soirée c’est le moment où les enfants sont couchés, il fait calme, le téléphone ne sonne pas. J’adore travailler en soirée. On a eu une bonne pause avec le dîner. Mais je remarque qu’après 22h30 je commence à fatiguer, je vais voir des vidéos sur Youtube, je commence à procrastiner. J’ai mis en place “flux” sur mon ordi pour diminuer la lumière bleue des écrans (qui empêche de s’endormir) et à 22h30 il me prévient qu’il est temps de tout éteindre. De nouveau, à ce moment-là, il faut arriver à tout éteindre, sans réfléchir. Même si on a pas terminé. De toute façon, après 22h30 et une journée bien remplie, on n’est pas des machines, on ne travaille plus très bien. Mieux vaut arrêter, recharger les batteries et réattaquer le lendemain à fond. Ça me laisse aussi un peu de temps pour lire dans mon lit.

En résumé, ça paraît évident et ça l’est : se lever quand ça sonne sans se recoucher et aller dormir plus tôt.

Devenir riche : 3 manières de battre l’inflation

Comment être riche? Comment gérer son argent? Comment économiser son argent? Où investir son argent pour devenir riche?

En tant que musicien professionnel j’ai passé 20 ans de ma vie sans penser à l’avenir, en vivant au jour le jour. Maintenant que j’ai des enfants l’avenir a pris une toute autre signification ! Mais comment faire, par où commencer pour développer son autonomie financière et peut-être, un jour, devenir riche? J’ai demandé à Caroline Bachot, experte en la matière, de partager une méthode efficace et accessible à tous pour devenir riche 🙂

En tant que musicien et réalisateur je suis un fou de matériel et j’adooooore dépenser mes économies pour acheter de nouveaux joujous. C’est justement ce qu’il faut éviter de faire. En effet, la 1ère étape vers la liberté financière c’est de commencer à épargner. Cela se passe en 4 phases :

  • Rétablir l’équilibre financier
  • Assurer sa sécurité financière
  • Construire son indépendance financière
  • Jouir de la liberté financière

La seconde étape c’est d’investir dans des actifs (immobilier, bitcoin, mobiliers, être propriétaire d’une société, recevoir des droits d’auteurs).

La dernière épate c’est d’investir en soi pour développer ses connaissances (la connaissance c’est le pouvoir). Tout ce qui tourne autour du développement personnel, se libérer des peurs et croyances limitantes; avoir plus confiance en soi et accroître ses connaissances en matière d’investissements.

Tout cela est expliqué par Caroline Bachot dans ma nouvelle vidéo :

Comment réussir un vlog?

Vous savez à quel point la vidéo est un levier incroyable pour faire grandir votre business, votre influence, vos revenus. C’est l’outil phare du moment ! Aujourd’hui je vous parle du format vidéo qui génère le plus de vues, d’abonnements et d’engagement : le vlog !  

Un vlog, c’est un blog vidéo. Le journal de vos activités, non pas écrit comme pour un blog mais en vidéo. C’est un excellent moyen de vous connecter à votre audience, de montrer votre savoir-faire, vos produits, votre activité pro de manière authentique avec plus de proximité et d’humanité. 

Les blogs sont déjà très populaires dans le milieu des affaires. Elon Musk et Richard Branson, entre autres, utilisent déjà ce levier depuis longtemps. Ce n’est pas encore le cas des vlogs. Pour vous aider à réussir un vlog, j’ai donc rassemblé 3 astuces indispensables. Dans cette vidéo j‘explique notamment comment :

– Profiter de vos faiblesses pour vous connecter à votre audience
 Ne pas se sentir bête devant la caméra
– Raconter votre histoire

Si vous êtes en manque d’idées pour faire un vlog pour votre entreprise voici quelques idées simples :

  • L’interview d’un de vos clients, collaborateurs, employé ou même un fournisseur
  • Montrer vos bureaux, l’ambiance de travail, la vie à l’intérieur de votre entreprise
  • Réaliser une petite vidéo lors d’un de vos événements
  • Parler du lancement d’un nouveau produit

Pour avoir plus d’idées de vidéos percutantes vous êtes libre de recevoir gratuitement mon guide “Créer des vidéos qui vendent, 58+ idées percutantes“.

Dites-moi dans les commentaires quel genre de vlogs vous faites pour votre entreprise. N’hésitez pas à laisser le lien vers vos vidéos, je serai très heureux d’aller jeter un œil !

Identité visuelle : 2 manières simples de donner du STYLE à vos vidéos

J’ai récemment travaillé sur un très beau projet de capsules vidéos éducatives. Lorsque j’ai expliqué à Julie, coordinatrice du projet, qu’il fallait être attentif aux décors des vidéos que nous allions réaliser j’ai bien senti qu’une petite explication était importante. Dans cet article je vais vous montrer pourquoi vous devez être très attentifs aux décors que l’on voit dans vos vidéos. Tout ça se regroupe sous un nom : le branding ou l’identité visuelle. En effet lorsqu’un spectateur qui ne vous connait pas tombe sur l’une de vos vidéos, le lieu dans lequel vous êtes va lui envoyer directement des infos. Si vous êtes devant un mur en béton éclairé par une lumière blafarde, votre message ne sera pas perçu de la même manière que si vous êtes dans votre salon, devant une belle bibliothèque, avec une belle lumière du jour. Pourtant vous direz la même chose. Ce lieu et la manière dont il est décoré envoient un message à eux seuls, ils vont donner un ton, définir une esthétique. En étant attentif à cela vous pouvez l’utiliser pour renforcer votre message. Deuxième effet non négligeable : à chaque fois que vos spectateurs reverront vos vidéos, ce lieu et la manière dont il est décoré leur rappelleront votre univers. Comme une madeleine de Proust qui fait resurgir des émotions, des souvenirs. Comme un lieu que l’on reconnaît. 

  1. Comment décliner le “branding” de votre business dans vos vidéos ?

Ça commence par choisir chez vous un endroit dans lequel vous allez tourner vos vidéos. Un endroit dans lequel vous vous sentez bien et où ne serez pas dérangé. Pour cela je vous invite à lire mon article “comment installer un vrai studio pro chez vous pour moins de 50 euros”. Une fois votre pièce trouvée, vous allez réfléchir à la manière de la décorer. Cette décoration sera le reflet de votre univers, un endroit que vos spectateurs vont reconnaître et qui leur rappellera vos valeurs, votre mission, ce que vous voulez partager avec eux. Il ne s’agit pas de faire appel à un décorateur ni d’acheter du mobilier mais simplement d’utiliser ce que vous avez déjà sous la main, dans votre maison.

  • Choisissez vos couleurs :

Dans le cas concret des capsules éducatives réalisées pour CEFORA nous avons justement tourné dans la maison de Julie. J’ai donc utilisé tout ce qu’il y avait sur place. Auparavant j’ai demandé à CEFORA de me fournir leur charte graphique. Les couleurs utilisées dans leur charte graphique sont le gris, l’orange et le mauve. Ils ajoutent parfois quelques accents de bleu et de vert. C’était important pour moi de retrouver ces couleurs dans la déco. Pour la couleur orange j’ai utilisé des post it collés sur le mur du fond. J’ai également demandé à notre comédien de porter du bleu et du gris. Vous pouvez utiliser d’autres choses : un cadre, une paire de lunettes, un casque audio, une plante…

identitévisuelle
Chemise bleue et veston gris, post-it orange en arrière-plan pour retrouver les couleurs de la charte graphique de CEFORA
  • Déclinez vos valeurs :

Les valeurs que vous véhiculez, celles qui vous sont chères, votre mission, le sens de votre business, tout cela doit se retrouver dans votre déco. Reprenons notre exemple des vidéos que j’ai réalisé pour CEFORA. Les valeurs de CEFORA sont les suivantes : Be one, be open, be curious. Voici ma manière de l’interpréter ainsi que la déclinaison concrète de cette valeur dans la déco :

Be one : être cohérent dans ce qu’on fait et ce qu’on est. Le fait de faire apparaître les couleurs de la charte graphique CEFORA dans chacune des vidéos renforce cette valeur. Avec un décor identique pour chaque capsule, on retrouve cette cohérence. J’ai également rajouté un élément qui symbolise cette valeur de manière plus évidente : une citation dans un cadre en raccord avec le message véhiculé : « SMILE ».

identitévisuelle
Nous avons utilisé un cadre en arrière-plan avec le mot “SMILE” en grand mais aussi “Dream Big”

Be open : pour montrer que CEFORA est ouvert aux opinions de ses spectateurs j’ai proposé de poser des questions aux spectateurs à la fin de chaque vidéo afin de mieux les comprendre. J’ai également travaillé sur le langage corporel des acteurs pour qu’ils soient ouverts et souriants.

Be curious : pour symboliser la curiosité j’ai pensé à montrer des livres, des articles sur les sujets dont on parle dans ces vidéos (ici les outils en ligne, internet, le web) ainsi que d’autres livres sur la formation et l’éducation permanente pour montrer à quel point l’éducation est importante, qu’il faut continuer à apprendre tout au long de sa vie mais aussi choisir des bonnes sources d’apprentissage. Le voyage est aussi un bon moyen de rester curieux. La mappemonde tombe à pic pour ça, surtout qu’elles sont souvent lumineuses et que ça donne toujours bien en arrière plan ! Une statue avec un avion, un avion en papier (pliage), une boussole, un passeport, des cartes postales, un bateau, une voiture pouvaient également fonctionner.

identitévisuelle
Une mappemonde pour symboliser la curiosité, quelques livres pour montrer qu’il faut continuer à apprendre tout au long de sa vie

Pour terminer j’ai rajouté quelques affiches de CEFORA au mur pour une autopromotion subtile en arrière-plan. 

identitévisuelle
Autopromotion subtile en arrière-plan avec quelques affiches de CEFORA

Prenons un autre exemple : pour les vidéos Youtube de ma chaîne Olivier Juprelle, consacrée à la chanson française, j’ai également développé un univers visuel. Au départ, c’était simplement un endroit dans ma maison dans lequel j’avais de la lumière naturelle (un velux au-dessus de ma tête) et de la place pour placer ma caméra :

identitévisuelle
Avant de développer mon univers visuel
identitévisuelle
Après avoir développé mon univers visuel

Pour renforcer mon propos, mes valeurs, mon message j’ai placé la caméra en légère contre-plongée et je l’ai reculée pour qu’on voit mieux les guitares au mur de droite et mon affiche à gauche. Cette affiche est un souvenir de ma tournée en Chine. On y voit un poing chinois qui écrase les gouvernements américains et russes. Cela symbolise la résistance chinoise, cette résistance est totalement alignée avec la thématique de ma chaîne qui valorise nos saveurs, nos atmosphères, nos savoir-faire. On aperçoit mon casque moto, une tête de mort avec un casque de boxe (mes deux grandes passions) et mon ampli guitare. Au mur, derrière moi, les pochettes de disques des artistes francophones que j’adore entourés par une guirlande lumineuse. Quelques livres en avant plan et une tasse Marshall (marque d’ampli guitare) pour terminer. J’aimerais encore développer la pièce derrière moi (la porte est d’ailleurs ouverte) avec une meilleure lumière et une étagère dans laquelle je déposerais mon matériel vidéo. Il y a encore quelques trucs qui me chipotent mais je ne veux pas passer trop de temps là dessus non plus, histoire de maintenir mon approche 20/80 (20% d’efforts pour 80% de résultats).

2. Bien choisir vos vêtements

Les vêtements sont aussi des outils. Ils peuvent équilibrer votre morphologie, votre personnalité, vous rapprocher de votre audience et renforcer votre crédibilité :

  • Équilibrer votre morphologie :

Insérer de la verticalité vous aidera à avoir l’air plus grand si vous êtes petit et plus mince si vous avez des rondeurs. Pour un homme, des rayures verticales, un jean ajusté, un blazer cintré seront des pièces intéressantes. Si vous voulez avoir l’air plus costaud les rayures horizontales, de grosses chaussures, un blazer bien construit seront vos alliés.

  • Équilibrer votre personnalité :

Si vous êtes perçu comme une personne un peu froide, les couleurs peuvent apporter de la chaleur à votre personnalité. Si vous avez une personnalité déjà extravertie vous pourrez calmer tout cela en portant des couleurs plus neutres comme le gris. Si vous dégagez naturellement beaucoup de douceur, vous pouvez contrebalancer en portant une veste en cuir. Essayez de savoir ce que vous dégagez naturellement en posant la question autour de vous.

  • Vous rapprocher de votre audience :

Vous devez également savoir à qui vous vous adressez et adapter vos vêtements en fonction. Si vous êtes une femme et que vous vous adressez aux femmes ne vous habillez pas comme une séductrice. Si vous êtes un homme et que vous vous adressez à des pères de famille évitez la chemise noire ouverte perçue comme un vêtement de dragueur du samedi soir qui va se rendre au Macumba ! Pour aller plus loin je vous invite à lire mon article “comment s’habiller dans une vidéo?”. Il existe également un très chouette blog pour les femmes qui veulent développer leur style grâce à leurs chaussures (c’est le blog de Sophie, ma femme).

  • Renforcer votre crédibilité :

Ceux qui vont tomber sur vos vidéos n’ont pas le temps de la subtilité. Ils apprendront à vous connaître un peu mieux en revenant voir vos vidéos mais pour le moment ils se font très rapidement une première idée de vous. Vos vêtements vont vous aider à renforcer votre crédibilité. Nous vivons dans une société remplie de stéréotypes. Ces stéréotypes ont l’avantage d’envoyer un message clair instantanément. Je vous recommande de profiter de ces stéréotypes pour être instantanément identifié comme vous le désirez. Si vous êtes coach, portez un veston et une chemise plutôt qu’un t-shirt, un bermuda et des tongs. Si vous êtes entraîneur de boxe, de golf ou de tennis soyez habillé en sportif, avec les accessoires que l’on retrouve dans votre discipline. Vous pourrez ensuite affiner votre style mais pour démarrer les stéréotypes seront de grands alliés 🙂 Posez-vous la question : qu’est-ce que je dégage? Qu’est-ce que j’ai envie de dégager? Quel est mon produit/service et mes valeurs? Quels sont les vêtements qui vont m’aider?

Le but ultime de tout ce travail de branding c’est l’alignement. La programmation neuro-linguistique identifie qu’une personne, un groupe, une entreprise fonctionne plus ou moins bien en fonction de son alignement sur ses valeurs, sa mission. N’oubliez pas que vous faites des vidéos. Tout ce que le spectateur voit dans vos vidéos communique des informations, parfois inconscientes. Un branding travaillé renforce votre message et la manière dont vous êtes perçus !

Question du jour, quelles sont vos astuces pour développer le branding de vos vidéos, pour aligner vos visuels à vos valeurs, à votre mission?

Comment sous titrer une vidéo et étendre massivement votre marché

Pour maintenir votre croissance, faire grandir votre entreprise, vous aimeriez trouver de nouveaux clients et élargir votre marché. Utilisée intelligemment la vidéo est un atout de taille dans cette conquête grâce à un outil très simple : les sous-titres. Pourquoi et surtout comment sous titrer une vidéo? Comme nous allons le voir, sous-titrer une vidéo vous permet d’élargir massivement votre audience tout en canalisant son attention. En plus c’est très simple à faire. Mais penchons-nous d’abord sur les trois grands avantages des sous-titres :

  1. Vous allez étendre votre audience au monde entier

Créer des sous-titres rend vos vidéos plus accessibles à de nouvelles personnes (les sourds et malentendants ou les personnes qui veulent apprendre à parler une autre langue) et à de nouveaux marchés. En traduisant vos sous-titres vous pourrez toucher une audience internationale. Votre chaîne ne sera plus réservée uniquement aux francophones. Une vidéo* en français a par exemple connu un franc succès lorsqu’elle a été sous-titrée en anglais. Quelques centaines de vues pour sa version française sont devenues 13 millions de vues dans sa version sous-titrée en anglais en 15 jours seulement. Ça laisse songeur!

2. Vous allez améliorer votre référencement

Les sous-titres sont un peu comme la version texte de votre vidéo. Il est encore difficile pour Youtube de transcrire correctement le contenu d’une vidéo et donc de l’indexer. Les transcriptions automatiques sont déjà très performantes mais certaines prononciations sont parfois mal comprises. Il suffit que votre environnement sonore soit un peu bruyant pour limiter les performances du transcripteur. Mieux vaut proposer aux robots de Google une version exacte de la transcription de votre vidéo. Votre vidéo sera donc mieux indexée, Google aura une perception plus claire de son contenu et pourra la faire apparaître plus facilement dans les résultats des recherches. En chouchoutant vos sous-titres vous envoyez aussi le message à Google que vous êtes attentifs à vos contenus. Un point en plus pour votre référencement. Pour bien référencer vos vidéos je vous invite à lire mon article : “Comment bien référencer les vidéos de votre entreprise sur Youtube“.

3. Vous allez canaliser l’attention de vos spectateurs

Le volume des contenus de qualité disponibles gratuitement sur internet augmente de jour en jour. Cette sur sollicitation transforme notre attention en un bien précieux! Il y a tellement de choses à lire, à regarder, à écouter que nos capacités attentionnelles s’éparpillent peu à peu. Les sous-titres vous aideront à canaliser cette attention, à augmenter le temps de visionnage de votre audience. Sur Facebook, par exemple, la majorité des vidéos sont regardées sans le son. Les premières secondes, si importantes pour capter l’attention de votre audience, sont regardées sans le son. Selon Facebook , ajouter des sous-titres sur des vidéos augmente en moyenne son temps de visionnage de 12%. On sait que 65% des vidéos sur Facebook sont regardées sur des smartphones. Les spectateurs peuvent être n’importe où : dans un bus bruyant ou au contraire dans une bibliothèque. Ils n’ont pas nécessairement d’écouteurs sur les oreilles. S’ils ne peuvent pas entendre ce que vous dites, vous allez les perdre. Je vous conseille donc d’insérer des sous-titres directement dans le fichier de vos vidéos Facebook.

Comment sous titrer une vidéo?

J’ai moi-même été surpris de la facilité avec laquelle on peut créer des sous-titres et les traduire dans Youtube. Voici la méthode à suivre : tout se passe dans votre gestionnaire de vidéos/paramètres/sous-titres :

Comment sous titrer une vidéo

Cliquez sur Français (automatique), modifiez et corrigez vous-même les petites erreurs.

Comment sous titrer une vidéo

Exportez ensuite le fichier et utilisez-le pour la version Facebook.

Comment sous titrer une vidéo

Dès qu’un premier fichier de sous-titres est disponible sur Youtube vous pouvez demander de l’aide à vos spectateurs pour traduire dans d’autres langues.

Vous pouvez également externaliser la création de sous-titres. C’est ce que je fais la plupart du temps. J’ai trouvé une personne très compétente sur la plateforme Upwork***. C’est une plateforme très intéressante pour trouver des indépendants talentueux qui vous aideront à exécuter vos tâches. Il y a de tout, il faut parfois un peu chercher mais ça vaut la peine. Voici le message que vous pouvez copier/coller pour votre appel à candidature sur la plateforme Upwork** :


Looking for someone who can create a text version AND create subtitles for videos

I’m looking for someone who can create a text version AND create subtitles for videos, mainly interviews of personalities (artists, authors, etc.)

First you will have to create a text version + subtitles for a tutorial type of video!
If the work is satisfactory for both of us, then we can work in the long term to translate more vidéos.

To apply please :
-Tell me why you think you are the best candidate for this job
French should be your mother tongue or one of your mother tongues
– Write you application in French (if it is in English it will be rejected)
– Tell me what is the official language of Sweden
– Tell me if you know how to create .srt files, or if not, if you know how to use Google to learn how to do it.
Give me your best price for the creation of the text and subtitle for a 2 minutes video (we are on a budget here ! )


La langue officielle de la Suède c’est le suédois mais ce que peu de gens savent c’est qu’il y a aussi 4 autres langues officielles. Posez la question pour voir si celui qui propose sa candidature a pris le temps de bien lire toutes les questions et s’il prend le temps de se renseigner 😊 C’est un bon indice pour ensuite faire votre choix dans les nombreuses candidatures que vous allez recevoir!

Question du jour : quelle méthode utilisez-vous pour créer des sous-titres? Avez-vous une expérience particulière à partager en ce qui concerne la création de sous-titres pour vos vidéos? Dites-le moi dans les commentaires 🙂

*La vidéo qui a connu un véritable succès lorsqu’elle a été traduite en anglais :  https://www.youtube.com/watch?v=V4UWxlVvT1A

**Il s’agit d’un extrait de l’excellente formation d’Olivier Roland que je vous conseille si vous voulez apprendre à bloguer comme un pro : https://blogueur-pro.net/

*** La plateforme Upwork, pour externaliser les sous-titres : https://www.upwork.com

Comment utiliser Facebook Live pour votre entreprise ?

Facebook Live est sans aucun doute un allié de taille pour votre entreprise. Même si la fonctionnalité existe depuis un petit temps c’est encore assez nouveau pour le grand public habitué jusqu’ici à voir des vidéos chiadées, avec une musique de fond et un montage dynamique. Facebook Live c’est tout le contraire : impossible de tricher, c’est comme dans la vraie vie lorsqu’on parle avec ses amis, et c’est bien là toute sa force : l’authenticité mélangée à l’intimité à l’état pur ! Mais comment faire un Facebook live?

L’équipe de Facebook a bien compris qu’il s’agissait là d’un atout majeur pour leur plateforme et pour le moment (dans quelques mois ce sera peut-être différent) l’algorithme des vidéos live est favorable. Cela signifie que les vidéos live ont plus de chance d’apparaître dans le feed actu et d’être vues par vos abonnés ou par d’autres personnes. C’est le contenu qui obtient la portée la plus importante et qui récolte le plus d’engagement, loin devant les vidéos pré-enregistrées, les photos ou les textes. Selon Facebook les vidéos live sont regardées 3 fois plus et les utilisateurs commentent 10 fois plus une vidéo en live qu’une vidéo pré-enregistrée. .

Dernier gros avantage : c’est très simple de faire une vidéo sur Facebook Live. Il suffit d’avoir un smartphone et d’appuyer sur le bouton rouge. Il n’y a pas besoin de récupérer les rushes, de faire un montage, d’exporter le tout et de le téléverser sur la plateforme. C’est très simple et très rapide. Pour les adeptes de la loi de Pareto (20% d’efforts pour 80% de résultats) dont je fais partie, c’est incontournable. 

Certaines personnes peuvent avoir peur de Facebook Live car se lancer en direct c’est un peu le grand saut. On a peur du ridicule, d’avoir l’air bête, que tout le monde se moque de nous. C’est normal. Je suis passé par là et je suis encore tendu avant chaque direct. J’ai passé des semaines, des mois à me renseigner sur Facebook Live avant d’oser me lancer. Et je n’oserais pas vous montrer mon premier live et j’espère que vous ne tomberez jamais dessus ! Encore aujourd’hui je suis très critique par rapport à mes prestations et j’essaie d’améliorer chacun de mes directs en analysant ce qui a fonctionné, ce qui doit être amélioré et ce qu”il faut définitivement laisser tomber ! Je parle encore trop vite par exemple et je suis encore trop statique. Mes live manquent d’humour aussi. J’en suis tout à fait conscient mais ce n’est pas une raison pour ne pas en faire et profiter de ce magnifique levier que nous offre Mark Zukerberg ! Plus besoin de passer en TV pour se retrouver en direct, c’est tout simplement incroyable ! 

Que pouvez-vous publier pour faire grandir votre entreprise avec Facebook Live?  Quels sont les contenus percutants qui fonctionnent comme des électro-aimant pour vos prospects? J’ai rassemblé 5 idées de contenus à partager en direct sur Facebook Live. Ces contenus sont très simples à réaliser, ils ne demandent aucune formation particulière en image et ils sont super efficaces :

1. Montrez un de vos produits

Une vidéo qui explique comment votre produit ou votre service fonctionne et comment l’utiliser. Le grand avantage de ces vidéos est qu’elles n’ont pas de date de péremption. Vous vendez des stickers aux designs élaborés créés sur mesure ? Expliquez comment les coller correctement, sur quelles surfaces, le temps qu’il faut laisser sécher, etc. Vous lancez un site pour aider les particuliers à trouver un entrepreneur? Expliquez face caméra comment fonctionne votre site en ajoutant des captures d’écran.  Vous vendez des lunettes? Lancez un live pour les montrer en premier à vos abonnés. Expliquez leurs que vous êtes super heureux, que vous venez de recevoir la monture sur laquelle vous travaillez depuis des mois :  “Ça y est, elle est là! On voulait vous réserver la primeur”. Profitez-en pour montrer votre savoir-faire : “C’est un modèle mi-saison, la monture est en fibre de carbone, plus léger et plus solide que l’acier, avec un verre en polycarbonate, mince et costaud. On sait que vous êtes sportifs et ce verre est 10 X plus résistant que le verre organique…”. Vous avez des chambres d’hôtes, montrez-les.  Vous développez des logiciels, expliquez comment les utiliser. Vous vendez du café? Expliquez comment se faire un café dans les règles de l’art, en préchauffant la tasse, avec le bon dosage et la bonne machine ! Vous avez compris l’idée : montrez un de vos produits et comment s’en servir.

2. Organisez une foire aux questions

Utilisez les questions qui reviennent les plus souvent dans votre entreprise au sujet de vos produits et/ou services et répondez-y en vidéo ! Vous donnez des cours de yoga? Expliquez les différents styles de yoga, comment le cours se passe, à quelle heure on démarre, par quoi on commence (relaxation), les différents niveaux, le matériel nécessaire, etc.

3. Le témoignage d’un client satisfait

Quoi de mieux que le témoignage d’un client satisfait pour influencer vos prospects? Ou simplement quelqu’un qui vous aime, qui est un fan, qui kiffe un de vos produits ou de vos services et qui témoigne dans une vidéo? Vous pouvez parler des défis auxquels vous étiez confrontés et comment vous avez réussi à les résoudre. Dans la même idée vous pouvez aussi mettre en avant un abonné.

4. Montrez un endroit

Vos bureaux, votre atelier, vos hangars, vos machines, etc. Vous allez souvent manger avec votre équipe dans un chouette petit resto en bas de vos bureaux? Filmez quelques images en expliquant : “Juste à côté de nos bureaux il y a un chouette nouveau resto, on va manger là-bas avec l’équipe de temps à autre, ils viennent d’ajouter des trucs au menu, etc. “. Montrez un membre de l’équipe, un employé, une fête avec l’équipe dans vos bureaux. L’idée c’est de partager un peu de l’envers du décor et qu’on sente l’ambiance qui règne dans votre entreprise ! 

5. Faites la promotion d’un événement

Faites la promotion d’un événement que vous organisez : une conférence, un webinar, une journée portes ouvertes? Invitez vos clients avec une vidéo en expliquant brièvement ce qui va se passer. Vous organisez un Facebook Live? Annoncez-le dans un teaser vidéo, comme je l’ai fais ici : 


Juste pour vous donner une idée de la puissance de Facebook : ce teaser, réalisé en moins d’une heure, boosté pour 10 euros, a été vu plus de 10.000 fois. 46 personnes se sont ensuite inscrites via ma page de capture pour assister au Live. 0.21 cent le prospect ! 

Techniquement, comment ça faire un Facebook Live? Un Facebook Live efficace est un Facebook Live bien préparé ! La première chose à faire c’est de choisir le thème. Déterminez précisément de quoi vous allez parler et rédigez un titre accrocheur. Prenons mon dernier Facebook Live comme exemple : Pierre Sornin, fondateur des Clés du succès, m’a invité dans son émission à partager mes meilleures astuces pour aider les entrepreneurs à faire grandir leur business grâce à la vidéo. Des astuces j’en ai beaucoup. Il fallait préciser tout ça dans un titre clair et accrocheur : “3 moyens simples et efficaces d’utiliser la vidéo pour faire grandir votre entreprise”. Accrocheur ne veut pas dire mensonger. Votre titre doit réellement refléter le contenu que vous allez partager. Il faut simplement le formuler de manière à donner envie aux utilisateurs d’assister à votre Facebook Live. Le titre permettra aussi de faire le tri et d’éviter les touristes. Vous savez que l’algorithme Facebook analyse le temps que vos spectateurs passent à regarder vos vidéos. Mieux vaut moins de monde mais des gens intéressés et qui regardent que beaucoup de monde qui se barre après une minute. Votre titre vous permettra ensuite de mieux qualifier vos prospects et après plusieurs live vous pourrez comparer vos différents thèmes et voir ceux qui intéressent le plus votre audience. Un bon titre, c’est donc important !

Essayez ensuite d’annoncer votre live quelques jours avant, avec une photo ou encore mieux, avec une vidéo (voir teaser vidéo ci-dessus). Proposez aux gens de s’inscrire. Dites-le à la fin de la vidéo : “Pour être certain de ne pas manquer notre live, inscrivez-vous en cliquant sur le bouton s’inscrire”. C’est très important ! Vous pouvez rajouter le bouton “S’inscrire” via l’option “booster la publication”. 5 euros suffisent et votre bouton apparaîtra pour toujours. Une fois votre vidéo publiée, cliquez sur l’onglet “Booster la publication”

Comment faire un Facebook Live

La fenêtre suivante va s’ouvrir. Choisissez l’option “S’inscrire”.

Comment faire un Facebook Live

Et renvoyez vers une page de capture. Dans notre cas c’était celle-ci :

https://strategievideo.com/inscription-facebook-live/

Créez ensuite plusieurs emails de relance pour rappeler la date et l’heure de votre live.  N’oubliez pas de préciser dans chaque mail ce que vous allez partager et ce que les gens vont apprendre en regardant votre live. Dans ce cas-ci j’ai envoyé deux mails  : le matin même et 15 minutes avant que ça commence. A vous de voir s’il en faut plus. N’oubliez pas d’inclure un lien direct vers la page à partir de laquelle vous allez diffuser ou encore mieux, un lien direct vers votre live. Pour cela vous aurez besoin d’utiliser un logiciel de diffusion. Il en existe plusieurs : Vmix, Wirecast, Lightstream. J’utilise OBS. Il est parfois un peu instable, les réglages du son sont parfois un peu difficiles mais c’est gratuit !  Le gros avantage de ces logiciels c’est que vous allez pouvoir diffuser plusieurs sources media pendant votre live. Des extraits d’autres vidéos, des photos, des slides, un autre axe caméra ou même une conversation Skype ! Il y a un deuxième avantage : vous allez pouvoir programmer la diffusion de votre live. Ça c’est un élément essentiel!

Comment programmer un Facebook Live? Comme je vous l’ai expliqué plus haut, j’utilise le logiciel OBS, complètement gratuit. Passer par ce genre de logiciel est le seul moyen de programmer un live aujourd’hui. Commencez le descriptif avec un emoticon rouge pour mettre en avant le côté LIVE. Insérez ensuite le sujet avec votre titre accrocheur. Précisez enfin les noms des personnes qui participent au live en les taguant. Cela permet à l’audience de trouver facilement les profils ainsi que les pages éventuelles vers lesquelles vous les renverrez pendant le live.

Comment faire un Facebook Live

Copiez/collez la clé de diffusion (masquée ici pour des raisons de sécurité) et insérez là dans Fichier/Paramètres/Flux/Clé de stream du logiciel OBS :

Comment faire un Facebook Live

Facebook va récupérer votre flux vidéo. Appuyez sur le bouton Programmer et choisissez la date et l’heure. Choisissez une image personnalisée et appuyez sur Programmer. Ça y est, votre live est programmé, avec les bonnes infos. Vos abonnés vont le voir apparaître dans leur feed actu. Ils pourront demander à recevoir un rappel juste avant que ça démarre et surtout, vous allez avoir un lien direct vers votre live. C’est ce lien que vous devez utiliser dans vos relances par mail !

Comment faire un Facebook Live

Vous pouvez également intégrez cette publication sur votre site et la partager sur votre profil. Vous ne devrez plus attendre que votre live démarre pour le faire. Autre gros avantage ! Tout est donc prêt, vous avez fait un super boulot de préparation. Votre live va démarrer automatiquement, vos relances par mail aussi, c’est la magie de la technologie !

Comment faire un Facebook Live? Quelques conseils pendant votre direct :

Démarrez directement! Évitez les “vous m’entendez, c’est bon, ça marche?” Commencez par une question qui reprend le thème de votre live? ¨Par exemple : “Vous êtes entrepreneur et vous aimeriez faire plus de vidéos, avec plus d’impact sans que ça vous coûte un bras? Dans ce live nous allons partager avec vous 3 moyens efficaces d’utiliser la vidéo pour votre entreprise”. Présentez-vous ensuite, brièvement : “Bonjour, je m’appelle Olivier Juprelle, je suis producteur audiovisuel et réalisateur. J’aide les entreprises à grandir grâce à la vidéo”. Posez une question facile à votre audience : “D’où regardez-vous ce live? Dites-le nous dans les commentaires”. Profitez-en pour lire les commentaires et leur dire bonjour : “Salut Sarah de Namur, salut Thierry de Nivelles”. Résumez bien le principe de votre émission, invitez les spectateurs à s’abonner et à taguer un ami s’ils pensent qu’il doit regarder. Proposez un bonus en fin de live pour donner envie aux spectateurs de rester : “restez bien jusqu’au bout de ce live parce qu’il y aura des cadeaux à gagner et un question/réponse, nous répondrons à vos questions en direct”. Votre intro ne doit pas être trop longue. Pensez à ceux qui regarderont votre Facebook Live en reprise. Essayez de rentrer dans le vif du sujet rapidement par respect pour votre audience qui n’a pas beaucoup de temps. Contrairement à une conférence “en dur” pendant laquelle il est plus compliqué de se lever et de quitter la pièce, votre spectateur n’a qu’à cliquer sur la vidéo d’à côté ! L’objectif de votre live doit être clair : proposer aux spectateurs de s’abonner à votre page, devenir membre d’un groupe de discussion fermé, recevoir un bonus gratuit en échange d’une adresse mail, … A vous de voir ce qui est le plus adapté mais gardez cet objectif en tête.

Quel matériel utiliser pour un Facebook Live?

Vous pouvez utiliser votre smartphone pour commencer. C’est ce que j’ai fais pendant plusieurs mois et cela fonctionne vraiment très bien. Vous pouvez acheter un petit pied pour obtenir une image stable. Ce sera plus confortable pour vos spectateurs. Ça ne coûte pas cher :

Vous placez votre GSM dedans, avec la pince, vous posez le tout sur une table ou un bureau et vous obtiendrez une image stable. Vous pouvez également investir dans un micro externe que vous allez brancher directement sur votre GSM. Ça va améliorer instantanément le son :

Je vous invite à aller lire mon article “Améliorer la qualité de vos vidéos : 4 astuces très simples, pour aller plus loin. Si vous êtes sur android, il est encore impossible d’obtenir une image en paysage. Seuls les Iphones le permettent aujourd’hui. Allez savoir pourquoi… C’est la raison pour laquelle j’ai acheté une caméra dédiée à mes Facebook Live. J’ai choisi une caméra avec un très bon micro intégré pour ne pas devoir utiliser de micro cravate. C’est pratique lorsqu’il y a plusieurs personnes qui parlent. Cette caméra c’est le Zoom Q2N (169 euros) :

Je le fixe sur le pied ci-dessous mais vous pouvez très bien le poser sur un tas de livres. Ce qui est bien avec ce pied c’est que vous pouvez jouer sur l’effet plongée grâce à la petite rotule. On appelle ça le “tilt”. La caméra est au-dessus de vous et son axe en légère pente descendante. Cela mettra vos spectateurs sur un piédestal. C’est une bonne option pour vous connecter à eux, renforcer votre côté sympa. On en reparlera !

Voici une liste récapitulative des choses à faire pour votre Facebook Live

AVANT DE FAIRE UN FACEBOOK LIVE

  • Déterminez précisément de quoi vous allez parler et rédigez un titre accrocheur.
  • Annoncez votre live (quelques jours avant, un jour avant et une heure avant) sur vos réseaux sociaux, avec une photo ou encore mieux, avec une vidéo. Dans votre communication proposez aux gens de s’inscrire. Boostez votre publication et utiliser le bouton s’inscrire pour renvoyer vers votre page de capture.
  • Si vous utilisez un programme comme OBS, programmez votre Facebook Live, partagez-le sur votre profil perso, votre page pro, votre blog.
  • Épinglez votre annonce sur votre page Facebook.
  • Créez un événement Facebook.
  • Demandez à vos abonnés qu’ils posent leurs questions en rapport avec votre sujet en précisant que vous y répondrez en direct. Cela vous donnera des idées de contenu supplémentaires.
  • Préparez vos mailings avec le lien direct vers le live programmé. N’oubliez pas de préciser dans chaque mail les avantages qu’auront vos spectateurs s’ils regardent votre Live.
  • Préparez votre conduite. Comment démarrez-vous? Quel est le premier sujet? Avec quoi enchaînez-vous? Etc.

PENDANT VOTRE FACEBOOK LIVE

  • Veillez à bien éteindre vos téléphones et à ne pas être dérangé.
  • Coupez les messageries instantanées et tous les autres programmes.
  • Allez aux toilettes.
  • Prévoyez de quoi boire.
  • Branchez vos périphérique sur le secteur.
  • Vérifiez les réglages techniques image, son, lumière et votre connexion internet.
  • Commencez tout de suite en introduisant le sujet du live.
  • Présentez-vous brièvement.
  • Lancez vos appels à actions : abonnez-vous, tagguez un ami, lâchez-moi un bon gros pouce bleu si vous m’entendez bien.
  • Encouragez les gens qui regardent en reprise à laisser des commentaires car vous irez les lire et y répondrez.
  • Proposez un bonus, un cadeau, un Q&R en fin de live pour donner envie de regarder jusqu’au bout.
  • Posez une question simple aux spectateurs : dites-moi d’où vous regardez ce live ! Lisez les réponses et saluez les gens en disant leur prénom ainsi que le lieu d’où ils regardent.
  • Une fois que vous commencez avec votre contenu, ne vous arrêtez plus, par respect pour ceux qui regardent. Plus d’interruptions, plus de réponses aux commentaires jusqu’à la fin de votre présentation.
  • N’oubliez pas de resituer de temps à autre le contexte. Cela permettra à ceux qui vous rejoignent de ne pas se sentir exclus : “je vois qu’il y a de plus en plus de monde qui nous rejoint, bienvenue à vous, nous sommes en train de …”.
  • Lancez votre appel à action le plus important à la fin du live : inscrivez-vous sur le groupe de discussion, recevez mon livre gratuit, etc.

APRES VOTRE FACEBOOK LIVE

  • Modifiez les infos de votre vidéo ( votre titre et votre vignette principalement).
  • Envoyez le lien direct à votre liste email.
  • Boostez votre vidéo avec Facebook Ads.
  • Récoltez quelques commentaires du live pour votre promotion.
  • Revenez régulièrement lire les commentaires et répondez-y systématiquement.

Voici donc mes conseils pour organiser un Facebook Live efficace. Le plus important c’est de s’y mettre, de dominer sa peur d’avoir l’air ridicule. Mieux vaut fait que parfait. Ne passez pas à côté de cette magnifique opportunité pour votre entreprise d’entrer en contact avec de nouveaux prospects, de montrer vos connaissances et votre savoir-faire, de créer du lien de manière authentique !

Avez-vous des conseils à donner pour un Facebook Live, une expérience à partager? Dites-le moi dans les commentaires, je me ferai un plaisir de vous lire et de vous répondre !

P.S : Les liens de cet article vers Amazon sont affiliés. Je perçois une petite commission d’Amazon. Cela me permet de continuer à vous proposer du contenu de qualité gratuitement.